Mercredi,  1 décembre 2021  10:23

Vaccination des voyageurs : la Table ronde applaudit «la clarté accrue» du gouvernement, MAIS…

  • Autre
  •   07-10-2021  12:27
  •   Pax Global Media

Vaccination des voyageurs : la Table ronde applaudit «la clarté accrue» du gouvernement, MAIS…
Pax Global Media

La Table ronde canadienne du voyage et du tourisme estime que « la clarté accrue » du gouvernement concernant la vaccination des voyageurs « contribuera à accroître la confiance des passagers ».

LIRE PLUS – Exigence du vaccin pour les voyageurs : ça commence le 30 octobre 

« Depuis le début de la pandémie, les voyages sont injustement considérés comme dangereux et risqués », observe Beth Potter, PDG de l’AITC (membre de la Table ronde). À ses yeux, le fait que les employés et les clients seront entièrement vaccinés fera des voyages « l'une des activités les plus sécuritaires au pays ».

Rappelons que c’est à compter du 30 octobre, que le gouvernement du Canada exigera que les passagers aériens âgés de 12 ans et plus à bord de vols intérieurs, transfrontaliers ou internationaux au départ d’un aéroport canadien soient entièrement vaccinés afin de voyager. Les passagers à bord des trains de VIA Rail et de Rocky Mountaineer ainsi que des navires de croisière devront aussi être vaccinés.

D’autres obstacles à éliminer

Cela dit, la Table ronde souligne que d’autres obstacles aux voyages subsistent et qu’ils doivent être rapidement levés.

La Table ronde demande ainsi au gouvernement de jouer un rôle actif pour assurer la mise en œuvre en temps opportun d'une preuve pancanadienne de vaccination – « qui permettrait l'harmonisation, l'efficacité et l'interopérabilité des programmes de certification des vaccins à l'échelle du pays », dixit Beth Potter.

Des mesures désuètes à réviser

La Table ronde demande aussi au gouvernement fédéral de revoir certaines mesures désuètes en vigueur – « qui ont été mises en place avant que le Canada ne devienne le pays du G20 où la vaccination complète est la plus avancée ».

À titre d’exemple de « mesures désuètes », la Table ronde mentionne l’exigence d’un test PCR avant le départ ainsi que les avertissements généraux qui incitent les Canadiens à ne pas voyager à l'étranger.

Rappelons que depuis les débuts de la pandémie, des avertissements officiels aux voyageurs exhortent les Canadiens à « éviter les voyages non essentiels à l’extérieur du Canada jusqu'à nouvel ordre » (niveau 3) et à « éviter tout voyage en croisière à l’extérieur du Canada jusqu’à nouvel ordre » (niveau 4).

LIRE PLUS – Règles de vaccination des voyageurs aériens et des employés : le CNLA favorable, MAIS… 

Risques de fermetures définitives

À l’instar de plusieurs acteurs de l’industrie, la Table ronde estime que ces mesures continuent de nuire à de nombreuses entreprises du secteur canadien du voyage et du tourisme.

La Table ronde invite donc le gouvernement à lever ces mesures, comme le recommandait le rapport du Comité consultatif d'experts en matière de tests et de dépistage en lien avec la COVID-19.

« La pandémie de COVID-19 a causé des dommages importants et durables à l'industrie canadienne du voyage et du tourisme. Malgré la réouverture graduelle, les petites entreprises d'un bout à l'autre du pays subissent les effets de la COVID-19, et bon nombre d'entre elles risquent de fermer définitivement », mentionne la Table ronde.

Elle conclut :

« Nous devons adopter de toute urgence des politiques et des lignes directrices sur les voyages qui tiennent compte de l'évolution du contexte afin d'appuyer la réouverture de l'économie du voyage du Canada. »


 


Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !




Indicateur