Ottawa suspend les vols en provenance de l’Inde et du Pakistan pour 30 jours

  • Autre
  •   22-04-2021  19:43
  •   Pax Global Media

Ottawa suspend les vols en provenance de l’Inde et du Pakistan pour 30 jours
Le ministre des Transports, Omar Alghabra et la ministre de la Santé, Patty Hajdu.
Pax Global Media

Transports Canada a publié un avis aux aviateurs (NOTAM) pour suspendre tous les vols de passagers commerciaux et privés en provenance de l’Inde et du Pakistan pendant 30 jours, à compter de 23 h 30 aujourd’hui (22 avril).

Cette mesure vise à gérer le risque élevé posé par les cas d’introduction de COVID-19 et par les variants préoccupants au Canada.

Pour cette même raison, les passagers qui partent de l’Inde ou du Pakistan pour se rendre au Canada, à compter de 23 h 30 aujourd’hui, sans effectuer de vol direct, devront obtenir un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19 effectué avant le départ dans un pays tiers avant de poursuivre leur voyage vers le Canada.

LIRE PLUS – Encore plus de restrictions aux voyages? Trudeau y songe! 

Fondé sur la science

Le gouvernement affirme que la réponse du Canada à la pandémie de COVID-19 est fondée sur les données scientifiques les plus récentes.

Ainsi, l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) fait le suivi des données sur les cas, et au moyen des tests exigés à l’entrée au Canada. Elle a détecté une hausse disproportionnée de cas chez les personnes ayant effectué un voyage dont le vol partait de l’Inde ou du Pakistan.

Néanmoins, les cas de COVID chez les voyageurs internationaux demeurent rares.

Entre le 22 février et le 19 avril 2021, l’ASPC a reçu les résultats de tests effectués au premier jour suivant l’entrée de 274 822 voyageurs (arrivant par voie aérienne ou terrestre). Parmi ces voyageurs, 1,4 %, c’est-à-dire 3732 voyageurs, ont été déclarés positifs à la COVID-19.

Des variants préoccupants

Les nouvelles règles sont instaurées alors que des pressions accrues s’exercent sur le système de soins de santé du Canada. Le pays connaît une troisième vague de cas de COVID-19, laquelle est catalysée par de nombreux facteurs, notamment l’émergence de variants préoccupants.  

Le gouvernement rappelle qu’il a déjà mis en place une période de quarantaine obligatoire de 14 jours pour les voyageurs et que le Canada dispose de certaines des mesures relatives aux voyages et des mesures à la frontière les plus strictes au monde.

« La pandémie continue de créer une crise sans précédent dans l’industrie mondiale de l’aviation, et notre gouvernement continue de prendre des mesures pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens », a déclaré le ministre des Transports, Omar Alghabra.

« Tout au long de cette pandémie, nous avons adapté notre réponse en fonction des nouvelles données scientifiques avec un seul objectif en tête, celui de protéger les Canadiens. C'est ce que nous faisons de nouveau aujourd’hui », a renchéri la ministre de la Santé, Patty Hajdu.

« Nous restons déterminés dans notre engagement à maintenir nos frontières fortes et les Canadiens en sécurité et en santé. Ces nouvelles mesures complètent celles que nous avons déjà mises en place et joueront un rôle essentiel dans le contrôle de la COVID-19 et des variants préoccupants », a pour sa part indiqué le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Bill Blair.



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur