Air Canada achète Transat pour 520 millions


Air Canada achète Transat pour 520 millions

La nouvelle est tombée ce matin : c'est Air Canada qui aurait déposé, il y a quelques semaines, une offre pour faire l'acquisition de son principal concurrent, Transat A.T. Le transporteur à la feuille d'érable a obtenu une entente exclusive de négociation de 30 jours avec Transat A.T. afin de procéder au regroupement des deux sociétés.

La transaction est évaluée à 520 millions de dollars.

Or, si Air Canada assure disposer de tous les fonds nécessaires pour conclure cette transaction et n'est donc pas assujetti à des conditions de financement, le Bureau de la concurrence devra se pencher sur la situation afin d'approuver cette passation historique.

Rester au Québec

Conscient de la signification particulière du transporteur azur auprès des voyageurs québécois, le président d'Air Canada se veut rassurant.

« Cette solution toute québécoise permettra de conserver des emplois de grande qualité au sein de la direction générale et des fonctions clés au siège social à Montréal, ainsi que de fournir une plateforme pour une croissance et des emplois futurs », explique Calin Rovinescu, président et chef de la direction d'Air Canada.

Il rappelle qu'Air Canada pourra ainsi élargir sa plaque tournante de Montréal où il a ajouté 35 liaisons depuis 2012, et au départ de laquelle il a transporté 10 millions de passagers en 2018 seulement.

« Un regroupement avec Transat représente une excellente occasion pour les parties prenantes, notamment les actionnaires de Transat et d'Air Canada, les employés des deux sociétés, qui profiteront d'une sécurité d'emploi et de perspectives de croissance améliorées, et les voyageurs canadiens, qui profiteront de la capacité accrue de la société fusionnée à occuper une place de chef de file sur le marché hautement concurrentiel du voyage d'agrément à l'échelle mondiale. L'acquisition présente une occasion unique de se mesurer aux plus grands du marché mondial du voyage d'agrément », a souligné Calin Rovinescu.

Le choix de Transat

Transat affirme qu'après avoir été sollicité par plusieurs parties, son conseil d'administration a déterminé qu'il était dans l'intérêt de Transat et de ses actionnaires de finaliser les négociations de manière exclusive avec Air Canada.

« Cette annonce est une bonne nouvelle pour Transat. C'est l'occasion de s'adosser à une grande entreprise qui connaît et comprend notre métier et qui a un succès incontestable dans le voyage. Ceci représente la meilleure perspective non seulement de maintien, mais de croissance à long terme de l'activité et des emplois que Transat a développés au Québec et ailleurs depuis plus de 30 ans », a déclaré Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction de Transat A.T.

« Une bonne nouvelle » pour François Legault

En mêlée de presse ce matin (jeudi), le premier ministre François Legault s'est dit se réjouir du fait que le siège social d'Air Canada soit à Montréal. Il est certain pour lui que si Air Canada achète Transat, le Québec se retrouvera avec un siège social « solide qui va pouvoir continuer de se développer ».

Indicateur