Les entreprises de l'industrie du voyage pourraient profiter de l'aide financière mise en place par Québec


Les entreprises de l'industrie du voyage pourraient profiter de l'aide financière mise en place par Québec
Antoine Stab

C’est d’abord en tant que journaliste plein air qu'Antoine Stab a découvert le monde du voyage et son industrie. Français d'origine et québécois d'adoption, il se dit curieux de tout, autant ce qui se passe dans la cour arrière qu’à l’autre bout du monde.

Le gouvernement québécois vient d'annoncer un plan économique de soutien de 2.5 milliards de dollars pour aider les entreprises touchées par la crise de la COVID-19 et qui font face à des problèmes de liquidités

Dans ce programme d'aide dévoilé par le premier ministre François Legault, le ministre des Finances, Eric Girard, et le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon, l'une des mesures pourraient particulièrement intéresser les entreprises de l'industrie du voyage : des prêts et des garanties de prêts d'un minimum de 50 000 $ à des taux avantageux pour soutenir le fonds de roulement des entreprises.

Cette mesure financière, déjà en place, est gérée par Investissements Québec qui annonce avoir déjà reçu plus de 600 demandes.

Pour y avoir droit, les entreprises devront faire la démonstration que leurs problèmes financiers sont en lien direct avec l'épidémie du coronavirus, en plus de démontrer une viabilité post-pandémie.

Pour en savoir plus, consultez le site internet d'Investissements Québec.

« Pour le tourisme, c'est dur », reconnait Legault

Durant cette conférence de presse, le premier ministre François Legault a reconnu que l'industrie du voyage était l'un des secteurs économiques les plus durement touchés par cette crise.

« Pour le tourisme et l'hôtellerie, c'est certain que c'est dur en ce moment, très dur », a-t-il déclaré.

Et le ministre Fitzgibbon d'ajouter que le tourisme faisait partie des « secteurs les plus risques en ce moment » :

« Notre objectif est de s'arrimer avec le gouvernement fédéral et les banques qui, dans la plupart des cas, ont déjà des relations avec nos entreprises. On veut simplifier la vie de nos entrepreneurs et de nos dirigeants d'entreprises. Aux employeurs et employés, je veux dire qu'on est là pour vous accompagner ».

Ce plan de soutien provincial s'ajoute à celui annoncé par le gouvernement fédéral hier (le 18 mars) : un programme d'aide de 82 milliards de dollars pour aider les Canadiens touchés par l'épidémie de la COVID-19.

LIRE PLUS : Trudeau dévoile un programme d'aide de 82 milliards de dollars  

De ce montant, 27 milliards de dollars serviront à soutenir les travailleurs et les entreprises canadiennes, avait annoncé le premier ministre, Justin Trudeau. 

Les petites entreprises devraient ainsi recevoir une aide équivalente à 10 % des salaires, pendant trois mois, pour aider à préserver les emplois, jusqu'à plus de 20 000 $ par employeur.

En réaction, les membres du conseil d’administration de l’ACTA au Québec saluaient, dans un message aux membres, les initiatives des gouvernements face à la COVID-19, précisant toutefois qu'ils poursuivent leurs démarches.

LIRE PLUS : ACTA Québec salue les initiatives des gouvernements face à la COVID-19

« Les gouvernements ont été assez rapides à réagir et ils s’adaptent à la situation en offrant des facilités économiques pour supporter les entreprises », écrivent André Desmarais, président du conseil et Manon Martel, directrice régionale de l’ACTA au Québec.

Indicateur