Variole du singe: le Canada diffuse des conseils à l’intention des voyageurs

  • Autre
  •   08-06-2022  7:24
  •   Pax Global Media

Variole du singe: le Canada diffuse des conseils à l’intention des voyageurs
[Arif biswas/Shutterstock]
Pax Global Media

Le gouvernement du Canada recommande maintenant aux voyageurs canadiens de prendre des précautions sanitaires spéciales en raison de la multiplication des cas de variole du singe.

LIRE PLUS – Faut-il redouter un effet de la variole du singe sur le tourisme? 

Un avis de niveau 2 (jaune)

Dans ses conseils à l’intention des voyageurs diffusés le 7 juin sur cette épidémie, le gouvernement rappelle d’abord que des grappes de cas ont été signalées dans plusieurs pays au niveau international, en dehors des zones où les cas sont normalement observés (en Afrique centrale ou occidentale).

On mentionne que les personnes à risque d'infection sont celles qui ont eu un contact étroit ou intime avec une personne atteinte de la variole du singe.

On prévient qu’au cours d’un voyage, les Canadiens pourraient devoir se soumettre aux mesures en vigueur à leur destination pour limiter la propagation de la variole du singe, tel que l'isolement, s’ils deviennent infectés.

« Votre accès à des soins de santé appropriés en temps opportun peut être limité si vous tombez malade, et votre retour au Canada pourrait être retardé », ajoute-t-on.

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) assure travailler en étroite collaboration avec ses partenaires internationaux, provinciaux et territoriaux de la santé pour recueillir de l'information sur cette question en évolution.

D'autres enquêtes sont en cours afin de déterminer la source probable de l'infection et de limiter la propagation ultérieure, précise-t-on.

Une maladie généralement bénigne

Les conseils aux voyageurs du gouvernement sur la variole du singe décrivent la façon dont la maladie se propage ainsi que ses symptômes. On prend soin de préciser qu’il s’agit généralement d’une maladie bénigne et spontanément résolutive (qui s’estompe d’elle-même après un certain temps).

Ci-dessous, nous reproduisons les recommandations faites aux voyageurs par le gouvernement.




Recommandations



Consultez un professionnel de la santé ou rendez-vous à une clinique santé-voyage au moins six semaines avant votre départ.

Vous pouvez réduire vos risques de contracter ou de propager la variole du singe en :

●  retardant votre voyage et vous isoler lorsque vous présentez des symptômes de la variole du singe ou avez reçu un diagnostic de la variole du singe;

●  pratiquant l'étiquette respiratoire, y compris couvrir la toux et les éternuements, et portant un masque facial;

●  se lavant fréquemment les mains avec de l'eau et du savon;

  • évitant tout contact étroit, notamment sexuels, avec des personnes qui sont ou semblent être malades; le contact étroit avec des personnes infectées est le facteur de risque le plus important;évitant contact direct avec les liquides organiques, les gouttelettes respiratoires ou les plaies de la variole du singe;
  • évitant le partage de vêtements, de literie ou d'articles courants qui ont été contaminés.

Soyez particulièrement vigilant si vous prévoyez d'assister à une grande fête ou à un rassemblement de masse pendant votre voyage.

Surveillez votre état de santé

Soyez conscient des symptômes de la variole du singe et signalez toute préoccupation à un professionnel de la santé. Les personnes qui ont plusieurs partenaires sexuels ou qui ont des relations sexuelles occasionnelles doivent être particulièrement vigilantes.

●  Si vous présentez des symptômes qui pourraient être attribuables à la variole du singe pendant que vous voyagez ou après votre retour, consultez un professionnel de la santé et éviter tout contact avec les autres. Informez-le des endroits où vous avez voyagé ou vécu.

●  Si vous avez des symptômes qui pourraient être attribuables à la variole du singe pendant le vol, avertissez l'agent de bord avant l'atterrissage ou l'agent des services frontaliers à votre arrivée dans un aéroport canadien. Ils aviseront un agent de quarantaine qui pourra évaluer vos symptômes.

Info : voyage.gc.ca/varioledusinge

 








Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur