Variante du coronavirus : le Canada ferme sa frontière avec le R.-U. pour 3 jours


Variante du coronavirus : le Canada ferme sa frontière avec le R.-U. pour 3 jours

« Nous fermons la frontière à tous les vols entrant au Canada provenant du Royaume-Uni. Ces mesures entrent en vigueur à minuit ce soir, le 20 décembre 2020 », a annoncé hier, sur Twitter, le ministre de la Sécurité publique du Canada, Bill Blair.

Les vols du Royaume-Uni vers le Canada seront annulés pendant les 3 prochains jours – soit jusqu’à 11 h 59 (HNE), le 23 décembre 2020 – afin de freiner la propagation de la COVID-19, ajoutait le ministre, en encourageant les Canadiens à consulter le site Canada.ca/coronavirus pour obtenir les dernières mises à jour et les conseils aux voyageurs.

« Nous savons que c'est difficile pour les Canadiens et leurs familles, mais il est nécessaire pour nous protéger contre ce virus. Nous ferons toujours le nécessaire pour assurer la sécurité des Canadiens », indiquait aussi le ministre Blair.

Bill Blair

L’annonce fait suite à l'identification d’une variante génétique du virus causant la COVID-19 qui a été détectée au Royaume-Uni. En fermant sa frontière avec ce pays, le Canada a emboîté le pas à plusieurs autres États d’Europe et du monde.

Bien qu’aucun cas lié à cette nouvelle souche n’ait été recensé au Canada, les efforts se poursuivent pour déterminer si cette variante est présente ou si elle a déjà été observée au Canada.

« Le milieu médical, de la santé publique et de la recherche à l’échelle canadienne et mondiale analyse activement les mutations afin de mieux comprendre ses répercussions potentielles pour ce qui est de la transmission, de la manifestation clinique et de la mise au point des vaccins », précise l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC).

Mesures spéciales pour les voyageurs en provenance du R.-U.

Par ailleurs, les passagers qui sont arrivés au Canada hier en provenance du Royaume-Uni ont fait l’objet d’une vérification secondaire et de mesures accrues, notamment une vérification approfondie de leur plan de quarantaine.

« Les passagers qui sont arrivés récemment du Royaume-Uni recevront également de nouvelles consignes de la part du gouvernement du Canada », ajoute l’ASPC.

L’agence mentionne qu’il fallait s’attendre à voir se manifester une variante génétique d’un virus comme celui qui cause la COVID-19.

« En effet, ce phénomène avait déjà été observé dans certaines régions du globe cette année. Même si les données préliminaires suggèrent que le variant décelé au Royaume-Uni pourrait être plus infectieux, rien ne prouve jusqu’ici que les mutations influencent la gravité des symptômes, la réaction immunitaire ou l’efficacité des vaccins. »

Groupe d’intervention en cas d’incident

Hier, le premier ministre Justin Trudeau a réuni le Groupe d’intervention en cas d’incident pour discuter de la nouvelle souche de la COVID-19 détecté au Royaume-Uni. Le ministre Blair a pris part à la rencontre, ainsi que les ministres Patty Hajdu (Sécurité publique et de la Protection civile), Marc Garneau (Transports), François-Philippe Champagne (Affaires étrangères) et Dominic LeBlanc (président du Conseil privé de la Reine pour le Canada et ministre des Affaires intergouvernementales).

C’est à la suite de cette rencontre qu’à été prise la décision de suspendre l’entrée au Canada de tous les vols de passagers commerciaux et privés en provenance du Royaume-Uni, et ce, pendant 72 heures.

Indicateur