Six nouvelles tendances voyage se dessinent pour 2022, selon Amadeus

  • Autre
  •   11-01-2022  8:18
  •   Pax Global Media

Six nouvelles tendances voyage se dessinent pour 2022, selon Amadeus
[Amadeus]
Pax Global Media

« Voici ce moment de l'année où nous regardons dans notre boule de cristal […] pour voir ce que le secteur du voyage peut nous réserver l'année prochaine », déclare Amadeus, en présentant six nouvelles tendances voyage qui se dessinent pour 2022.

L’entreprise de gestion pour la distribution et la vente de services de voyages précise que ces prévisions sont notamment basées sur « les données de voyage rassemblées de façon anonyme et les conversations tenues avec des experts d'Amadeus ».

Ci-dessous, nous les reproduisons intégralement.

1. La saveur du moment présent

Le vieil adage "le voyage d'une vie" n'a jamais été aussi approprié.

Près de deux ans après le début de la pandémie, la nostalgie pour « le monde d’avant » ou tout du moins les vieilles habitudes entraîne une prise de conscience accrue de « ce qui compte vraiment ». Une bonne raison pour ne plus remettre à plus tard ses grands projets de voyage. Quoi de plus important que les expériences vécues et les souvenirs communs ?

Qu’il s’agisse de faire enfin le tour du monde à la voile ou d'entreprendre ce voyage long-courrier pour rendre visite à des parents sur un autre continent, en 2022, de nombreuses personnes réserveront enfin ces voyages importants, extrêmes ou même jamais imaginés.

Amadeus constate déjà une augmentation conséquente des recherches de voyages vers des destinations ou des expériences "uniques", telles que le Machu Picchu, demeure des Incas, avec les recherches de vols vers les villes péruviennes de Lima et de Cusco en hausse de près de 50 %.

De plus, les recherches menées par Unforgettable Travel, au plus fort de la pandémie ont montré que les destinations les plus populaires ne sont pas celles auxquelles on aurait pu s'attendre auparavant. En tête des résultats, on trouve des expériences uniques, comme la randonnée jusqu'au camp de base du mont Everest au Népal.

La Tanzanie, pays célèbre pour ses safaris permettant de voir les Big Five dans la nature, fait figure d'exception en termes de demande de voyage, avec une hausse de 36% des recherches. Les visites des pyramides égyptiennes figurent également en bonne place sur la liste des souhaits, les vols vers Petra enregistrant eux une hausse de 22 %.

Tout porte à croire que cette tendance va s'accentuer, les îles de l'océan Indien et même l'Antarctique faisant l'objet d'une demande croissante de voyages.

Conseil de voyageur : Faites ce voyage qui figure en haut de votre liste de choses à faire et qui vous laissera des souvenirs impérissables. Alors que le monde s'ouvre à nouveau et que les voyages se multiplient, créez les souvenirs de votre vie et faites ce voyage dont vous avez rêvé pendant un an et demi.

2. « Friendcation »

Les sourires, les souvenirs et les aventures vécus entre amis n'ont pas de prix. 

Que se cache-t-il derrière le #friendcation ? Un nouvel épisode réunion de Friends ? Une nouvelle tendance voyage ? « Spoiler alert » : c'est bien cela. Après une longue période d'enfermement et de restrictions, passer du temps avec ses amis n'a jamais été aussi important. Si 2020 était l'année des apéros Zoom, 2022 sera (on croise les doigts) celle des grandes retrouvailles.

C’est une tendance qui coule de source : recentrés sur la famille dernièrement, il se peut que vous n’ayez peut-être vu vos amis récemment, que brièvement, ou bien pour la première fois depuis très longtemps. Et si en plus vous devez prendre un vol pour aller les voir, les retrouvailles se font peut-être bien encore attendre.

Au Royaume-Uni, l'assouplissement des restrictions a immédiatement entraîné une explosion du nombre de réservations de vacances pour les grands groupes. L’entreprise de location, Big Cottages, a signalé une augmentation de 600 % des réservations pour les groupes de plus de 20 personnes. Tout cela montre que si ces deux dernières années auraient été infiniment plus difficiles sans Zoom, Microsoft Teams et WhatsApp, rien ne remplace la possibilité de voir ses amis dans la vie réelle.

