Plusieurs compagnies aériennes américaines rendent le port du masque facultatif

  • Autre
  •   19-04-2022  11:23
  •   Pax Global Media

Plusieurs compagnies aériennes américaines rendent le port du masque facultatif
[A-photographyy/Shutterstock]
Pax Global Media

Lundi (18 avril), une juge fédérale de Floride a invalidé l’exigence concernant le port du masque à bord des avions commerciaux aux États-Unis.

La juge Kathryn Kimball Mizelle a déterminé que les CDC (Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies) avaient outrepassé leurs prérogatives en exigeant le port du masque dans les transports en commun.

Alors qu’on ignore si cette décision sera portée en appel, la porte-parole de la Maison-Blanche l’a qualifiée de décevante et a souligné que les CDC continuent de recommander le port du masque. En fait, la semaine dernière, les CDC avaient même prolongé jusqu’au 3 mai l’obligation du port du masque (qui devait prendre fin le 18 avril).

« À compter d'aujourd'hui, les masques sont facultatifs... »

Quoi qu’il en soit, à la suite de cette décision de la juge Mizelle, de nombreuses compagnies aériennes américaines ont rendu le port du masque facultatif pour les passagers et les employés. Delta, United, American et Alaska Airlines comptent parmi elles.

« À compter d'aujourd'hui, les masques sont facultatifs pour tous les employés des aéroports, les membres d'équipage et les clients dans les aéroports américains et à bord des avions », a indiqué Delta Air Lines dans un communiqué.

Delta a invité ses clients à « faire preuve de compréhension et de patience à l'égard des personnes qui ne savent peut-être pas que l'application de la loi n'est plus nécessaire ».

United a également publié une déclaration hier, annonçant que les masques ne sont plus obligatoires sur les vols intérieurs, certains vols internationaux (en fonction des exigences du pays d'arrivée) ou dans les aéroports américains. Le transporteur a toutefois indiqué que les couvre-visages sont toujours acceptés, si les passagers souhaitent continuer à en porter un.  

« Vous préférez garder le vôtre ? Allez-y... Le choix vous appartient (vous aurez l'air d'un dinosaure dans les deux cas) ! », a tweeté United, accompagnant son tweet d’une photo d'un squelette de brachiosaure, portant un masque facial, exposé dans un aéroport américain.



American Airlines a adopté une politique similaire, en déclarant que « les masques ne seront plus exigés pour nos clients et les membres de notre équipe dans les aéroports américains et sur les vols intérieurs ».

Alaska Airlines a également déclaré que les masques seraient facultatifs. La compagnie a également abordé la question des passagers qui avaient été interdits de voyage en raison de leur refus de porter un masque à bord…

« Certains clients dont le comportement a été particulièrement choquant vont rester interdits à bord, même après l'annulation de la politique sur les masques. »

JetBlue et Southwest mettent également fin à leurs règles en matière de masque facial. « Les employés et les clients de Southwest pourront choisir s'ils souhaitent porter un masque. Nous encourageons les individus à prendre la meilleure décision pour favoriser leur bien-être personnel », a indiqué Southwest dans un communiqué.

L'association professionnelle Airlines for America s'est félicitée de l'assouplissement des exigences.

« Le niveau élevé d'immunité et l'accessibilité généralisée des vaccins aux États-Unis, associés à la qualité de l'air dans les avions, constituent une base solide, fondée sur des données scientifiques, pour que les passagers puissent voyager en toute confiance, alors que les restrictions sont levées sur les compagnies aériennes de notre pays », a déclaré le groupe, selon ce que rapporte Reuters.

Au Canada ?

La décision de la juge Mizelle n’a évidemment pas d’effet direct sur les lois du Canada. Ci-dessous, un récent tweet de Transports Canada à propos du port du masque.




Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !




Indicateur