Quelque 153 agences ont demandé le PACTE - Tourisme: qu’attendent les autres?


Quelque 153 agences ont demandé le PACTE - Tourisme: qu’attendent les autres?
Moscou Côté, Aurore Bonvalot et Éric Boissonneault.

À ce jour, quelque 153 agences de voyages ont demandé le soutien du programme PACTE – volet Tourisme – ce qui représente un soutien global de plus de 20 M$. 

C’est bien… mais ça pourrait être mieux, a souligné l’AAVQ, jeudi dernier (25 février), dans le cadre de sa réunion informative et participative.

LIRE PLUS – Améliorations au PACTE – volet Tourisme : une aide additionnelle bienvenue ! 

D’entrée de jeu, le président de l’AAVQ, Moscou Côté, a prévenu ses membres que le programme PACTE – Tourisme sera fort probablement la seule forme d’aide spécifique que le domaine du voyage obtiendra de la part du gouvernement du Québec.

« Cela nous a été confirmé lors d’une réunion qu’on a eue en début de semaine avec le ministre Pierre Fitzgibbon », a souligné M. Côté.

Pas envie de s’endetter ?

Le président de l’AAVQ est conscient que certains agents sont réticents vis-à-vis de ce programme de prêt, notamment parce ils ne souhaitent pas s’endetter ni payer d’intérêt. Mais il ne faut pas oublier que 40 % du prêt en question est pardonnable, ce qui est très avantageux, a-t-il souligné.

Moscou Côté a aussi rappelé que le programme PACTE – Tourisme a récemment été amélioré pour faire passer la partie pardonnable des prêts de 100 000 $ à 250 000 $. « Ça ne va pas affecter beaucoup d’entre nous », a-t-il reconnu, à propos de cette bonification.

Mais au même moment, le PACTE – Tourisme a aussi été amélioré pour offrir un pardon sur les dépenses en énergie. Et ça, selon M. Côté, c’est intéressant pour les agences participantes, puisque leurs dépenses d’énergie de janvier à juin pourront être entièrement déduites de leur prêt.

D’autres bonifications demandées

Le président de l’AAVQ trouve dommage que des agents hésitent à participer au PACTE – Tourisme « parce qu’ils ne veulent pas de dettes ou parce qu’ils trouvent ça trop compliqué de le demander »...

« C’est leur choix », convient-il, mais ces agents se privent ainsi des avantages actuels offerts par le programme, tout comme ils se privent d’éventuelles autres bonifications.

En effet, lors de ses échanges avec le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI), l’AAVQ a présenté de nouvelles demandes d’amélioration au PACTE – Tourisme.

Pour justifier ses demandes, l’Association a notamment invoqué le nouveau contexte créé par l’exigence de la quarantaine à l’hôtel – une mesure excessive et très préoccupante, aux yeux de l’AAVQ.

« Qui aura les couilles politiques pour mettre fin à ça », s’est d’ailleurs demandé le vice-président de l’AAVQ, Éric Boissonneault, en relevant qu’aucun retour à la normale n’est envisageable pour les agences tant que cette mesure sera en vigueur.

Le VP recommande d’ailleurs aux membres de l’Association de ne pas hésiter à exprimer publiquement leur opposition aux hôtels-prisons

« Mais allez-y avec des gants blancs, car c’est un sujet "touché" », a-t-il nuancé.

« Soyez Séraphin ! »

Entre-temps, puisqu’on ignore quand viendra la reprise – tout en se doutant que ce n’est pas pour demain ! –, Moscou Côté suggère aux agences qui participent au PACTE – Tourisme d’utiliser leur prêt avec parcimonie. Ce ne serait peut-être pas une bonne idée d'investir ces fonds dans la redécoration de l'agence, a-t-il illustré.

« Allez-y mollo sur les dépenses. Soyez Séraphin ! » a insisté Éric Boissonneault.

Comme 153 agences ont déjà demandé le soutien du PACTE – Tourisme, il en reste plus de 500, en principe, qui pourraient le faire. Mais elles ont intérêt à se décider vite, car les demandes au programme doivent être présentées d’ici le 31 mars.

La directrice générale de l’AAVQ, Aurore Bonvalot, a indiqué qu’en date du 22 février, le nombre de permis d’agent de voyages s’établissait à 691 (une baisse de 84 comparé à un an plus tôt).

Quant au nombre de conseillers, on en comptait 10 976 le 22 février, soit environ 2000 de moins qu’en février 2020.

Indicateur