Mercredi,  21 octobre 2020  17:54

Air Canada fait « tout ce qui est imaginable » pour une reprise en toute sécurité, selon son PDG Calin Rovinescu


Air Canada fait « tout ce qui est imaginable » pour une reprise en toute sécurité, selon son PDG Calin Rovinescu
Calin Rovinescu, président et chef de la direction d'Air Canada.
Michael Pihach

Michael Pihach est un acteur actif de l'industrie des médias au Canada depuis plus de 10 ans. Il a débuté sa carrière en tant que journaliste et éditeur pour diverses publications, telles que le Toronto Xtra! et les magazines IN, ainsi que le magazine 2B à Montréal.

Plus de six mois après l’installation de la COVID-19 au Canada, le président et chef de la direction d’Air Canada, Calin Rovinescu, s’est récemment exprimé sur la chaîne YouTube de la compagnie aérienne en parlant de la situation actuelle de son entreprise alors que la pandémie se poursuit.

D'une part, les mesures de quarantaine et les restrictions de voyage imposées par le gouvernement du Canada ont été « absolument dévastatrices, comme tout le monde le sait maintenant », a déclaré Calin Rovinescu dans cette vidéo publiée le 5 octobre.

« La perte d’emploi, la réduction de notre réseau et les graves répercussions financières qui en ont résulté nous affectent tous », ajoute-t-il.

Le PDG poursuit en remerciant « les milliers d'entre vous » qui ont écrit à leur député local, exhortant le gouvernement à redémarrer en toute sécurité les voyages et le tourisme comme le font les gouvernements ailleurs dans le monde

Air Canada President & CEO Calin Rovinescu addresses the public in a recently-released YouTube video.

Calin Rovinescu fait ainsi référence aux plus de 312 000 messages pro-voyages que les Canadiens auraient envoyés aux députés le mois dernier, une campagne organisée par le Conseil national des compagnies aériennes du Canada (CNLA), qui représente les plus grands transporteurs aériens au Canada.

LIRE PLUS - Un message transmis 310 000 fois à Ottawa : « SVP, relancez les voyages et le tourisme »

Il estime que de tels efforts « ont peut-être donné des résultats », notant comment le récent discours du Trône du gouvernement, reconnaissant que certaines industries avaient été plus touchées par la COVID-19 que d'autres et promettait un soutien aux voyages et au tourisme.

« Bien que nous ne sachions pas encore quelle forme cela peut prendre », précise-t-il, en ajoutant que, s'il est essentiel de « faire entendre notre voix », « nous ne pouvons pas attendre que notre gouvernement agisse ».

Air Canada is doing “everything imaginable” to create a pathway for the safe return of travel, said Rovinescu. (Air Canada)

Air Canada fait plutôt « tout ce qui est imaginable » pour permettre le retour en toute sécurité du voyage, assure-t-il.

« (…) La meilleure stratégie, c'est de compter sur nous-mêmes - de rester financièrement solide, de nous montrer aussi audacieux et entreprenant qu'une jeune entreprise, et de cultiver la souplesse et l'esprit d'initiative », a déclaré Calin Rovinescu.

Prendre en charge

Le PDG d'Air Canada a ensuite énuméré certaines des initiatives de pointe prises par Air Canada depuis le début de la crise du coronavirus.

Air Canada a été, par exemple, l'une des premières à introduire le port de masque et des contrôles de température obligatoires pour tous les passagers.

En mai dernier, Air Canada a dévoilé SoinPropre+, un programme qui offre des mesures de santé et de sécurité de bout en bout pour restaurer la confiance des consommateurs.

Puis, le 3 septembre, Air Canada, en partenariat avec McMaster HealthLabs et la Greater Toronto Airports Authority, a lancé une étude révolutionnaire sur l'efficacité des périodes de quarantaine.

LIRE PLUS : Air Canada finalise la commande de tests rapides COVID-19 nouvellement approuvés

Ce projet a testé les voyageurs internationaux arrivant à l'aéroport Toronto Pearson, sur une base volontaire, pour recueillir des données et évaluer l'efficacité de la politique de quarantaine de 14 jours du Canada et fournir des preuves scientifiques pour une efficacité tout aussi efficace. alternatives.

« C'est un point clef, car nous savons, par expérience directe et d'après des sondages menés auprès des voyageurs, que la période de quarantaine obligatoire de 14 jours a un effet dissuasif majeur sur les voyages en vol », a déclaré Calin Rovinescu.

L’introduction du test rapide du COVID-19 dans les aéroports figure également parmi les priorités d’Air Canada.

Tout au long du mois de septembre, les passagers internationaux à l'arrivée pouvaient participer volontairement à l'étude COVID-19 d'Air Canada.

La semaine dernière, après que Santé Canada ait approuvé le premier test rapide d'antigène COVID-19 du Canada avec les laboratoires Abbott installés aux États-Unis - dont les tests produisent des résultats en moins de 20 minutes - Air Canada a finalisé son propre accord avec l'entreprise pour introduire ces tests.

De plus, Air Canada a affiné ses offres pour aider à relancer les voyages, y compris la promesse d'une assurance COVID-19 gratuite, l'introduction d'un laissez-passer Infinite Canada pour les voyages intérieurs et la refonte de son programme Aéroplan, qui sera lancé en novembre.

Air Canada a également conclu récemment des opérations de financement de 1,5 milliard de dollars, que Calin Rovinescu a qualifiée de « signe clair que les marchés financiers nord-américains continuent de croire fermement en l'avenir d'Air Canada ».

Des hauts et des bas, des virages et des faux départs

Le PDG a conclu en disant que les efforts de récupération de la COVID-19 d'Air Canada ne seront pas une « montée en ligne droite », mais plutôt un processus qui peut s'attendre à des « hauts et des bas, des virages et des faux départs ».

« Gardons l'œil sur nos progrès sans nous décourager ni perdre le cap », confie Calin Rovinescu.

S'en tenir aux priorités clés et s'adapter rapidement aux réalités changeantes est une « stratégie qui a porté ses fruits », a-t-il déclaré, et qui «fonctionnera pour nous très loin dans le futur».

« Nous sommes maintenant confrontés à la nouvelle réalité de la deuxième vague de COVID-19. Il en résultera plus d'incertitude, mais je sais que la résilience et l'optimisme qui nous ont porté ses six derniers mois nous permettront d'atteindre l'autre rive », a-t-il déclaré.

Le PDG a conclu son discours en citant le journaliste et auteur du New York Times, Thomas Friedman, qui a déclaré un jour : 

« Les pessimistes ont habituellement raison et les optimistes ont habituellement tort, mais tous les grands changements ont été réalisés par des optimistes.»

Regardez le discours de Calin Rovinescu dans la vidéo ci-dessous

Indicateur