Vers un nouveau service ferroviaire dans le corridor Toronto-Québec

  • Autre
  •   06-07-2021  11:04
  •   Pax Global Media

Vers un nouveau service ferroviaire dans le corridor Toronto-Québec
Pax Global Media

Le gouvernement du Canada entame les premières étapes de préparation du processus d’approvisionnement pour créer un nouveau service ferroviaire dans le corridor Toronto-Québec.

LIRE PLUS – Corridor Québec-Toronto : vers un train à grande fréquence ? 

« La proposition de train à grande fréquence serait le plus grand projet d’infrastructure de transport que le Canada a connu depuis des décennies », souligne le gouvernement dans le communiqué publié pour l’occasion.

On ajoute :

« Voilà pourquoi le gouvernement du Canada, en collaboration avec VIA Rail, fait preuve de diligence raisonnable et adopte une approche graduelle afin de mettre en place les conditions adéquates pour garantir le meilleur succès au projet. »

En quoi ça consiste ?

La proposition de train à grande fréquence dans le corridor Toronto-Québec consiste à construire des voies ferrées réservées aux voyageurs qui offriront de nombreux avantages aux passagers, notamment :

  • un temps de parcours plus court et des trains plus rapides qui réduiraient d’un maximum de 90 minutes la durée moyenne des déplacements entre Toronto et Ottawa;
  • plus de fiabilité pour les heures d’arrivée, jusqu’à 95 % d’arrivées à l’heure en comparaison à une moyenne actuelle de 67 %;
  • des itinéraires plus directs et un lien amélioré avec les autres modes de transport;
  • de nouveaux services pour certaines villes, comme Peterborough, Trois-Rivières et Laval, et de nouvelles gares dans des endroits précis, notamment dans les environs de l’Aéroport international Jean-Lesage;
  • des départs plus fréquents entre les villes;
  • un choix de voyage plus propre grâce à une technologie utilisant l’électricité.

Le gouvernement prévoit que le train à grande fréquence pourrait presque tripler le nombre de déplacements annuels par train dans le corridor Toronto-Québec, passant de 4,8 millions en 2019 à 17 millions en 2059.

Les premières étapes

Les premières étapes de préparation du processus d’approvisionnement pour créer un nouveau service ferroviaire dans le corridor Toronto-Québec comprennent :

  • une consultation auprès des groupes autochtones et des communautés pour obtenir leurs opinions sur le projet.
  • une consultation auprès des intervenants du secteur privé pour déterminer la capacité et pour obtenir leurs points de vue sur le meilleur modèle de prestation des services.
  • Le gouvernement du Canada prévoit finaliser le modèle de prestation des services et le lancement du processus pour sélectionner un partenaire du secteur privé au cours de l’automne.
  • l’accélération des pourparlers avec les compagnies de chemin de fer partenaires pour négocier l’établissement d’itinéraires exclusifs permettant d’accéder au cœur des villes et d’en sortir.

La demande de propositions faite dans le cadre du processus d’approvisionnement devrait être avoir lieu à l’automne 2021.

Le gouvernement du Canada se dit « résolu à moderniser les services ferroviaires interurbains pour les voyageurs afin de mieux répondre à leurs besoins de transport tout en favorisant la création d’emplois et la croissance économique ».


Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur