Vendredi,  21 février 2020  17:06

Profits et revenus en hausse pour Transat au 4e trimestre


Profits et revenus en hausse pour Transat au 4e trimestre
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

Alors que Transat demeure en attente d'approbations réglementaires en vue de son acquisition par Air Canada, la société rapporte des profits et revenus en hausse pour Transat au quatrième trimestre.

« Nous travaillons à obtenir les autorisations nécessaires à la conclusion de notre transaction, tout en mettant beaucoup d'efforts à servir nos clients et à améliorer nos résultats. Je salue le professionnalisme de nos équipes, qui nous a permis d'atteindre ces deux derniers objectifs cette année », a déclaré Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction de Transat.

Ainsi, Transat a enregistré des revenus de 693,2 M$ au cours du trimestre, en hausse de 3,6 % comparativement à 2018. Cette augmentation résulte principalement de la hausse des prix de vente moyens sur l'ensemble des programmes et de la croissance des revenus accessoires.

Notons toutefois que l’amélioration du résultat d'exploitation a été partiellement atténuée par les frais liés à la transaction avec Air Canada ainsi que par la hausse des coûts d'entretien d'aéronefs due à un nombre plus élevé d'événements d'entretien que l'an dernier.

Le bénéfice net de Transat s'est donc établi à 20,3 M$, au quatrième trimestre.

LIRE AUSSI : Transat fait le tour du Québec avec sa nouvelle brochure Europe 2020-2021

Faits saillant de 2019

Pour l’exercice 2019, la Société affiche des revenus de 2,9 G$, en hausse de 3,1 % comparativement à 2018. Elle rapporte aussi un résultat d'exploitation ajusté de 38 M$, soit une amélioration de 20,8 M$.

Durant l'hiver, l'augmentation des revenus a été atténuée par une plus grande proportion de vols vendus sans portion terrestre. La hausse des prix du carburant, combinée à la dépréciation du dollar et à une hausse des coûts liés à la l'optimisation de la flotte ont concouru à une hausse de 4,2 % de la perte d’exploitation.

En revanche, au cours de la saison d'été, une hausse des revenus a été favorisés par la hausse des prix de vente moyens, par de meilleurs coefficients d'occupation sur l'ensemble des programmes, ainsi que par la croissance des revenus accessoires.

Somme toute, en excluant les éléments non liés à l'exploitation, Transat affiche une perte nette ajustée de 9,4 M$ (0,25 $ par action) pour l'exercice clos le 31 octobre 2019, par rapport à 24 M$ (0,64 $ par action) en 2018.

Pour l’hiver 2020, Transat prédit des résultats légèrement supérieurs à ceux de l'an dernier. Par ailleurs, la société s'attend à une conclusion de la transaction avec Air Canada avant la fin du deuxième trimestre de 2020 si les approbations réglementaires requises sont obtenues et que les conditions sont remplies.

Indicateur