Lundi,  28 septembre 2020  15:48

Air Canada réduit de moitié sa capacité aérienne à partir d'avril


Air Canada réduit de moitié sa capacité aérienne à partir d'avril

Air Canada fait face à une chute importante du trafic et à une baisse correspondante de ses revenus en raison de l'épidémie de la COVID-19 et des restrictions de voyage imposées dans de nombreux pays du monde, dont le Canada et les États-Unis.

LIRE PLUS - COVID-19 : Ottawa demande aux Canadiens d'annuler ou reporter tout voyage non essentiel à l'étranger

En réaction, le transporteur canadien va réduire de 50 % sa capacité de transport de passagers par rapport à l'an dernier, à partir d'avril

La réduction de capacité sur les marchés du Pacifique pour le mois d'avril devrait être d'environ 75 %.

Une aide financière pour le secteur aérien ?

LIRE PLUS : Tout ce qu'il faut savoir sur la COVID-19

« La crise à laquelle notre industrie est confrontée s'aggrave à mesure que les pays du monde entier adoptent des mesures de plus en plus sévères, des confinements à l'échelle nationale et des restrictions de voyage. Nous croyons savoir que le gouvernement des États-Unis et celui de nombreux pays européens tels que l'Allemagne, la France, l'Italie, la Norvège, entre autres, ont approuvé ou envisagent d'apporter une aide à leur secteur du transport aérien sous une forme ou sous une autre. Dans ces circonstances, nous pensons que le secteur canadien du transport aérien devrait également bénéficier d'une aide similaire (...)», a déclaré Calin Rovinescu, président et chef de la direction d'Air Canada, dans un communiqué.

La direction demande ainsi plusieurs mesures financières pour leur venir en aide : 

« bénéficier d'un certain allègement des taxes, les redevances d'atterrissage et autres frais qui font partie du fardeau pour l'aviation au Canada, ou d'une autre aide jusqu'à ce que le secteur se stabilise. Les associations de notre secteur ont fait des démarches en ce sens auprès du gouvernement, et continueront de le faire. Toutefois, nous n'attendons pas que des décisions soient prises quant à ces mesures et mettons en œuvre notre plan d'atténuation, car nous pensons que la prise de mesures fermes est la meilleure voie à suivre ».

En attendant, dans le but de préserver ses liquidités, Air Canada lance un programme de réduction des coûts et de report des dépenses en capital, visant à dégager au moins 500 millions de dollars.

Parmi les autres mesures, le transporteur a récemment modifié sa commande de 2013, passée à l'origine à Boeing pour 61 737 MAX de Boeing, réduisant sa commande initiale de 11 appareils 737 MAX-9 de Boeing dont la livraison était prévue en 2023 et 2024.

Indicateur