Voyage des fêtards à Cancún: l’OPC fait des vérifications!

  • Autre
  •   06-01-2022  17:26
  •   Pax Global Media

Voyage des fêtards à Cancún: l’OPC fait des vérifications!
Pax Global Media

Il n’y a pas que le gouvernement du Canada qui enquête sur le désormais célèbre vol affrété du 30 décembre de Sunwing entre Montréal et Cancún. Le gouvernement du Québec s’y intéresse aussi.

« Des vérifications sont en cours relativement au voyage à Cancún qui fait les manchettes », confirme Charles Tanguay, porte-parole de l’Office de la protection du consommateur.

LIRE PLUS – Influenceurs fêtant sur un vol vers Cancún: une enquête sera ouverte 

L’indispensable permis...

D’ores et déjà, l’OPC confirme que celui qui est présenté comme l’organisateur du voyage controversé, James William Awad, n’est pas titulaire d’un permis d’agent de voyages.

L’OPC rappelle qu’en vertu de l’article 4 de la Loi sur les agents de voyages (LAV), nul ne peut effectuer des opérations d’agent de voyages, prendre le titre d’agent de voyages ni donner lieu de croire qu’il est agent de voyages s’il n’est titulaire d’un permis en vigueur à cette fin ou si un permis n’a été délivré pour son bénéfice à une personne physique.

La définition d’un agent de voyages

L’Office précise que la définition d’un agent de voyages inscrite dans la Loi sur les agents de voyages (article 2).

Toute personne, société ou association qui, pour le compte d’autrui ou de ses membres, effectue ou offre d’effectuer l’une des opérations suivantes ou fournit ou offre de fournir un titre pour l’une de ces opérations:

      • a)  la location ou la réservation de services d’hébergement;

      • b)  la location ou la réservation de services de transport;

      • c)  l’organisation de voyages.

Passible d’amende en cas d’infraction

James William Awad ou son entreprise — 111 Private Club — ont-ils effectué des opérations d’agent de voyages sans détenir le permis requis ? Voilà ce que cherchera à établir l’OPC avec ses vérifications en cours.

Entre-temps, l’OPC mentionne qu’une personne déclarée coupable d’une infraction à l’article 4 de la LAV est passible d’une amende de 600 $ à 15 000 $ dans le cas d’une personne physique; et d’une amende de 2000 $ à 100 000 $ dans les autres cas.


LIRE PLUS – Influenceurs fêtant sur un vol vers Cancún: Trudeau fustige «une gang de sans-dessein» 




Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur