Dimanche,  15 septembre 2019  15:07

Europe Appart : Paris à l’heure de la réglementation Airbnb


Europe Appart : Paris à l’heure de la réglementation Airbnb
Pascal Chalmel, propriétaire d'Europe Appart.
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

Si le pouvoir d’attraction de Paris semble presque inexorable, malgré l’incendie de Notre-Dame – malgré même les manifestations des gilets jaunes! –, la nouvelle réglementation en matière de location de tourisme (dite réglementation Airbnb) a passablement chamboulé l’offre de locations touristiques de courte durée dans la Ville lumière.

LIRE PLUS : Un demi-milliard de voyageurs accueillis dans le monde avec Airbnb

PAX en parle avec Pascal Chalmel, propriétaire d'Europe Appart. Première question : comment vont les affaires en ce printemps 2019?

Inventaire réduit

« Ça va bien… mais ce n’est pas la folie! On s’adapte au nouvel environnement qui entoure les locations saisonnières. Notre inventaire d’appartements a été considérablement réduit. Notre nouveau site pour agents, europeappart.ca, propose actuellement 45 appartements », répond M. Chalmel.

45 appartements, ce n’est pas mal quand on songe que Europe Appart n’en proposait que deux à ses tout débuts. Reste que c’est une importante diminution par rapport aux plus de 400 appartements qu’a déjà affiché l’entreprise sur son site précédent europeappart.com.

Appartements en règle

Europe Appart travaille actuellement à la fusion de ses deux sites. Lorsque celle-ci sera complétée (à la fin mai), Europe Appart devrait afficher 70 appartements – « mais ces appartements seront tous en règle », tient à souligner M. Chalmel.

En règle, cela signifie que chaque propriétaire se sera doté du numéro d’enregistrement désormais exigé à Paris. Cet enregistrement permet à la Mairie de Paris de vérifier que les propriétaires se conforment aux règles – notamment que leurs logements ne sont pas loués plus de 120 jours par an. Ce faisant, Paris souhaite encadrer le secteur et lutter contre la location illégale de meublés de tourisme. De nombreux inspecteurs ont été engagés pour dénicher les contrevenants, qui s’exposent à une amende de 450 euros.

« Pour nous conformer à la nouvelle réglementation, nous avons dû retirer de nombreux appartements qui n’ont pas obtenu leur licence. Mais notre inventaire comporte également plusieurs nouveaux appartements », affirme M. Chalmel.

Appartements plus petits, prix à la baisse

Les nouveautés – et celles à venir – sont sélectionnées en fonction des demandes de la clientèle.

« Plusieurs appartements sont de dimensions inférieures. On parle de petits studios, parfois de seulement 15 ou 20 mètres carrés, mais équipés d’une mini-cuisinette. Les dimensions plus modestes font que le coût moyen des appartements a baissé. »

Chez Europe Appart, la location d’un appartement est possible à partir de 220 $ la nuit. Le prix moyen est de 260 $ la nuit.

« Je crois que les agents de voyages pensent trop souvent que la location d’appartement est nécessairement chère. Mais ça se compare avantageusement à l’hôtellerie, surtout quand on songe que les gens peuvent se faire à manger, ou acheter des plats cuisinés, et vivre comme des Parisiens alors qu’ils sont à Paris. J’aimerais que les agents développent le réflexe de comparer! »

Nouveau site

Actuellement, quelque 122 agents québécois se sont enregistrés sur le site de l’entreprise créée en 2015. C’est trop peu, selon le propriétaire. Compte tenu du nombre de conseillers au Québec, il souhaiterait qu’au moins 500 conseillers se créent un compte leur permettant d’accéder à leur dossier.

« Le nouveau site nous permet d’associer un directeur d’agence aux conseillers inscrits au site. Les gestionnaires n’ont qu’à transmettre un courriel à contact@europeappart.com pour que l’agence puisse savoir où en sont les réservations de ses agents », mentionne-t-il.

Avantageux pour les clients 

Selon Pascal Chalmel, la location d’un appartement via Europe Appart comporte plusieurs avantages, non seulement pour les clients, mais aussi pour les agents.

« C’est l’fun de séjourner à Paris en appartement! Notre offre a tous les avantages de Airbnb, sans en avoir les possibles inconvénients : on a tous entendu parler d’histoires d’horreur impliquant Airbnb! En ce qui nous concerne, si survient un problème, on a un représentant sur place. »

Et pour les agents

« En plus, notre produit n’est vendu que par les agents de voyages. Ceux-ci obtiennent 8 % de commission sur le montant total, alors que les consommateurs bénéficient de la protection du FICAV. »

Pascal Chalmel ajoute que le service d’Europe Appart est très personnalisé. 

« Étant moi-même agent de voyages depuis 30 ans, je sais ce que c’est d’attendre longuement en ligne après un fournisseur. Alors, je tâche de me montrer très disponible pour répondre très rapidement à toute question. »

Le fait que le propriétaire d’Europe Appart soit aussi agent de voyages sera vu positivement par plusieurs… mais pourrait inciter certains à la méfiance!

« J’ai conçu ce produit pour les agents de voyages parce que je crois aux agents de voyages. Je ne vends pas en direct. Avec Europe Appart, je pense mettre un bon produit original à la disposition des agents. Je crois en ce produit et je veux le faire croître! C’est difficile pour un petit entrepreneur comme moi de faire sa place dans le marché. Alors, jamais, jamais il ne me viendrait à l’esprit de tenter de m’approprier le client d’un autre. Si je le faisais, je mettrais en danger la réputation et la survie de ce produit dans lequel j’ai tant investi! »

Indicateur