Air Canada interdira le cannabis à ses employés


Air Canada interdira le cannabis à ses employés

Signe que les temps changent et que la loi sur la légalisation du cannabis entrera très bientôt en vigueur, Air Canada a annoncé à certains de ses employés qu'ils devront s'abstenir de consommer cette drogue en tout temps, sur et hors des heures de travail.

Pour le moment, l'interdiction ne vise que le personnel chargé de l'entretien des avions, de l'enregistrement des bagages, les agents de bords ainsi que les pilotes.

« Des employés qui travaillent dans des secteurs cruciaux en matière de sécurité ne seront jamais autorisés à consommer du cannabis, que ce soit de service ou en période de repos, par surcroît de prudence en fonction de la compréhension actuelle des effets de ces drogues, y compris leurs effets résiduels et leur incidence potentielle sur le corps humain », a confirmé l’entreprise à Radio-Canada.

LIRE PLUS: Les lois canadiennes sur le cannabis pourraient gâcher votre voyage aux États-Unis

Or, certains groupes syndicaux crient déjà à l'atteinte de la vie privée, arguant que les tests aléatoires ne sont pas permis (et que les motifs de leur mise en oeuvre, le cas échéant, ne sont pas clairement régis par le gouvernement canadien) et que ce n'est pas à l'entreprise de décider la façon dont ses employés s'adonnent durant leurs temps libres.

L'annonce vient également exacerber le manque de précisions et d'encadrement du projet de loi, qui, selon plusieurs experts, manque de finition ; ils insistent que c'est le rôle d'Ottawa d'établir la mise en place de tests précis et de normes relatives au travail de la même façon que pour d'autres substances affectant les facultés cognitives, telles l'alcool.

Les Forces armées canadiennes, par exemple, ont déterminé qu'un pilote qui consommera du cannabis devra attendre 28 jours avant de pouvoir revenir aux commandes d'un avion.

Rappelons qu'Air Canada, comme toutes les entreprises, ne dispose d'aucune norme précise quant à l'effet du cannabis sur le comportement.

Source: Radio-Canada

Indicateur