Lundi,  21 septembre 2020  10:38

Ottawa travaille avec Air Canada et WestJet pour rapatrier les Canadiens, la frontière fermera vendredi soir


Ottawa travaille avec Air Canada et WestJet pour rapatrier les Canadiens, la frontière fermera vendredi soir
Michael Pihach

Michael Pihach est un acteur actif de l'industrie des médias au Canada depuis plus de 10 ans. Il a débuté sa carrière en tant que journaliste et éditeur pour diverses publications, telles que le Toronto Xtra! et les magazines IN, ainsi que le magazine 2B à Montréal.

Le premier ministre Justin Trudeau assure travailler avec Air Canada et WestJet au rapatriement des Canadiens bloqués à destination par la pandémie de la COVID-19.

LIRE PLUS : Tout ce qu'il faut savoir sur la COVID-19

S'adressant à la nation pour la quatrième journée consécutive jeudi 19 mars à partir de son domicile à Ottawa, Justin Trudeau a confirmé qu'il avait parlé avec les PDG des deux compagnies aériennes pour « travailler ensemble pour essayer de rapatrier le plus de Canadiens possible en cas d'urgence ».

Il a également déclarait qu'il travaillait de concert avec les compagnies aériennes pour obtenir plus de vols vers le Canada.

« Il est temps que les Canadiens reviennent du monde entier. Nous reconnaissons que ce sera un défi », a déclaré Justin Trudeau aux journalistes, notant que le gouvernement a reçu« un nombre énorme de demandes » de la part de Canadiens du monde entier.

Les deux compagnies aériennes ont annoncé leur intention de travailler avec le gouvernement.

« WestJet soutient pleinement les efforts de notre gouvernement pour protéger la santé et le bien-être de nos gens et participera aux efforts pour ramener les Canadiens chez eux du mieux que nous pouvons... », peut-on lire dans un communiqué publié mercredi soir par le service des communications de WestJet.

LIRE PLUS : WestJet suspend ses vols internationaux et transfrontaliers et réduit son service intérieur

Le dernier vol commercial international régulier de WestJet aura lieu le dimanche 22 mars à 23 h 59, le transporteur suspendra son service pendant 30 jours.

Air Canada suspend également progressivement son service alors qu'elle se déplace pour ramener les Canadiens chez eux.

LIRE PLUS : Au tour d'Air Canada de suspendre progressivement ses vols d'ici le 31 mars

« Notre objectif immédiat est d'assurer la sécurité et le bien-être de nos employés, clients et communautés », a déclaré Calin Rovinescu, président et chef de la direction d'Air Canada, dans un communiqué.

Sunwing, qui a également suspendu ses vols vers le sud pour se concentrer sur le retour des Canadiens au pays, a annoncé qu'il offrirait gratuitement les sièges libres à bord de ses vols aux Canadiens bloqués dans le Sud, y compris aux non-clients.

« Nous savons que beaucoup de Canadiens sont encore bloqués à l’étranger et ont du mal à retourner à la maison », déclare Stephen Hunter, Président et chef de l'exploitation du Groupe de Voyage Sunwing, dans un communiqué. « Voilà pourquoi nous souhaitons libérer tous nos sièges libres. Il s’agit d’un geste des plus canadiens. »

Mardi, leur avion a ramené plus de 500 Canadiens au Honduras, à Aruba et au Panama, des pays qui ont commencé à fermer leurs frontières.

Le gouvernement fédéral a déclaré mercredi qu'il travaillait avec des fournisseurs de services cellulaires, tels que Bell, Rogers et Telus, pour envoyer des SMS à tous les clients en itinérance à l'étranger contenant des informations sur l'assistance consulaire.

« Nous voulons les aider », a déclaré Trudeau, notant que le Canada ne porterait aucun jugement sur les personnes qui ont décidé de rester à l'étranger.

Des Canadiens toujours bloqués sur un navire

Justin Trudeau n’avait aucun détail sur la façon d’aider les 77 Canadiens actuellement coincés sur un bateau de croisière transatlantique, le Costa Luminosa, où plusieurs cas de la COVID-19 se sont répandus parmi ses passagers.

« Je n'ai aucune mise à jour à ce sujet », a admis le premier ministre, suggérant que de plus amples informations pourraient être disponibles plus tard dans la journée.

Jeudi matin, il a été signalé que le Costa Luminosa, qui transporte 1 400 passagers, a accosté dans la ville portuaire française de Marseille, en France.

Les autorités françaises autorisent le navire à rester jusqu'à quatre jours dans des conditions strictes, selon des informations.

À l'heure actuelle, difficile de dire si les passagers seront autorisés à descendre.

La frontière canado-américaine fermera vendredi soir

Mercredi, le PM a confirmé son intention de fermer la frontière canado-américaine aux déplacements non essentiels tout en autorisant le trafic essentiel, comme le commerce, à traverser.

LIRE PLUS : Le Canada et les États-Unis travaillent sur un accord pour fermer la frontière aux voyages non essentiels

La mesure visant à stopper la propagation de la COVID-19 a été prise en collaboration avec le président américain Donald Trump et devrait entrer en vigueur ce vendredi soir, ou jusqu'aux petites heures du samedi, a déclaré Trudeau.

« On en est presque là », a déclaré Trudeau, affirmant que la frontière allait fermer « dans environ un jour et demi ».

Jeudi matin, il y avait 772 cas de coronavirus au Canada, entraînant neuf décès.

La conférence de presse de jeudi intervient après qu'une série de mesures contre la COVID-19 ont été introduites par le gouvernement fédéral cette semaine, notamment la fermeture des frontières du Canada à la plupart des étrangers, la restriction des vols outre-mer à quatre aéroports internationaux et l'interdiction aux passagers symptomatiques d'embarquer dans des avions à destination du Canada.

Une aide financière de 82 milliards de dollars a également été dévoilée pour aider les Canadiens en cette période de ralentissement économique, 27 milliards de dollars étant consacrés au soutien des travailleurs et des entreprises, avec 55 milliards de dollars de reports d'impôts pour aider les entreprises à survivre.

LIRE PLUS : Trudeau dévoile un programme d'aide de 82 milliards de dollars

Jeudi, le ministre des Finances, Bill Morneau, a déclaré à CBC News que les Canadiens pouvaient s'attendre à ce que les fonds d'urgence arrivent d'ici deux à trois semaines.

Indicateur