Les données d'Amadeus suggèrent que cette tendance est déjà bien établie. Les recherches de voyages à Cancún – une destination populaire pour les groupes d'amis – ont plus que doublé d'une année à l'autre, et Hawaï a connu un pic d'intérêt similaire. Dans la même veine, les recherches pour des voyages à Las Vegas ont augmenté de 61 %, Cartagena, lieu de rencontres prisé entre amis en Colombie, a augmenté de plus de 200 % et, en Europe, Barcelone et Ibiza ont aussi connu des augmentations à deux chiffres.

Grâce aux nouvelles technologies telles qu'Amadeus Traveler ID, qui permettent aux agences de voyages de procéder à une identification automatique et à une vérification des documents COVID-19 à n'importe quel point de contrôle, les voyages en groupe reprennent, plus sûrs et plus faciles. Nul doute que cette tendance des voyages entre amis ou bien à plusieurs couples mariés se poursuivra tout au long de l'année 2022.

Conseil de voyageur : La pandémie nous a montré l'importance de l'amitié. Avec les nouvelles technologies telles qu'Amadeus Traveler ID qui facilitent les voyages en groupe, il est temps de raviver les relations avec des vacances entre amis bien méritées.

3. Écotourisme actif

Les actions sont plus éloquentes que les mots.

L'époque des beaux discours en matière d’environnement est révolue depuis longtemps. Aujourd'hui, l'accent est mis sur l'action, et cela s'applique au secteur du voyage comme à tout autre aspect de notre vie moderne. De sujet de conversation, l’écotourisme va devenir une véritable tendance en 2022.

Au cœur de cette tendance se trouve toutefois un dilemme : comment concilier les préoccupations environnementales avec l’envie de revanche et la frustration accumulée ces dernières années à ne pas pouvoir voyager ? On ne saurait justifier l’envolée de son empreinte carbone pour autant.

Pour aller vers un tourisme durable, il est donc essentiel de veiller non seulement à l'impact environnemental du voyage, mais aussi à son impact social sur les communautés visitées.

Les voyageurs veulent donner du sens à leurs vacances, par exemple en y incluant une part de missions associatives au bénéfice des communautés sur place. Ils souhaitent également que leurs dépenses profitent directement aux personnes et aux lieux qu'ils visitent. Dans une récente enquête commandée par Amadeus, 37 % des personnes interrogées pensent que les possibilités offertes aux voyageurs de participer à la préservation des destinations touristiques aideront le secteur à devenir plus durable à long terme.

Pour la France, cette même étude indiquait que 42 % des voyageurs français pensent que le tourisme durable passe par des prix plus abordables, ainsi que par une plus grande disponibilité des modes de transport écologiques, tels que les avions et les trains électriques (41 %) et les technologies solaires ou éoliennes (35 %) sont également attendues.

Des données en phase avec le dernier rapport KPMG sur l'industrie hôtelière qui met en avant le renforcement des tendances " slow tourisme " avec la crise.

Dans cette mouvance, un nombre croissant d'opérateurs promettent d'aller au-delà de la compensation carbone et d'offrir un impact mesurable et positif sur l'environnement.

L’organisme B. Journeys propose ainsi d’aider les entreprises du voyage à mesurer leur impact environnemental et social, et à les soutenir dans l'obtention de la certification BCorp.

À travers le monde, les initiatives se multiplient pour répondre à cette tendance. En Afrique du Sud, le groupe Mantis propose des programmes écotouristiques, notamment la possibilité de soutenir les efforts de conservation des rhinocéros en Tanzanie. Habitat for Humanity a développé les programmes « travel & build » et « global village », tandis que Global Citizens Network a entamé une collaboration avec la réserve indienne de White Earth dans le Minnesota.

Les données d'Amadeus concernant les voyages montrent que cette tendance a déjà un impact. Les recherches de voyages aux États-Unis vers l'écoparadis du Costa Rica ont augmenté de 234 % par rapport à l'année précédente et, en Europe, l'Islande, pays neutre en carbone, a enregistré une hausse de 11 % de visites.

Conseil de voyageur : Il est temps d’agir et d'aider à reconstruire les communautés qui ont rencontré des difficultés au cours des dernières années. Alors que l’offre de programmes d'écotourisme s’élargit, c’est le moment où jamais.

4. Les voyages d'affaires prêts à décoller

La façon dont nous travaillons a changé, et il en sera de même des voyages d'affaires. 

Il est indéniable que la COVID-19 a transformé notre façon de travailler, bien souvent de façon permanente.

Près de 40 % de la main-d'œuvre aux États-Unis a ainsi la possibilité de travailler de n'importe où, et dans certains autres pays, ce pourcentage est encore plus élevé. Nombreuses sont les entreprises, comme par exemple Spotify, à annoncer que leur personnel travaillera en permanence à domicile.

Chez Amadeus, un modèle de travail hybride est en train d'être mis en place dans le but d'équilibrer les besoins de l'entreprise et la flexibilité des employés, en offrant plus d'options pour combiner le télétravail et le travail au bureau. Certaines entreprises adoptent des approches encore plus créatives, comme Bloomberg, qui a revisité le concept de voyage d'affaires et de déplacement domicile-bureau, en offrant à ses 20 000 employés dans le monde une indemnité journalière de 75 dollars pour les déplacements.

Les employeurs les plus performants portent un regard neuf sur la façon dont leurs employés se déplacent. De nombreux employés se sont habitués au temps et à l'argent qu'ils économisent sur leurs trajets quotidiens. Les entreprises les plus avant-gardistes envisagent de regrouper les départements dans des lieux centraux, les journées de travail au bureau mettant davantage l'accent sur les éléments sociaux et la cohésion de l'équipe. Certaines entreprises commencent même à réserver des week-ends ou des journées à l'hôtel afin de réunir les employés.

Car si la vidéoconférence a fait ses preuves, rien ne remplace une réunion en face à face. Les données d’Amadeus montrent clairement le retour des voyages d'affaires, la moitié des voyageurs (50 %) déclarant qu'ils se rendront pour affaires vers une destination nécessitant un vol dans le courant de l'année.

De la même manière, la dernière édition du Baromètre EPSA-IFTM, dédié à l'impact de la crise sanitaire sur les voyages d'affaires, montre qu’il amorce une reprise lente et progressive. À la fin de l'année 2021, l'activité devrait atteindre 40% à 50% de celle de 2019 et d'ici fin 2022, la reprise devrait permettre d'atteindre jusqu'à 60% des volumes d'avant-COVID.

Mais le voyage d’affaires ne reviendra pas tel quel, facilité par la technologie, le secteur a également amorcé des changements drastiques. Sans doute les voyageurs d’affaires redoutent-ils le retour aux pratiques plutôt laborieuses de paiement, de notes de frais et de réclamation, mais les choses ont changé et l'augmentation des paiements mobiles sans frais afin de rendre ces processus aussi fluides que possible est bel et bien en marche.

La situation est claire : quatre voyageurs d'affaires sur cinq sont prêts à prendre l'avion pour le travail dès maintenant, à condition que les mesures de sécurité soient mises en place.

Conseil de voyageur : La reprise des contacts avec les collègues au niveau international s’annonce dans un horizon très proche, plus facile que jamais.

5. L’inspiration pour voyager  

De Rome à Roman Holiday, les consommateurs trouveront leur «muse» de voyage dans des endroits inattendus.

À bien des égards, choisir ses vacances n'a jamais été aussi compliqué. Trouver un équilibre entre l'impact environnemental, les préoccupations en matière de santé, les restrictions de voyage et le coût associé à d'éventuelles annulations peut déconcerter même les voyageurs les plus expérimentés.

Pourtant, pour beaucoup, la recherche de vacances est devenue une passion. Ce n'est guère surprenant lorsque, pendant de nombreux mois, la seule évasion à la portée de tous était de surfer sur le web et de rêver de partir quelque part.

L’un des effets inattendus de la pandémie est cette multiplication des sources d’inspiration pour voyager et notamment l’influence grandissante des programmes à succès des plateformes de streaming comme Netflix. Selon les statistiques officielles, les Britanniques ont passé un tiers de leur temps d'éveil à regarder la télévision ou des vidéos en ligne en 2020, soit une croissance exponentielle !

Ce temps passé devant les écrans a inspiré aux consommateurs des envies d’évasion dans une diversité de paysages sauvages ou exotiques. Ce lien est si important que l’OMT (Organisation mondiale du tourisme) et Netflix se sont récemment associés pour publier un rapport qui analyse le rôle des films et des séries comme moteurs du tourisme.

