Ottawa prolonge les mesures frontalières actuelles pour les voyageurs entrant au Canada

  • Autre
  •   29-06-2022  17:43
  •   Pax Global Media

Ottawa prolonge les mesures frontalières actuelles pour les voyageurs entrant au Canada
Pax Global Media

Le gouvernement du Canada prolonge au moins jusqu’au 30 septembre les mesures frontalières actuelles pour les voyageurs qui entrent au Canada.

LIRE PLUS – Le Canada prolonge les mesures frontalières actuelles 


Ainsi, à quelques exceptions près, tous les voyageurs doivent continuer d’utiliser ArriveCAN pour fournir les renseignements de voyage obligatoires dans les 72 heures qui précèdent leur arrivée au Canada ou avant de monter à bord d’un bateau de croisière à destination du Canada.

« Des mesures supplémentaires sont prises pour améliorer le respect de l’obligation d’utiliser ArriveCAN, déjà supérieur à 95 % aussi bien chez les voyageurs arrivant par voie aérienne que terrestre », mentionne le gouvernement.

La suspension des tests aléatoires prolongée jusqu’à la mi-juillet

Par ailleurs, la suspension des tests de dépistage aléatoire obligatoire (DAO) se poursuivra dans tous les aéroports jusqu’à la mi‑juillet, pour les voyageurs considérés comme étant entièrement vaccinés.

Les tests de dépistage aléatoire obligatoire sont maintenus aux points d’entrée des frontières terrestres, sans modifications.

Quant aux voyageurs qui ne sont pas entièrement vaccinés, à moins d’être visés par une exemption, ils continueront d’être soumis à un test à leur arrivée et au jour 8. Ils devront aussi continuer de se mettre en quarantaine pendant 14 jours.


Les tests DAO, un outil essentiel...

En ce qui concerne la suspension des tests de dépistage de la COVID‑19 pour les voyageurs aériens DAO, elle est entrée en vigueur le 11 juin, rappelons-le. Ottawa fait valoir que cette suspension permet aux aéroports de se concentrer sur la simplification de leurs opérations.

Parallèlement, le gouvernement procède au transfert prévu des tests DAO à l’extérieur des aéroports – « vers des commerces et des pharmacies sélectionnés comme fournisseurs de tests de dépistage ou vers des rendez-vous de tests de dépistage virtuels ».

Selon Ottawa, le déplacement des tests DAO à l’extérieur des aéroports permettra au Canada de s’adapter à l’augmentation du nombre de voyageurs tout en étant en mesure de surveiller les nouveaux variants préoccupants ou les changements dans la situation épidémiologique et d’y réagir rapidement.

On fait valoir que les tests de dépistage aux frontières sont un outil important pour la détection et la surveillance de la COVID-19 au Canada; et qu’ils se sont avérés essentiels pour ralentir la propagation du virus. En outre, les données du programme ont aidé, et aident toujours, à éclairer le gouvernement du Canada en matière d’assouplissement des mesures frontalières.


« La pandémie n’est pas terminée »

« Alors que nous passons à la prochaine phase de notre intervention à la COVID-19, il est important de se rappeler que la pandémie n’est pas terminée », déclare le ministre de la Santé, Jean-Yves Duclos, en réitérant l’importance que les gens soient à jour avec les vaccins recommandés.

Il ajoute :

« Comme nous l’avons toujours dit, les mesures frontalières du Canada demeureront souples et adaptables, guidées par la science et la prudence. »

Le ministre des Transports, Omar Alghabra, rappelle pour sa part que l’engagement de son gouvernement sera toujours de protéger les passagers, les employés et nos collectivités contre les répercussions de la COVID – « tout en veillant à ce que notre réseau de transport demeure solide, efficace et résilient à long terme ».

« Nous continuerons à travailler avec tous les ordres de gouvernement et avec nos partenaires pour réduire les frictions dans le système de voyage et assurer une expérience de voyage mémorable pour tous », assure quant à lui le ministre du Tourisme, Randy Boissonnault.

Enfin, le ministre de la Sécurité publique, Marco Mendicino, a tenu à remercier tout particulièrement les employés de l’Agence des services frontaliers du Canada pour leur travail acharné.

« Nous prenons toujours des mesures pour protéger nos frontières et nos collectivités, parce que c’est ce à quoi les Canadiens s’attendent », conclut-il.

 






Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur