Mercredi,  8 février 2023  11:26

Voyages à l’étranger des Canadiens: la remontée s’est poursuivie en décembre, MAIS…


Voyages à l’étranger des Canadiens: la remontée s’est poursuivie en décembre, MAIS…

En décembre dernier, le nombre de résidents canadiens qui sont revenus d'une visite à l'étranger par voie aérienne a presque doublé par rapport à décembre 2021. Toutefois, il n'a pas encore atteint les niveaux enregistrés de 2019, avant la pandémie.

En décembre dernier, le nombre de résidents canadiens qui sont revenus d'une visite à l'étranger par voie aérienne en passant par des aéroports dotés de bornes électroniques s'est élevé à 1,3 million.


88,3 % du volume prépandémique

Ce nombre représente près du double de celui enregistré en décembre 2021 (742 200). Néanmoins, le nombre d'arrivées n'a pas encore rejoint les niveaux enregistrés avant la pandémie.

En effet, Statistique Canada estime qu’en décembre 2022, les aéroports canadiens ont récupéré 88,3 % du volume de Canadiens revenant de l'étranger enregistré en décembre 2019.


LIRE PLUS – Agences ou voyagistes: à qui la pandémie a-t-elle fait le plus mal?  


Les Canadiens rentrant des É.-U.

Pour ce qui est des Canadiens revenant d'une visite aux États-Unis en automobile (par l'un des postes frontaliers terrestres dotés d'un système automatisé d'inspection), leur nombre s’est également établi à 1,3 million en décembre 2022.

Il s'agit d'une augmentation de plus de 645 000 voyages par rapport à décembre 2021 (672 800). Ce qui n’est pas mauvais, certes…

Cela dit, StatCan constate que le nombre de voyages de retour des É.-U. de résidents canadiens en décembre représentait moins des deux tiers (65,4 %) des 2 millions de voyages enregistrés au cours du même mois en 2019, avant la pandémie.

Qui plus est, cette proportion est en baisse par rapport à la proportion de près de trois quarts (72,3 %) affichée en novembre 2022. On aurait certainement pu s’attendre à mieux alors que les restrictions frontalières liées à la COVID-19 ont pris fin !

Mais le secteur des voyages a été confronté à de nouvelles difficultés en décembre…


La météo joue les trouble-fête !

En effet, selon StatCan, la tendance baissière à contre-courant de décembre peut en partie s’expliquer par le déferlement de tempêtes hivernales qui a bouleversé les voyages du temps des Fêtes.

« Le 22 décembre, par exemple, Environnement et Changement climatique Canada a émis plusieurs avertissements et bulletins météorologiques spéciaux pour la majorité des régions du Canada », rappelle l’agence fédérale.

Les tempêtes hivernales ont effectivement touché le Canada et les États-Unis d'un océan à l'autre pendant la période achalandée des voyages du temps des Fêtes, ce qui a entraîné de nombreux retards et annulations de vols.

« Un bon nombre de voyageurs aériens ont ainsi été coincés pendant la période de pointe du temps des Fêtes et la situation pourrait avoir dissuadé d'autres voyageurs de traverser les frontières à bord d'un véhicule automobile », avance StatCan.

Les visites de non-résidents en décembre

Par ailleurs, en décembre, le nombre de visiteurs non résidents provenant de l'étranger aux aéroports canadiens dotés de bornes électroniques s'est chiffré à 611 000 – soit près du double de celui enregistré au cours du même mois en 2021.

Quelque 322 700 de ces visiteurs provenaient de pays d'outre-mer tandis que 288 300 provenaient des États-Unis.

Pour ce qui est des arrivées de résidents des États-Unis par voie terrestre, en décembre 2022, on en a dénombré 785 800, une hausse de plus de 465 400 voyages (plus du double) par rapport à décembre 2021. Ce nombre représente près des trois quarts (74,7 %) des arrivées au pays par automobile enregistrées au cours du même mois en 2019.






Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur