Tourisme durable en 2022: l’industrie mènera le bal

  • Autre
  •   10-03-2022  20:20
  •   Pax Global Media

Tourisme durable en 2022: l’industrie mènera le bal
[DDP de Unsplash]
Pax Global Media

Dans un article diffusé par le Réseau de veille en tourisme de la Chaire de tourisme Transat, Stéphanie Massé compare l’intérêt (marqué) des acteurs du tourisme pour l’écoresponsabilité à celui (plus modéré) des voyageurs québécois. Ci-dessous, nous reproduisons cet article.

LIRE PLUS – Quel est l’état d’esprit des voyageurs? 




Selon un rapport publié par l’Université d’Oxford en 2021, les deux tiers des secteurs économiques mondiaux se sont engagés dans un objectif de carboneutralité d’ici le milieu de la décennie.

Du côté des clientèles, d’après une enquête en ligne menée par la Chaire de tourisme Transat du 1er au 6 décembre 2021 auprès de 1206 voyageurs québécois, environ un répondant sur quatre :

  • vérifie parfois, souvent ou en tout temps si les prestataires de services touristiques affichent une certification environnementale ;
  • est prêt à payer des frais additionnels pour compenser ses émissions de carbone ;
  • a déjà choisi un hébergement ou un attrait en raison de son orientation durable ou responsable ;
  • a déjà limité ses déplacements touristiques pour des raisons environnementales.

Ces chiffres démontrent que l’écoresponsabilité n’est pas encore prise en compte à grande échelle chez les voyageurs québécois lors de leurs séjours d’agrément. Pourtant, une majorité de répondants (60 %) déclarent qu’ils souhaitent voyager de façon plus responsable.

Mais alors pourquoi seuls 25 % des sondés semblent-ils mettre en pratique ces principes ? Serait-ce le manque d’offres en tourisme durable qui constitue le principal frein à la réalisation de ce type de séjour ?

Beaucoup de petits et de grands joueurs, comme le voyagiste québécois Passion Terre, Google Flight et Booking.com, ont compris cette lacune en 2021 et proposent plus d’options responsables et d’informations sur leurs plateformes.

Ainsi, comme le dévoile le rapport d’Oxford, c’est l’industrie qui doit mener le bal du tourisme durable.






Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !




Indicateur