Quarantaine à l’hôtel : « Soyez prêts pour le 4 février », dit le ministre Alghabra


Quarantaine à l’hôtel : « Soyez prêts pour le 4 février », dit le ministre Alghabra
Le ministre des Transports, Omar Alghabra.
Michael Pihach

Michael Pihach est un acteur actif de l'industrie des médias au Canada depuis plus de 10 ans. Il a débuté sa carrière en tant que journaliste et éditeur pour diverses publications, telles que le Toronto Xtra! et les magazines IN, ainsi que le magazine 2B à Montréal.

Selon le ministre des Transports, Omar Alghabra, le test de dépistage obligatoire de la COVID-19 à l’arrivée et la quarantaine à l’hôtel en attendant le résultat pourraient entrer en vigueur dès ce jeudi (4 février).

Dans une entrevue accordée ce week-end dans le cadre de l’émission Rosemary Barton Live de la CBC, M. Alghabra a demandé aux gens « d’être prêts dès pour le 4 février ».

« Je ne peux pas vous dire si c’est exactement le moment où cela va commencer, mais je demanderais aux gens d’être prêts le plus tôt possible », a-t-il déclaré.

Le premier ministre Justin Trudeau a dévoilé vendredi (29 janvier) des règles de voyage plus strictes, qui comprennent une promesse d’introduire des tests RCP obligatoires dans les aéroports, ce qui s’ajoute aux exigences de tests prédépart déjà en vigueur qui sont entrées en vigueur le 7 janvier.

Les voyageurs devront attendre jusqu’à trois jours dans un hôtel approuvé par le gouvernement pour obtenir les résultats des tests à leurs propres frais, ce que Trudeau a évalué à 2000 $.

Les personnes dont le résultat est négatif seront libérées de leur hôtel et pourront poursuivre leur quarantaine chez elles. Celles qui ont des tests positifs devront rester en quarantaine dans un établissement gouvernemental.

Les tests PCR post-arrivée auront lieu aux aéroports de Vancouver, Toronto, Calgary et Montréal, où tous les vols internationaux ont été acheminés depuis mercredi soir dernier. Les tests auront lieu avant que les passagers se dirigent vers leur hôtel de quarantaine, a déclaré Alghabra.

Rappelons par ailleurs qu’Air Canada, WestJet, Sunwing et Transat ont suspendu leurs activités au Mexique et dans les Caraïbes le dimanche 31 janvier, et ce, jusqu’au 30 avril.

À ce propos, le ministre Alghabra a révélé que le gouvernement du Canada aurait envisagé une interdiction de voyager plus large, mais a décidé de ne pas emprunter cette voie, car elle aurait eu une incidence sur la circulation des biens et services essentiels.

Et la frontière terrestre ?

Le sort de la frontière canado-américaine est toujours à l’étude.

Vendredi, M. Trudeau a déclaré que tous les voyageurs arrivant par voie terrestre, au cours des prochaines semaines, devront présenter une preuve de test négatif pour la COVID-19 à leur arrivée.

Toutefois, on ne sait toujours pas si les Canadiens qui traversent la frontière seront accueillis dans un hôtel de la même façon que ceux qui entrent au Canada par avion.

« Le gouvernement du Canada introduira une exigence de tests (moléculaire) faits dans les 72 heures précédant l’arrivée pour les voyageurs qui cherchent à entrer par voie terrestre, à quelques exceptions près, comme les camionneurs commerciaux », peut-on lire dans un communiqué de Transports Canada. De plus, nous continuons de collaborer avec des partenaires aux États-Unis pour renforcer nos mesures frontalières et assurer la sécurité de nos pays. »



LIRE PLUS – L’exigence de la quarantaine à l’hôtel commencera « dans les semaines à venir » 

LIRE PLUS – Nouvelles restrictions : si Ottawa aide les transporteurs, il faut qu’il aide aussi les agences, plaide l’ACTA 

LIRE PLUS – Nouvelles restrictions : « notre priorité numéro 1, c’est les clients », dit l’AAVQ 

LIRE PLUS – Nouvelles restrictions aux voyages : comment s’ajustent les transporteurs 

LIRE PLUS – Les vols vers les destinations soleil suspendus jusqu’au 30 avril et un début de quarantaine à l’hôtel 

LIRE PLUS – Nouvelles restrictions aux voyages : « d’excellentes nouvelles », selon Québec   

LIRE PLUS – Nouvelles restrictions aux voyages : « Notre industrie a été fermée », réagit l’ACTA 

Indicateur