Samedi,  18 septembre 2021  10:21

Voyages annulés en raison de la COVID-19 : le FICAV versera des indemnisations à compter de septembre


Voyages annulés en raison de la COVID-19 : le FICAV versera des indemnisations à compter de septembre
Simon Jolin-Barrette, ministre de la Justice, et Marie-Claude Champoux, présidente de l'OPC.

À compter de septembre, le Fonds d’indemnisation des clients des agents de voyages (FICAV) amorcera le paiement des indemnisations aux personnes dont le voyage a été annulé dans le contexte de la pandémie de COVID-19 et qui sont admissibles à un remboursement. Ce processus devrait se poursuivre jusqu'au mois de décembre.

LIRE PLUS - Indemnisation des consommateurs dont le voyage a été annulé : Simon Jolin-Barrette entend intervenir

À moins que le gestionnaire des réclamations, PWC, ne communique avec elles, les personnes qui ont fait une réclamation n’ont aucune démarche supplémentaire à faire pour être indemnisées. Si des informations ou des documents supplémentaires sont requis pour l'analyse de leur demande, PWC communiquera avec elles.

« Nous avons toujours été clairs; le fait que des milliers de Québécoises et Québécois n'aient pas été remboursés par les commerçants n'est pas acceptable », déclare Simon Jolin-Barrette, ministre de la Justice et responsable de l’Office de la protection du consommateur (OPC).

Il ajoute :

« D’importantes sommes ont été déboursées pour des services non rendus. Au cours des derniers mois, nous avons déployé les efforts nécessaires auprès du gouvernement fédéral afin que les clientes et clients puissent obtenir les remboursements auxquels ils ont droit. À la suite des ententes conclues par le fédéral et tel que nous l'avions mentionné, le FICAV franchi aujourd'hui une nouvelle étape en vue de compléter le processus d'indemnisation. »

Pour sa part, Marie-Claude Champoux, présidente de l'OPC, rappelle que le FICAV est une protection financière destinée à protéger les clients qui ont fait affaire avec un agent de voyage titulaire d’un permis de l’Office.

« Ainsi, les personnes dans cette situation ayant fait une réclamation au FICAV et qui n’ont pas récupéré les sommes qu’elles ont payées à leur agence, par exemple, auprès d’un transporteur ou d'un assureur, se verront rembourser les sommes admissibles après analyse de leur réclamation. »

Des étapes à suivre

Dans le communiqué annonçant le début du versement des indemnisations par le FICAV à compter de septembre, l’OPC rappelle les autres démarches recommandées aux voyageurs.

La première est de faire une réclamation auprès des voyagistes Vacances Air Canada  , Transat ou Sunwing.

« Il est fortement recommandé d’entreprendre dès maintenant les démarches vous permettant d’obtenir un remboursement, et ce, malgré votre réclamation au FICAV. Vous pourriez être remboursé dans de meilleurs délais. »

On précise que les modalités de ces remboursements ont été communiquées par le gestionnaire des réclamations du FICAV, PricewaterhouseCoopers (PWC), à la fin mai à tous les clients ayant présenté une demande d'indemnisation.

On rappelle aussi que les clients concernés sont invités à présenter leur demande de remboursement d'ici au 12 juillet pour ce qui est d’Air Canada; d'ici au 26 août pour ce qui est de Transat; et d'ici au 27 août dans le cas de Sunwing.

Aux clients ayant acheté un voyage par l’entremise d’une agence…

L’OPC suggère ceci aux clients ayant fait affaire avec une autre agence de voyages, mais qui se sont procuré un forfait vacances provenant des voyagistes Vacances Air Canada, Transat Tours ou Vacances Sunwing, ou dont le voyage comprend un vol avec Air Canada, Air Transat ou Sunwing :

« Aux clients ayant acheté des billets ou des forfaits des transporteurs Air Canada, Air Transat, Sunwing ou de leur voyagiste associé, par l’entremise d’une agence de voyages, l’OPC recommande de communiquer avec cette dernière pour obtenir un remboursement et en connaître les modalités. »


« Plusieurs agences de voyages ont déjà entrepris des démarches auprès de ces transporteurs ou de leur voyagiste associé afin de faire une réclamation au nom des clients concernés », explique-t-on.

Aux clients ayant déjà reçu un remboursement complet ou partiel…

Aux clients ayant déjà reçu un remboursement complet ou partiel, l’OPC suggère ceci :

« Si vous avez déposé une demande d'indemnisation au FICAV et que vous avez obtenu un remboursement (complet ou partiel) de votre transporteur, d’un voyagiste, d'une agence de voyages, d’un assureur ou de l’émetteur d'une carte de crédit, etc., il faut en informer le gestionnaire des réclamations du FICAV, PWC. »

Pour informer PwC d’un remboursement obtenu, il faut suivre les indications données dans le formulaire de mise à jour d’un dossier de réclamation.

« Vous aurez besoin du numéro de votre dossier indiqué dans l’accusé de réception de votre demande au FICAV. Il est composé des chiffres qui suivent 11500. »

On précise que dans le cas de l’obtention d’un remboursement partiel, toute demande d’indemnisation au FICAV, pour la part non remboursée, sera maintenue et fera l’objet d’une analyse.



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur