PAX à destination: Les 1001 beautés de la Turquie


PAX à destination: Les 1001 beautés de la Turquie
Hortense des Dorides

Expatriée française au Canada, Hortense des Dorides est une journaliste basée à Ottawa et spécialisée dans le tourisme et l'art de vivre. Parmi ses récents coups de coeur aux quatre coins de la planète, l'Islande, l'Utah, Hawaii ou encore les Bahamas.

À l’invitation de l’Office de la culture et du tourisme de la Turquie, de Turkish Airlines et de Tursab (l’association des agences de voyages turques), une dizaine d’agents de voyage et de professionnels québécois de l’industrie du tourisme ont visité quelques attraits incontournables de la Turquie, destination touristique aujourd’hui minée par des problèmes politiques et cible de plusieurs attentats cette année.

PaxNouvelles revient sur une semaine à la découverte de ce pays fascinant, point de rencontre entre l’Orient et l’Occident.

C’est au départ de Montréal, un vendredi soir, que les agents ont pris place dans l’appareil de Turkish Airlines. Le vol direct de neuf heures en direction de l’aéroport Atatürk d’Istanbul s’est très bien passé, surtout pour les chanceux qui avaient un siège en classe Affaires!

Arrivés à Istanbul, nous avons été accueillis par Darlene Paolucci, assistante à l'attaché culturel de l’Office de la culture et du tourisme de la Turquie au Canada, et Ibrahim Unal, directeur des ventes chez Turkish Airlines à Montréal. Dans la foulée, nous avons pris un vol de moins d’une heure pour Izmir, située sur la mer Égée, en Asie.

Une journée à Éphèse

La troisième ville du pays est un passage obligé pour qui veut visiter Éphèse, véritable joyau de l’antiquité. À seulement une heure au sud d’Izmir, l’ancienne cité gréco-romaine se visite en quelques heures. La bibliothèque de Celsus, dont la façade est très bien conservée, et le grand théâtre sont sans conteste les bâtiments les plus photographiés de ce site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

IMG_0945.jpg Le groupe à Éphèse

Une fois à Éphèse, les visiteurs peuvent rester quelques heures supplémentaires pour découvrir deux autres attractions à proximité: la Maison de la Vierge Marie et Sirince, beau petit village perdu dans les collines.

Dès notre première journée, nous avons pu savourer de nombreuses spécialités de la gastronomie turque, particulièrement les mezze, ces délicieuses entrées froides. Nous avons donc essayé de l’houmous, des dolmas (poivrons farcies de riz), des sarmas (feuilles de vigne farcies) ou encore des borek (feuilles phylo fourrées au fromage).

Deux jours à Istanbul

Direction Istanbul pour la suite de ce voyage de familiarisation. Comme de nombreuses capitales, l’immense métropole, nichée sur deux continents, est gangrénée par les embouteillages. Deux conseils pour vos clients: privilégier des hôtels dans les quartiers centraux, tels que Sultanahmet ou Galata, ou utiliser les transports en commun!

Dans le quartier historique de Sultanahmet, la mosquée bleue et ses six minarets font face à un autre monument religieux, la Basilique Sainte-Sophie, construite au VIe siècle. Le palais de Topkapi, ancienne résidence des sultans ottomans, vaut le coup d’oeil, surtout pour son magnifique harem. En visitant ces sites historiques, les touristes appréhendent mieux l’histoire religieuse de ce pays, au carrefour des civilisations.

IMG_1626.jpg Dans les entrailles du grand bazar

Non loin de là, et dans un autre ordre d’idée, se trouve le grand bazar, temple du magasinage bon marché. Que ce soit pour un tapis, une lampe orientale ou un foulard, il ne faut pas hésiter à marchander!

Enfin, toute visite d’Istanbul doit comprendre une croisière sur le Bosphore. En longeant la rive européenne, puis la rive asiatique, les visiteurs pourront contempler d’anciens palais de sultans et de riches familles ottomanes, ainsi que de très belles maisons en bois.

Magnifique Cappadoce

Pour les deux dernières journées en sol turc, le groupe est parti à la découverte de la magnifique région de la Cappadoce. Les agents ont pu se familiariser avec la longue histoire de cette région volcanique, connue pour ses formations rocheuses taillées par l’érosion. Une destination pour les amateurs de plein air, puisqu’il est possible de s’adonner à la randonnée, à pied ou à cheval, et au vélo de montagne.

À Göreme, nous avons exploré le Musée de plein air, composé d’une dizaine d’églises rupestres creusées à même la roche tendre. Nous sommes également descendus sous terre dans la ville souterraine de Kaymakli. Souvent, nous nous sommes arrêtés pour prendre des photographies des cheminées de fée, colonnes naturelles de plusieurs dizaines de mètres de hauteur.

IMG_2566.jpg

La dernière matinée, nous avons eu le plaisir de prendre part à une excursion en montgolfières, au lever du soleil, au-dessus de ce panorama féérique. Un envol magique d’une petite heure pour finir ce voyage en beauté.

Les agents de voyages peuvent contacter Darlene Paolucci, attachée culturelle de l’Office de la culture et du tourisme de la Turquie au Canada, au (416) 845-3755 ou par courriel à darlenep@turkeytourism.ca, et Ibrahim Unal, directeur des ventes de Turkish Airlines à Montréal, à ibrahimunal@thy.com.

Indicateur