Vendredi,  26 février 2021  17:49

PACTE – Tourisme : le plafond de la partie pardonnable des prêts passera de 100 000 $ à 250 000 $


PACTE – Tourisme : le plafond de la partie pardonnable des prêts passera de 100 000 $ à 250 000 $
La ministre du Tourisme, Caroline Proulx.

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, vient d’annoncer une bonification de la partie pardonnable des prêts attribués dans le cadre du Programme d'action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE) - volet Tourisme.

Afin de mieux répondre aux besoins des entreprises touristiques dont les activités sont touchées par la pandémie, et dans un esprit d'adaptation continue aux réalités des plus grandes entreprises, le plafond de la partie pardonnable des prêts passera ainsi de 100 000 $ à 250 000 $.

LIRE PLUS – Les agences pourront bénéficier du volet Tourisme du PACTE

Nouveau soutien pour couvrir les dépenses en énergie

Parallèlement, la ministre Proulx a aussi annoncé que le PACTE - volet Tourisme prévoit dorénavant un pardon sur les dépenses en énergie.

Ainsi, les entreprises touristiques qui auront un dossier actif dans le cadre du programme auront accès à un pardon équivalent à 100 % de leurs dépenses mensuelles en énergie engagées entre le 1er janvier 2021 et le 30 juin 2021, jusqu'à 35 000 $ par mois, soit un total maximal de 210 000 $ par établissement.

Cette radiation pourra être demandée dès le mois de juillet 2021.

Un pardon cumulatif pouvant atteindre 460 000 $

En combinant les deux modifications apportées au programme, une entreprise touristique pourrait avoir droit à un pardon cumulatif pouvant atteindre 460 000 $, fait valoir le gouvernement du Québec.

Le gouvernement rappelle que le volet d'urgence destiné au secteur touristique, dans le cadre du PACTE, est l'une des mesures mises en place par depuis le début de la pandémie afin d'aider ce dernier à traverser la crise et de soutenir la relance de ses activités.

« Jusqu'à maintenant, plus de 800 M$ ont été mis à la disposition de l'industrie par le gouvernement du Québec », souligne-t-il.

Il rappelle aussi que les critères d'admissibilité au programme avaient été élargis en novembre 2020 pour inclure une plus grande diversité d'entreprises, dont certaines actives dans le secteur des services touristiques – y compris les agences de voyages.

« À cette occasion également, le taux du pardon de prêt était passé de 25 % à 40 % », mentionne le gouvernement.

« Pour que l'industrie touristique se redéploie en force »

« Nous avons dit que nous serions présents pour appuyer les entreprises touristiques en répondant à leurs besoins tout au long de la crise, et c'est exactement ce que nous faisons aujourd'hui en bonifiant le PACTE - volet Tourisme », a déclaré la ministre Proulx.

Selon elle, la majoration du pardon de prêt et le nouveau soutien pour couvrir les frais d'énergie permettront aux grandes entreprises touristiques, ainsi qu'aux plus petits établissements, d'avoir accès à une aide financière adaptée à leur situation.

« Ils auront ainsi toute la latitude nécessaire pour retrouver la rentabilité avant d'avoir à rembourser leur prêt. Nous continuons de suivre la situation de près avec nos partenaires et mettons tout en œuvre pour que l'industrie touristique se redéploie en force », a conclu Mme Proulx.

Les entreprises désirant en savoir plus sont invitées à communiquer avec Investissement Québec au 1 844 474-6367.

Indicateur