Sondage Léger: le tiers des Canadiens souhaitent la levée immédiate de toutes les restrictions

  • Autre
  •   11-02-2022  18:03
  •   Pax Global Media

Sondage Léger: le tiers des Canadiens souhaitent la levée immédiate de toutes les restrictions
[Léger]
Pax Global Media

Les spéculations vont bon train alors que le ministre fédéral de la Santé vient d’annoncer que des changements aux mesures frontalières seront communiqués la semaine prochaine...

LIRE PLUS – Ottawa annoncera des changements aux mesures frontalières la semaine prochaine! 

Parallèlement, un sondage Léger démontre qu’un nombre croissant de Canadiens croient que les gouvernements devraient lever les restrictions liées à la COVID-19 dès maintenant.

Précisons que ce sondage révélateur, publié le 10 février, ne porte pas spécifiquement sur les restrictions COVID liées aux voyages, mais sur l’ensemble des restrictions COVID. 

À cet égard, Léger précise que son enquête a été faite alors que le « Convoi de la liberté » poursuivait ses manifestations à Ottawa, et tandis que certains premiers ministres provinciaux canadiens (dont celui du Québec) avaient annoncé leur calendrier de déconfinement.

Le pire de la crise derrière nous ?

Le sondage révèle ainsi que 32% des Canadiens (et 36 % des Québécois) croient que les gouvernements devraient lever toutes les restrictions liées à la COVID-19 dès maintenant. Il s’agit d’une hausse de 12 % par rapport à il y a un mois. Et c’est même 14 % de plus qu’avant l’apparition d’Omicron en novembre.

Par ailleurs, l'enquête révèle aussi que 46 % des Canadiens (et 57 % des Québécois) croient maintenant que le pire de la crise de COVID est derrière eux – une augmentation de 22 % en un mois.

Néanmoins, quelque 21 % des Canadiens et des Québécois croient que « nous vivons actuellement le pire de la crise »; et 12 % pensent plutôt que « le pire de la crise est encore à venir ».

Le sentiment des Canadiens sur l’état de la pandémie

Léger a également tenté de mesurer le sentiment des Canadiens sur l’état de la pandémie – selon qu’ils soient «anxieux», «prudents», «prêts»; ou «en colère».

Voici comment Léger définissait ces catégories :

  • Je suis anxieux(se) : Je ne me sens pas du tout à l'aise avec l'idée d'alléger les mesures de sécurité en ce moment. La pandémie de Covid-19 me fait encore peur.
  • Je suis prudent(e) : Nous devrions être prudents quant à la rapidité avec laquelle nous assouplissons les mesures de sécurité, car nous ne sommes pas encore sortis de l'auberge.
  • Je suis prêt(e) : Je suis adéquatement vacciné(e) et comme Omicron est moins grave, il est grand temps de rouvrir, d'apprendre à vivre avec et à aller de l'avant.
  • Je suis en colère : Je suis opposé(e) aux obligations et aux mesures gouvernementales depuis un certain temps et je pense que les gouvernements devraient cesser toute mesure de sécurité publique et nous rendre notre liberté.

L’enquête a déterminé que 14 % des Canadiens (et 8 % des Québécois) se disent «anxieux»; 43 % des Canadiens (et 45 % des Québécois) s’identifient comme «prudents»; 29 % des Canadiens (et 31 % des Québécois) se considèrent comme «prêts»; et 14 % des Canadiens (16 % des Québécois) se décrivent comme «en colère».

Bref, même si plus de Canadiens que jamais (32 %) souhaitent la levée immédiate de toutes les restrictions, la plus grande proportion des Canadiens (43 %) préconise encore la prudence quant à la rapidité avec laquelle on devrait assouplir les mesures !

Enfin, signalons que 55 % des Canadiens (et 58 % des Québécois) se disent encore satisfaits des mesures mises en place par le gouvernement fédéral pour combattre la pandémie. Pour ce qui est des mesures prises par leur gouvernement provincial, le niveau de satisfaction des Québécois atteint 61 %.

LIRE PLUS – Sondage Léger : les Canadiens largement favorables aux mesures pour freiner l’Omicron 

Méthodologie

Léger a réalisé son sondage web du 4 au 6 février 2022 auprès de 1 546 Canadiens, âgés de 18 ans ou plus, recrutés aléatoirement à partir du panel en ligne LEO. Une marge d’erreur ne peut pas être associée à un échantillon non probabiliste dans le cadre d’une enquête par panel.

Le sondage a été réalisé en collaboration avec l’Association d’études canadiennes (AEC) et publié dans La Presse Canadienne.






Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur