Ottawa suspend l’obligation de vaccination pour les voyages intérieurs et internationaux

  • Autre
  •   14-06-2022  14:57
  •   Pax Global Media

Ottawa suspend l’obligation de vaccination pour les voyages intérieurs et internationaux
Pax Global Media

Le gouvernement du Canada vient d’annoncer qu’à compter du 20 juin, il suspendra les exigences en matière de vaccination pour les voyages intérieurs et internationaux.

Plus précisément, à compter du 20 juin 2022, à 0 h 1 HNE, l’exigence de vaccination pour monter à bord d’un avion ou d’un train au Canada sera suspendue.

LIRE PLUS – Attente dans les aéroports : Ottawa suspend le test aléatoire à l’arrivée 

L’exigence vaccinale à la frontière demeure

Toutefois, parce que les taux de vaccination et le contrôle du virus dans les autres pays varient considérablement, les exigences actuelles en matière de vaccination à la frontière resteront en vigueur.

Cela comprend l’exigence de vaccination de la plupart des ressortissants étrangers pour entrer au Canada, ainsi que les exigences de quarantaine et de dépistage pour les Canadiens qui n’ont pas reçu leur série de vaccins de base.

Le maintien de ces exigences « réduira l’impact potentiel des voyages internationaux sur notre système de soins de santé et offrira une protection supplémentaire contre tout variant futur », fait valoir le gouvernement.

L'exigence du port du masque demeure

Par ailleurs, d’autres mesures de santé publique resteront en place et seront appliquées tout au long des déplacements en avion ou en train.

L’exigence du port du masque continuera ainsi d’être en place et appliquée dans les avions, les trains et les navires.

L’exigence vaccinale pour les croisières demeure

De plus, en raison de la nature unique des voyages en croisière, les exigences en matière de vaccination des passagers et de l’équipage des navires de croisière resteront en vigueur.

Employés du secteur des transports et employés fédéraux

En même temps qu’il a annoncé la suspension de l’exigence vaccinale pour les voyages, le gouvernement a aussi annoncé, notons-le, que les employeurs du secteur des transports sous réglementation fédérale ne seront plus tenus de mettre en place des politiques de vaccination obligatoire pour leurs employés.

En outre, le gouvernement n’ira pas de l’avant avec l’idée visant à rendre la vaccination obligatoire dans tous les milieux de travail sous réglementation fédérale.

Le gouvernement continuera de s’ajuster

Le gouvernement du Canada souligne qu’il n’hésitera pas à apporter des ajustements en fonction des plus récents conseils de santé publique et des données scientifiques pour assurer la sécurité des Canadiens.

« Cela pourrait comprendre une exigence de vaccination à jour à la frontière, la réintroduction des exigences en matière de vaccination à la fonction publique et dans le secteur des transports, et l’introduction d’exigences en matière de vaccination dans les milieux de travail sous réglementation fédérale à l’automne, au besoin », prévient-il.

Le gouvernement estime toujours que la vaccination demeure l’un des outils les plus efficaces pour protéger la population canadienne, y compris les jeunes, notre système de soins de santé et notre économie.

« L’exigence de vaccination obligatoire a permis d’atténuer avec succès le plein impact de la COVID-19 chez les voyageurs et les travailleurs du secteur des transports et d’offrir une protection plus large à nos collectivités. La suspension de cette exigence est possible grâce aux dizaines de millions de Canadiens qui ont fait ce qu’il fallait : ils se sont mobilisés, ont retroussé leurs manches et se sont fait vacciner. Cette mesure soutiendra le système de transport du Canada alors que nous nous remettons de la pandémie », a déclaré Omar Alghabra, ministre des Transports du Canada.

Jean-Yves Duclos, ministre de la Santé, invite pour sa part tous les Canadiens à recevoir toutes les doses de vaccin recommandées.

« Nous ne savons pas ce qui nous attend à l’automne, mais nous savons que nous devons rester prudents. C’est pourquoi le gouvernement continue d’encourager fortement tous les Canadiens à recevoir toutes les doses de vaccin prévues contre la COVID-19, ce qui comprend les doses de rappel recommandées », conclut-il.








Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur