Mercredi,  1 décembre 2021  10:31

Le Canada s’ouvre aux voyageurs internationaux entièrement vaccinés

  • Autre
  •   03-09-2021  16:06
  •   Pax Global Media

Le Canada s’ouvre aux voyageurs internationaux entièrement vaccinés
Pax Global Media

Comme annoncé le 19 juillet, c’est à compter de 0 h 01 HAE le 7 septembre que le gouvernement du Canada autorisera les ressortissants étrangers entièrement vaccinés qui répondent à certaines conditions à entrer au Canada à des fins discrétionnaires (non essentielles).

LIRE PLUS – Ottawa assouplit les mesures frontalières pour les voyageurs entièrement vaccinés

Toutefois, ces personnes doivent :

  • être entièrement vaccinées : un voyageur doit avoir reçu, et prouver qu’il a reçu, la série complète d'un vaccin – ou une combinaison de vaccins – accepté par le gouvernement du Canada au moins 14 jours avant d'entrer au Canada. Actuellement, ces vaccins sont fabriqués par Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca/COVISHIELD et Janssen (Johnson & Johnson);
  • avoir un résultat valide du test moléculaire de dépistage de la COVID-19 effectué au plus tard 72 heures avant le vol prévu ou l'arrivée au poste frontalier terrestre, ou un résultat positif à un test effectué entre 14 et 180 jours avant leur départ pour le Canada. Les tests de détection des antigènes, souvent appelés « tests rapides », ne sont pas acceptés;
  • être asymptomatiques;
  • soumettre leurs informations obligatoires au moyen d'ArriveCAN, y compris une preuve de vaccination en anglais ou en français ainsi qu’un plan de mise en quarantaine;
  • être admissibles en vertu de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés;
  • subir un test à l'arrivée, si elles sont choisies.

Plus d’attentes à la frontière ?

Le gouvernement du Canada souligne que les voyageurs à destination du Canada pourraient subir des attentes à la frontière en raison des mesures de santé publique intensifiées.

« L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) ne compromettra pas la santé et la sécurité des Canadiens pour réduire le temps d'attente à la frontière », précise-t-on, en remerciant d’avance les voyageurs de leur collaboration et de leur patience.

Accueillir plus de voyageurs sans accroître le risque

Le gouvernement du Canada fait valoir que sa décision d’autoriser les voyages non essentiels d’étrangers entièrement vaccinés est fondée sur les dernières données disponibles, sur les preuves scientifiques et sur la situation épidémiologique tant au Canada qu'à l'étranger.

« Par exemple, alors que le volume de voyageurs a augmenté au cours des derniers mois, le taux de positivité à la frontière est demeuré faible. Entre le 9 et le 26 août, le taux de positivité des voyageurs entièrement vaccinés sélectionnés au hasard pour faire l’objet d’un test de dépistage à la frontière était de 0,19 % (112 tests positifs sur 58 878 tests effectués) », illustre-t-il.

Donc, même s’il y a actuellement une hausse des cas au Canada, la gravité de la maladie et les taux d’hospitalisation restent gérables, croit Ottawa, car les taux de vaccination au Canada continuent d’augmenter.

« Ces données, ainsi que le respect continu des mesures de santé publique par les Canadiens et les voyageurs entrants au pays, signifient que le Canada est mieux à même de prévenir les flambées d’infection et qu’il peut maintenant accueillir un plus grand nombre de voyageurs entièrement vaccinés sans accroître le risque pour la santé et la sécurité des Canadiens. »

Les voyages non essentiels toujours non recommandés

Cela dit, le gouvernement du Canada recommande encore aux Canadiens d'éviter les voyages non essentiels à l'étranger.

« Les voyages à l'étranger accroissent le risque d'exposition à la COVID-19 et à ses variants, ainsi que le risque de transmettre le virus aux autres », souligne-t-il.

On mentionne aussi que ce ne sont pas tous les pays qui autorisent les voyages discrétionnaires (non essentiels) par les Canadiens.

« Les voyageurs devraient consulter les sites Web officiels des autorités compétentes propres à leur destination pour connaître les exigences en matière d'entrée et de santé et planifier leur voyage en conséquence avant leur départ du Canada. »




Ce que les voyageurs qui se rendent au Canada doivent savoir

L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) détaille ce que les voyageurs qui se rendent au Canada doivent savoir avant d’entreprendre leur voyage.

Ci-dessous nous reproduisons ces informations.

Résultat obligatoire du test moléculaire avant l'arrivée

Les voyageurs autorisés à entrer au Canada, y compris ceux qui entrent de plein droit (c’est-à-dire les citoyens canadiens, les résidents permanents et les personnes inscrites en vertu de la Loi sur les Indiens) et les ressortissants étrangers qui sont entièrement vaccinés, continuent d'être tenus de présenter un résultat négatif au test moléculaire de dépistage de la COVID-19 effectué au plus tard 72 heures avant l’heure de départ prévue de leur vol vers le Canada, ou au plus tard 72 heures avant leur entrée au Canada s’ils arrivent par voie terrestre ou maritime. Les voyageurs qui ont déjà contracté la COVID-19 et qui se sont rétablis peuvent fournir la preuve d’un résultat positif au test moléculaire de dépistage de la COVID-19 effectué au moins 14 jours et au plus 180 jours avant l’heure de départ initialement prévue de leur avion, ou de leur entrée au Canada par voie terrestre ou maritime. S’ils arrivent par avion, ils doivent présenter la preuve de leur résultat de test à la compagnie aérienne avant de monter à bord de leur vol à destination du Canada.

Tous les voyageurs qui arrivent par voie aérienne, terrestre ou maritime peuvent être tenus de présenter la preuve de leur résultat de test à un agent du gouvernement du Canada à la frontière. Les tests de détection des antigènes, souvent appelés « tests rapides », ne sont pas des tests moléculaires et ne seront pas acceptés.

Soumission obligatoire d'informations, y compris la preuve numérique de vaccination au moyen d'ArriveCAN

Les voyageurs entièrement vaccinés doivent soumettre leurs informations obligatoires, y compris leur preuve numérique de vaccination en anglais ou en français, en utilisant ArriveCAN (application mobile ou site Web) dans les 72 heures précédant leur arrivée au Canada. Les voyageurs doivent soumettre leurs informations avant de monter à bord de leur vol vers le Canada (s'ils arrivent par voie aérienne) ou avant d'arriver au poste frontalier terrestre (ou s'ils entrent au Canada par voie maritime). Les personnes voyageant le 7 septembre ou après doivent soumettre leurs informations après cette date. Les voyageurs qui utilisent l'application doivent s'assurer qu'ils disposent de la version la plus récente disponible dans le Google Play Store ou l'App Store pour le iPhone en date du 7 septembre à 0 h 01 HAE.

Si les voyageurs ne sont pas en mesure de saisir eux-mêmes leurs informations, ils peuvent demander à un ami ou à un membre de leur famille de le faire pour eux.

Les ressortissants étrangers entièrement vaccinés et arrivant par avion, qui cherchent à entrer au Canada à des fins discrétionnaires (non essentielles), doivent soumettre leurs informations en utilisant ArriveCAN (application ou site Web) avant de monter à bord de leur vol vers le Canada. Les voyageurs qui ne sont pas en mesure de montrer leur reçu d'ArriveCAN – soit sur leur appareil mobile, par courriel ou sur une copie imprimée – ne seront pas autorisés à prendre leur vol.

En plus de leur reçu d'ArriveCAN, les voyageurs doivent conserver une copie (papier ou électronique) de leurs résultats au test moléculaire de dépistage de la COVID-19, de leur preuve de vaccination et les originaux de toute traduction certifiée disponible pour vérification à la frontière et pendant les 14 jours suivant leur entrée au Canada.

Programme de surveillance des tests à la frontière

Depuis le 9 août, les voyageurs entièrement vaccinés n'ont pas à subir un test à l’arrivée, sauf s'ils sont sélectionnés au hasard pour passer un test moléculaire de dépistage de la COVID-19 au jour 1. Tous les voyageurs qui sont choisis au hasard pour le programme de surveillance des tests aux frontières doivent passer le test obligatoire à l'arrivée; toutefois, ils n’ont pas à se mettre en quarantaine en attendant le résultat. Les voyageurs qui refusent de subir les tests aléatoires pourraient se voir imposer des amendes.

Il n'y a aucun changement aux exigences de tests obligatoires pour les voyageurs non vaccinés. Tous les voyageurs, quel que soit leur statut vaccinal, doivent encore obtenir un résultat valide de test moléculaire de dépistage de la COVID-19 avant leur arrivée.

Parents vaccinés voyageant avec des enfants non vaccinés

Depuis le 9 août, les enfants non vaccinés de moins de 12 ans dont les parents ou tuteurs sont entièrement vaccinés sont exemptés de la quarantaine lorsqu'ils sont accompagnés de leurs parents ou tuteurs complètement vaccinés, mais ils doivent respecter des mesures renforcées de santé publique, notamment ne pas fréquenter de garderie ou d'école pendant 14 jours.

Les enfants non vaccinés âgés de 12 à 17 ans et les enfants à charge de 18 ou plus (en raison d'un état mental ou physique) sont autorisés à entrer au Canada avec leurs parents ou tuteurs entièrement vaccinés, mais sont soumis à la mise en quarantaine de 14 jours.

Tous les enfants non vaccinés (sauf ceux âgés de moins de 5 ans) resteront soumis aux exigences de dépistage du jour 1 et du jour 8. Les provinces et les territoires peuvent avoir des règles plus strictes quant aux personnes qui rentrent d'un voyage.

Les voyageurs doivent s'assurer qu'ils utilisent la version à jour d'ArriveCAN (disponible à partir du 7 septembre 2021, à 0 h 01 HAE) et indiquer les enfants non vaccinés de moins de 18 ans et les adultes à charge dans leur soumission ArriveCAN.

Exigences en matière de tests et de quarantaine pour les voyageurs qui ne sont pas entièrement vaccinés

Il n'y a aucun changement aux exigences de tests et de mise en quarantaine pour les voyageurs qui ne sont pas entièrement vaccinés, mais qui ont le droit d'entrer au Canada, comme ceux qui entrent de plein droit : les citoyens canadiens, résidents permanents et personnes inscrites en vertu de la Loi sur les Indiens. Ils sont toujours soumis à la mise en quarantaine, à toutes les exigences en matière de tests (avant l'arrivée, à l'arrivée / au jour 1 et au jour 8) et à la soumission obligatoire, au moyen d'ArriveCAN, d’informations sur leur voyage et leur mise en quarantaine, ainsi que de leurs coordonnées.

Les vols directs commerciaux et privés de passagers en provenance de l'Inde et du Maroc sont temporairement suspendus

Le Canada a suspendu les vols directs commerciaux et privés de passagers en provenance de l'Inde au moins jusqu'au 21 septembre, et du Maroc au moins jusqu'au 29 septembre. Durant cette période, les passagers qui se rendent au Canada depuis l’Inde et le Maroc par un itinéraire indirect devront obtenir un résultat valide au test moléculaire de dépistage de la COVID-19 dans un pays tiers, autre que l'Inde ou le Maroc, avant de poursuivre leur voyage vers le Canada.

Informez-vous et soyez prêt

Avant de se rendre à la frontière ou à l’aéroport, les voyageurs doivent s'informer et comprendre pleinement leurs obligations en s'assurant de leur admissibilité à entrer au Canada et en consultant la page Web des voyageurs vaccinés contre la COVID-19 entrant au Canada.




Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !




Indicateur