Amazon fait ses premiers pas dans le voyage


Amazon fait ses premiers pas dans le voyage

Après Expedia, Travelocity et, sans doute, avant Google, Amazon se lance dans le secteur du voyage. Pour le moment, il ne s’agit encore que d’une offensive timide qui pourrait être qualifiée de test. Dès janvier, le champion mondial du commerce électronique proposera une série d’hôtels situés à moins de quatre ou cinq heures de voitures de trois métropoles américaines : New York, Los Angeles et Seattle (où se trouve son siège social). Il s’agira d’établissements classés «quatre étoiles» et plus. La nouvelle a été éventée vendredi par le site spécialisé Skift, qui fait écho aux tendances dans le domaine du voyage.

La commercialisation en ligne d’Amazon sera orchestrée sur le modèle d’Expedia, d’Hotels.com ou de Travelocity, à cette différence près qu’Amazon ne réclamera qu’une commission de 15% aux hôteliers, alors qu’Expedia et Hotels.com, qui servent actuellement de liquidateurs d’inventaires dans bien des cas, se réservent une marge de 25%. Les hôteliers pourront, s’ils le désirent, solder leurs chambres sur le site.

Comme c’est le cas pour les livres et d’autres produits, Le géant du commerce électronique accompagnera son offre de contenu éditorial (des commentaires sur les hôtels et des articles sur les régions où ils sont situés).

On peut raisonnablement présumer qu’après une phase test, Amazon étendra l’offre à l’ensemble des États-Unis, puis au monde, mais aussi qu’après les hôtels, le géant du commerce électronique s’attaquera également aux vols et aux forfaits.

Actuellement, outre des livres et des liseuses électroniques, il vend aussi des appareils photos numériques, des outils et des accessoires pour la voiture et pour la maison, des jeux électroniques et des jouets, des vêtements, du vin et de l’alimentation (des marchandises sèches). Mais il propose également de l’équipement de randonnée, par exemple, ce qui lui permettra, pour commercialiser ses hôtels, de cibler une clientèle susceptible d’être intéressée par des établissements situés dans des destinations de prédilection pour cette activité.

Bref, il dispose d’une banque de données sur les habitudes de consommation de dizaines de millions d’individus, ce qui lui confèrera obligatoirement un avantage inestimable au chapitre du marketing. D’ailleurs, il offre également des accessoires pour le voyage.

Avec Apple, Google et Facebook, Amazon est une des plus grosses entreprises du Web (beaucoup plus grosse qu’Expedia et ses filiales TripAdvisor et Hotels.com, par exemple). La compagnie fondée par Jeff Bezos en 1994, emploie actuellement 132 000 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires de 74,4 milliards $, en 2013. Sa capitalisation boursière s’élève à plus de 150 milliards $ US. 

Indicateur