Air France va arrêter son low-cost Joon


Air France va arrêter son low-cost Joon

Selon certaines informations, Air France est sur le point de fermer son transporteur low-cost, Joon.

Joon a avait été annoncé à l'été 2017 et avait officiellement décollé à l'automne de la même année, en effectuant des vols moyen-courriers au départ de Paris-Charles de Gaulle. La compagnie aérienne dessert actuellement 14 destinations européennes via des vols court-courriers, notamment à Stockholm, Madrid et Prague.

LIRE PLUS - Air France : un nouveau repas santé au menu

Avec des tarifs avantageux pour l'Europe à partir de 49 €, Air France voulait attirer les jeunes voyageurs.

« Ce sont opportunistes au sens positif du terme. ils savent profiter de chaque instant et sont à la recherche d’expériences de qualité qu’ils veulent partager avec les autres », expliquait Caroline Fontaine, vice-présidente d'Air France.

La marque était difficile à comprendre dès le départ pour les clients, les employés, les marchés et les entreprises investisseurs.

Accord salarial et syndical

Après l’accord salarial signé le 19 octobre 2018 par la majorité des syndicats d’Air France, représentant 76% des suffrages exprimés lors des dernières élections, Benjamin Smith, PDG d’Air France-KLM, a poursuivi ses discussions avec les partenaires sociaux.

Un nouvel accord a été signé entre Air France et ses salariés, avec le soutien unanime des trois syndicats d’équipages de cabine représentatifs d’Air France - SNPNC, UNAC et UNSA-PNC.

Cette signature conclut les discussions tenues au cours des dernières semaines avec les représentants des équipages de conduite des vols commerciaux.

« Je suis très heureux de ce nouvel accord équilibré. Cela représente l'aboutissement des discussions catégoriques avec notre personnel de cabine. En collaborant avec SNPNC, UNAC et UNSA-PNC, nous avons pu résoudre de nombreuses préoccupations de nos équipages de cabine, tout en travaillant simultanément pour aligner leurs intérêts sur ceux d'Air France. Avec cet accord équilibré, j'espère voir une confiance accrue et un dialogue fructueux entre Air France et nos employés, car je suis fermement convaincu que nous devons obtenir l'adhésion et le soutien des employés pour devenir véritablement un leader mondial », a déclaré Benjamin Smith.

Joon absorbé par Air France

Cet accord améliore également les conditions de travail des équipages de cabine en résolvant un certain nombre de leurs problèmes, tout en assurant de fournir un meilleur service à ses clients.

Après de nombreuses discussions avec les employés et les clients, et en consultation avec les syndicats, Air France a décidé de lancer un projet étudiant l'avenir de la marque Joon et l'intégration des employés et des avions de Joon dans Air France.

La pluralité des marques sur le marché a créé beaucoup de complexité et a malheureusement affaibli le pouvoir de la marque Air France.

Grâce à l'intégration, Air France bénéficierait de nombreux avantages grâce à l'harmonisation de la flotte, des marques et des produits. La gestion des opérations serait améliorée grâce à une flotte commune d’aéronefs. Air France sera également en mesure d'assurer une transition en douceur de l'Airbus A350, actuellement commandé, à la flotte d'Air France avec une configuration de cabine plus économique.

Tous les vols Joon actuellement vendus ou à vendre seraient exploités par Joon jusqu'à la fin du projet, puis repris par Air France.

Indicateur