Vendredi,  26 février 2021  17:13

Trudeau : les restrictions de voyage seront en place « aussi longtemps que nécessaire »


Trudeau : les restrictions de voyage seront en place « aussi longtemps que nécessaire »
Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau (le 2 février 2021).

Le premier ministre Justin Trudeau affirme que les nouvelles restrictions de voyage du Canada seront en place « aussi longtemps que nécessaire ».

S’adressant à des journalistes à Ottawa mardi (2 février), M. Trudeau a répondu à la question d’un journaliste qui lui demandait :

« Jusqu’à quand ces mesures seront-elles en vigueur? Est-ce que les snowbirds, par exemple, peuvent tenir pour acquis qu’elles seront levées le 1er mai ? »

En réponse, le premier ministre a fait valoir que personne ne pouvait rien tenir pour acquis.

« On va garder les mesures en place aussi longtemps que nécessaire pour assurer la sécurité des Canadiens. »

Des gens « mal pris »…

Le premier ministre a indiqué être conscient que des gens peuvent se sentir « mal pris » en raison des mesures annoncées…

Du même souffle, il a cependant rappelé que le gouvernement demande depuis des mois aux Canadiens à ne pas quitter le pays – « parce qu’on ne pouvait prévoir quel serait le parcours du virus ni les mesures que nous allons prendre ».

« Nous avions dit très, très clairement que nous allions mettre des mesures en place pour assurer la protection des Canadiens et qu’il pourrait y avoir très peu de préavis [avant la mise en place de ces mesures] », a-t-il insisté.

La quarantaine à l’hôtel, ça commence quand ?

Au même journaliste qui tentait de connaître plus précisément la date d’entrée en vigueur du dépistage de la COVID à l’arrivée au Canada et de la quarantaine à l’hôtel pendant trois jours en attendant le résultat, Justin Trudeau a répondu :

« On espère avoir ça dans les semaines à venir. Mais les gens travaillent très fort pour que le système soit là, en place, avant que les gens commencent à voyager pour la semaine de relâche. »

En entrevue à CBC durant le week-end, le ministre des Transports, Omar Alghabra, avait laissé entendre que ces mesures pourraient entrer en vigueur dès ce jeudi 4 février – invitant les gens à « être prêts » pour cette date. Une entrée en vigueur aussi rapide semble maintenant exclue, si on se fie à la réponse d’aujourd’hui du premier ministre.

Le coût de 2000 $...

En ce qui concerne le coût évoqué de 2000 $ pour les trois jours de quarantaine à l’hôtel – qui a soulevé plusieurs interrogations dans les milieux touristiques –, le ministre Alghabra a indiqué, au cours d’une autre entrevue, que ce coût était une approximation et qu’il pourrait être différent.

Rappelons que ce coût doit inclure non seulement celui de l’hôtel où les voyageurs attendront le résultat de leur test de dépistage, mais aussi « tous les frais connexes pour la nourriture, le nettoyage et la sécurité ».

« À mesure que nous nous rapprocherons de la mise en œuvre au cours des prochaines semaines, nous aurons une évaluation beaucoup plus précise du montant en dollars et des emplacements exacts [des hôtels] », a déclaré M. Alghabra à CTV, dimanche.

2000 $... même au retour d’un voyage essentiel ?

Au cours du point de presse d’aujourd’hui, le premier ministre s’est fait demander si trouvait « acceptable » qu’on demande le paiement de 2000 $ à une personne qui aurait voyagé pour se rendre au chevet d’un proche mourant ou pour subir un traitement médical…

En réponse, Justin Trudeau a rappelé que des assouplissements avaient été autorisés durant l’automne, notamment pour faciliter la réunion des familles séparées. Il a indiqué que d’autres exemptions pourraient être accordées. Mais il s’agira vraiment d’exceptions, a-t-il insisté.

« L’idée de base, c’est que ce n’est pas le temps de voyager. Depuis le début de la pandémie, il y a des gens qui ne peuvent pas être là pour les funérailles d’êtres chers, il y a des mariages qui ont dû être reportés, il y a des choses qui se sont faites de façon virtuelle… Ç’a été extrêmement difficile pour bien des gens et ça va continuer de l’être pour plusieurs personnes : cette pandémie EST difficile. Mais notre responsabilité, comme gouvernement, c’est de faire tout ce qui peut être fait pour empêcher que plus de personnes soient infectées. »

[Avec Michael Pihach]


LIRE PLUS – Quarantaine à l’hôtel : « Soyez prêts pour le 4 février », dit le ministre Alghabra  

LIRE PLUS – L’exigence de la quarantaine à l’hôtel commencera « dans les semaines à venir » 

LIRE PLUS – Nouvelles restrictions : si Ottawa aide les transporteurs, il faut qu’il aide aussi les agences, plaide l’ACTA 

LIRE PLUS – Nouvelles restrictions : « notre priorité numéro 1, c’est les clients », dit l’AAVQ 

LIRE PLUS – Nouvelles restrictions aux voyages : comment s’ajustent les transporteurs 

LIRE PLUS – Les vols vers les destinations soleil suspendus jusqu’au 30 avril et un début de quarantaine à l’hôtel 

LIRE PLUS – Nouvelles restrictions aux voyages : « d’excellentes nouvelles », selon Québec   

LIRE PLUS – Nouvelles restrictions aux voyages : « Notre industrie a été fermée », réagit l’ACTA 

                                            

                                    

                                        

                            

                                                

                            

Indicateur