Star Wars et Avatar élèvent Disney vers d’autres sommets


Star Wars et Avatar élèvent Disney vers d’autres sommets

À peine sorti de ses célébrations du 60e anniversaire, le géant Disney s’ajuste une fois de plus à la haute technologie et continue de réaliser les rêves de gens de tous âges.

« Disney World et Disneyland présentent deux types de clientèles bien différents », commence par dire Cindy Charest, directrice régionale des ventes pour le Québec et les provinces de l’Atlantique, lors du séminaire de formation Disney qu’elle a présenté hier, à Laval.

« Orlando n’étant qu’à trois heures de vol (de Montréal), poursuit-elle, les visiteurs et leur famille ont tendance à passer, par exemple, une semaine au Disney World Resort, alors que les visiteurs de Disneyland y passeront une journée ou deux et consacreront le reste de leurs vacances à découvrir d’autres endroits qu’ils veulent absolument voir ailleurs en Californie. On ne vend donc pas le même forfait aux deux types de voyageurs car ils n’ont pas les mêmes besoins. »

Disney, on le sait, excelle dans les services accordés à ses clients et est constamment à leur écoute. Ainsi, étant donné la faiblesse de notre dollar, les résidents canadiens peuvent actuellement jouir d’un rabais de 25% sur les billets de quatre jours ou plus qui permettent de profiter des quatre parcs thématiques de Disney.

De plus, les propriétaires des agences de voyages peuvent profiter du support que Disney peut leur apporter en se créant un mini site web sur lequel les clients pourront visionner une galerie photos et des vidéos via Youtube.

« Puisqu’il est possible de savoir qui consulte votre mini site web, ceci peut certainement vous aider à conclure une vente, souligne Cindy Charest. Utiliser ces images, c’est faire de la vente sous pression, mais sans pression si vous comprenez ce que je veux dire. »

IMG_6057.jpg

Quelques nouveautés

Parti d’une galaxie lointaine, Star Wars Land est présentement en construction et logera bientôt au Hollywood Studios. Plusieurs attractions et spectacles à la thématiques Star Wars sont toutefois offerts tant à Anaheim qu’à Orlando pour stimuler et accroître l’intérêt des visiteurs à l’égard de son évolution.

Même chose dans le cas d’Avatar, cette super production également unie à Disney par les liens du cinéma. Localisé dans le parc thématique Animal Kingdom, Pandora – The World of Avatar offrira en 2017 un simulateur de vol qui permettra de partir en voyage sur le dos d’un Banshee ! Et avec la sortie prévue de trois autres films Avatar (en 2018, 2019 et 2021), il y a de bonnes chances que l’intérêt vis-à-vis ce sujet ira en grandissant.

« Ça donne une idée de ce que projette de faire Disney au cours des prochaines années, commente la porte-parole. Nous rehaussons aussi les standards de qualité en matière de spectacles. »

Du côté d’Epcot, on a pris un virage jeunesse et créé plus d’attractions pour les plus jeunes. Quant au Magic Kingdom, c’est là que les rêves deviennent réalité. On y verra de nouveaux spectacles et défilés, mais c’est l’endroit par excellence pour vivre de nouvelles expériences à l’occasion de l’Halloween et de la fête de Nöel.

Deux fois plus de restos

Disney Springs, anciennement connu sous le nom de Downtown Disney, est une autre nouveauté associée au site. C’est un centre de magasinage, de restauration et de divertissements qui s’inspire du charme des villes de bord de mer floridien.

« On y a doublé le nombre de restaurants et de boutiques, mentionne Cindy Charest. C’est là aussi qu’est situé la salle qui accueille La Nouba, le spectacle du Cirque du Soleil. »

Walt Disney World compte une vingtaine d’hôtels. Les chambres de base ont une superficie de 242 pieds carrés. Les chambres des établissements dits « modérés » sont un peu plus vastes à 314 pieds carrés, alors que les chambres de luxe vont de 340 à 440 pieds carrés. On peut également choisir un plan repas convenant aux attentes de chaque visiteur. Cette offre est comparable à qui est offert sur les quatre navires de croisières de Disney.

À propos de ce dernier type de vacances, plusieurs aiment les prendre en famille. Mais qui dit famille, dit habituellement enfants : « Il y a des choses pour tout le monde, rassure Cindy Charest. Savez-vous que 36% de nos clients n’ont pas d’enfant avec eux ? Ces adultes peuvent profiter d’aires de détente privés. Dans les croisières Disney, il y a de tout, pour tous les âges. Les familles les aiment parce qu’elles savent en quoi elles sont différentes des autres. »

Mais tout a un prix…

« C’est cher ? Oui, mais c’est du haut de gamme et ça vaut le prix », conclut la représentante, rappelant tout ce que comporte un forfait de base pour une croisière, dont un spectacle digne de Broadway tous les soirs.

Ça vaut combien un billet pour Broadway?

Indicateur