Et les offices du tourisme d’en profiter : à la suite de la série à succès de 2020, Normal People, les autorités responsables du tourisme en Irlande ont promu l'Irlande comme destination touristique auprès des fans, souhaitant tirer profit de la popularité de la série. Le tourisme à Porthgwarra, en Cornouailles, a augmenté de 50 %, selon Visit Cornwall, grâce à la série télévisée Poldark.

Cette tendance est là pour rester, et ne fera que croître, renforcée par l'IA (Intelligence Artificielle) qui gère nos enceintes intelligentes, notamment Alexa d'Amazon.

Dans le futur, Alexa comprendra où un consommateur pourrait vouloir se rendre, et lui fera des suggestions, sans qu'il ait à y penser. Un partenaire d'Amadeus, Quo Vadis Travel, utilise ainsi Amazon Alexa pour développer une technologie à commande vocale permettant aux clients de rechercher et de réserver des voyages en quelques commandes seulement, ce qui facilite d'autant plus la planification des voyages.

Dans la même lignée, l’entreprise Ebookers a trouvé un moyen unique d'utiliser la perception sensorielle et la technologie biométrique pour aider les voyageurs à planifier leurs vacances idéales. L'outil en ligne SenseSational utilise la reconnaissance faciale pour évaluer la réaction des utilisateurs à un stimulus et, en fin de compte, fournir des recommandations de vacances par le biais d'une expérience amusante, tout en facilitant la vie des consommateurs.

Conseil de voyageur : Planifier une prochaine escapade pourrait être aussi simple que d'allumer la télévision et de chatter avec Alexa. La technologie révolutionne les modes de vie – et les voyages sont à l’avant-garde.

6. Futuriste et rapide

Plus de longs trajets. Plus de temps pour explorer le monde.

Le progrès technologique et les développements scientifiques sont à la portée de plus en plus de personnes dans le monde. Dix-huit ans après l'immobilisation définitive du Concorde, des plans avancés sont en cours pour une nouvelle génération de super jets pour les passagers. United Airlines a récemment annoncé son intention d'acheter 15 nouveaux avions de ligne supersoniques et de "rendre à l'aviation sa vitesse supersonique" avant la fin de la décennie.

Pour ceux qui préfèrent rester plus près du sol, la technologie hyperloop promet de transporter les passagers à une vitesse pouvant atteindre 600 mph. Le concept s'est récemment rapproché de la réalité lorsque Virgin a testé un train hyperloop dans le désert du Nevada. Une liaison hyperloop entre les aéroports de Gatwick et d'Heathrow, distants de 45 miles et situés aux extrémités opposées de Londres, permettrait de transférer les passagers en quatre minutes. Il est également prévu de construire une liaison hyperloop de 12 minutes sur les 80 miles entre Dubaï et Abu Dhabi aux Émirats arabes unis.

Enfin, pour ceux pour qui la vitesse importe peu, la société Space Perspective, basée en Floride, vient d'annoncer le lancement d'un ballon spatial, Neptune One, qui transportera des passagers dans le ciel à partir de 2024, à un rythme tranquille de 30 km par heure.

Conseil de voyageur : Préparez-vous, c'est pour bientôt. De plus en plus de gens vont passer plus de temps à explorer le monde et l'univers.

Méthodologie

Ces tendances sont étayées par une analyse de données réalisée du 22 au 23 septembre 2021. Des données anonymes, agrégées, ont été examinées à partir de solutions Amadeus conformes au RGPD.

La date de recherche établie était du 1er juillet 2021 au 22 septembre 2021, par rapport à la même période de l'année précédente. La date de départ retenue était 2022.

Ces résultats ont été étayés par des recherches documentaires et des informations provenant de partenaires industriels de confiance.

Les données de voyage d'Amadeus Air Search constituent la palette de données aériennes la plus complète de l'industrie du voyage et contiennent les transactions d'achat effectuées par +2500 clients, dont les plus grandes agences de voyages du monde. Il s'agit de données consolidées générées par des transactions quotidiennes.


LIRE PLUS – Voyages en 2022 : il faudra encore accepter les imprévus 

LIRE PLUS – 7 prévisions pour le tourisme en 2022 : vers le grand retour des voyages ? 

LIRE PLUS – Les grandes tendances voyages pour 2022, selon Expedia 

 



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur