« Au bord de l'effondrement financier », les aéroports régionaux prévoient de baisser leurs services et hausser leurs frais en 2021


« Au bord de l'effondrement financier », les aéroports régionaux prévoient de baisser leurs services et hausser leurs frais en 2021

Se disant « au bord de l'effondrement financier », les petits aéroports du Canada s'attendent à devoir réduire leurs services opérationnels en 2021. Ils prévoient en outre augmenter massivement – de 45 à 60 % ! – les frais facturés aux compagnies aériennes et aux passagers.

LIRE PLUS – Le dilemme des aéroports du Canada : hausser les frais ou réduire leurs activités

Malgré une baisse spectaculaire du trafic aérien de passagers depuis le début mars, les petits aéroports regroupés au sein de l’association RCAC (Aéroports régionaux et communautaires du Canada) n’ont eu accès à aucune aide pour porter le fardeau financier que représente l'entretien de leurs pistes, des terminaux aériens et des services d'urgence.

Frustrations

Les petits aéroports ne souffrent pas moins que les grands des conséquences de la pandémie de COVID-19, souligne la RCAC.

La RCAC trouve frustrant que, lorsque les gouvernements et le public entendent parler de situations désastreuses dans le secteur de l'aviation, ils se concentrent surtout sur les grandes compagnies aériennes et les grands aéroports qui relient les Canadiens des grandes zones urbaines aux destinations transfrontalières et internationales…

Pourtant, le rôle des petits aéroports n’est pas moins important que celui des grands, fait valoir la RCAC.

« Pour tous les Canadiens en dehors de nos grands centres urbains, ce sont les aéroports régionaux et locaux qui relient les vastes régions de notre pays pour les services essentiels et les voyages d'affaires et de loisirs. Ces petits aéroports jouent un rôle essentiel en offrant un accès aux communautés éloignées et une qualité de vie que tous les Canadiens attendent », rappelle Brian Grant, président de la RCAC.

Même si l’année 2020 a déjà été marquée par de profondes réductions de personnel et de services, la RCAC affirme que ses membres seront incapables de faire face à leurs coûts d'exploitation en 2021, sans un soutien financier direct des gouvernements.

« Dans la plupart des cas, les fonds de réserve ont été épuisés et les seules réductions possibles sont les fermetures d'infrastructures aéroportuaires », mentionne Brian Grant.

Pour poursuivre leurs activités telles qu'elles existent aujourd'hui, ces aéroports prévoient donc une augmentation de plus de 45 % à 60 % des taux et des redevances facturés aux compagnies aériennes et aux passagers.

Recommandations

L’association qui compte 59 membres représentant plus de 190 aéroports au Canada a établi une liste de recommandations qui pourraient aider ses membres à relever les défis actuels.

  • Garantir l'admissibilité des aéroports régionaux et communautaires à tous les programmes fédéraux d'assistance COVID (c'est-à-dire subvention salariale d'urgence, programmes d'allégement du débit et de prêts, et subvention du loyer, etc.)
  • Stabiliser la subvention salariale d'urgence du Canada (SSUC) pour les aéroports à pas moins de 75 % pour 2021 afin de protéger les capacités d'emploi de ces aéroports pour les employés.
  • Fournir une aide financière pour couvrir les coûts d'exploitation fixes au niveau de 2019 afin d'éliminer les déficits et d'éviter les hausses de tarifs et de redevances afin de soutenir l'activité des compagnies aériennes et des voyages.
  • Augmenter le financement du programme d'aide aux immobilisations aéroportuaires à 95 millions de dollars par an (une demande de l'industrie avant la pandémie COVID-19 qui remonte à plus de deux ans).
  • Ajuster la limite de la contribution fédérale au PAIA à au moins 75 % des coûts admissibles du projet et assouplir l'exigence d'admissibilité du service commercial de passagers à horaire fixe pour les aéroports actuellement admissibles de 2021 à 2025, afin d'assurer la protection et l'entretien des infrastructures et des équipements essentiels pendant la période de rétablissement post-pandémie.

Info : rcacc.ca

Indicateur