Air Transat obligée de faire demi-tour après un incendie à bord


Air Transat obligée de faire demi-tour après un incendie à bord
Christine Hogg

Christine Hogg est éditrice adjointe au contenu numérique. Avant son arrivée chez PAX, elle a obtenu un baccalauréat spécialisé en journalisme à l'Université de Toronto. Après avoir obtenu son diplôme, elle a écrit pour plusieurs publications de voyage tout en parcourant le monde: la plus longue dura trois semaines en Europe et la plus courte seulement 16 heures en Islande.

Un avion de la compagnie Air Transat a été contraint de faire demi-tour hier (8 août) vers l'aéroport Charles Roissy-Charles-de-Gaulle, à la suite d'un incendie à bord.

Le transporteur a confirmé à PAX que le vol TS111, qui opérait entre Paris et Montréal avec 374 passagers à bord, a dû faire demi-tour après quelques minutes de vol, après qu'un des fours chauffant les aliments ait commencé à produire de la fumée.

« Au premier signe de fumée, les agents de bord ont maîtrisé la situation en pulvérisant le four. Le commandant de bord a ensuite annoncé aux passagers qu'ils devaient rentrer à l'aéroport pour évaluer la situation. La sécurité des passagers n'a jamais été compromise pendant cet incident », a déclaré à PAX Debbie Cabana, directrice du marketing, médias sociaux et relations publiques chez Transat.

Situation sous contrôle

Selon Debbie Cabana, une fois l'avion au sol, les pompiers ont retiré le four de l'appareil et procédé à une analyse de la qualité de l'air à bord.

« L'analyse a confirmé que l'air n'était pas contaminé. Quelques passagers ont indiqué qu'ils étaient légèrement gênés par la fumée et ont été accueillis par les ambulanciers, a-t-elle déclaré.

Le vol a été reporté à aujourd'hui, le 9 août, avec un départ à 15h30 heure locale. Tous les passagers ont été logés dans un hôtel pour la nuit.

Indicateur