Vendredi,  24 septembre 2021  20:35

Ottawa prolonge la SSUC, la SUCL et la PCRE jusqu’au 23 octobre

  • Autre
  •   30-07-2021  15:10
  •   Pax Global Media

Ottawa prolonge la SSUC, la SUCL et la PCRE jusqu’au 23 octobre
Chrystia Freeland et Carla Qualtrough.
Pax Global Media

Ce vendredi (30 juillet), le gouvernement du Canada a annoncé la prolongation d’un mois – soit jusqu’au 23 octobre – de mesures de soutien essentielles liées à la COVID-19, parmi lesquelles la SSUC (Subvention salariale d’urgence du Canada), la SUCL (Subvention d’urgence du Canada pour le loyer) et la PCRE (Prestation canadienne de la relance économique).

LIRE PLUS – Beaucoup de pros feront faillite si les aides fédérales sont arrêtées, prévient l’ACTA 

Une reprise inégale

Ottawa explique avoir pris cette décision « en reconnaissance du fait que la réouverture de l’économie est inégale d’une région à l’autre et d’un secteur à l’autre», ce qui fait en sorte que les travailleurs et entreprises continuent d’avoir besoin de soutien.

« Même s’il y a des signes de relance économique partout au pays, la reprise a été inégale. Nous reconnaissons que certains secteurs sont plus lents à se remettre des répercussions de la COVID‑19 », a expliqué Carla Qualtrough, ministre de l’Emploi, en disant veiller « à ce que personne ne soit laissé pour compte pendant la réouverture de l’économie ».

Les mesures annoncées comprennent notamment celles-ci :

  • La prolongation de la période d’admissibilité à la SSUC et de la SUCL jusqu’au 23 octobre 2021, et l’augmentation des taux du soutien que les employeurs et les organismes peuvent recevoir pendant la période du 29 août au 25 septembre 2021.
  • La prolongation de la PCRE jusqu’au 23 octobre 2021.
  • L’augmentation de 4 semaines de la durée maximale de la PCRE, qui passerait à 54 semaines, au taux de 300 $ par semaine. Les gens qui ont épuisé leurs prestations d’assurance‑emploi auront droit à ces semaines supplémentaires.

LIRE PLUS – Alors que les programmes d’aide commencent à diminuer, la CEPT supplie Ottawa : «protégez-nous!» 

Des secteurs durement touchés comme le tourisme…

En procédant à ces prolongations, le gouvernement dit vouloir offrir le soutien dont ont besoin les entreprises de secteurs durement touchés comme le tourisme, l’hôtellerie, les arts et le divertissement…

« Il faut prolonger les mesures de soutien, qui ont été une bouée de sauvetage pour beaucoup d’entre elles. C’est particulièrement important pour les travailleurs et les entreprises qui ont été les plus durement touchés par la pandémie et qui sont encore en train de reprendre leurs activités et de se rétablir », a déclaré Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances.

Le calcul de l’admissibilité aux programmes assoupli

De plus, le gouvernement propose d’accorder aux entreprises une plus grande souplesse lors du calcul de leur baisse des revenus utilisée pour déterminer l’admissibilité aux programmes SSUC, SUCL et au nouveau PEREC (le Programme d’embauche pour la relance économique du Canada, offert du 6 juin au 20 novembre 2021).

Le gouvernement a publié un document d’information offrant de plus amples renseignements sur les prolongations et les modifications proposées au soutien aux entreprises.

Rappel

Depuis septembre 2020, plus de 1 million de demandes de PCRE ont été présentées par période de deux semaines. Le programme a versé aux Canadiens plus de 23 G$ en soutien au revenu durant la pandémie.

LIRE PLUS – SSUC et SUCL prolongées jusqu’en juin : la ministre Freeland s’explique 

La SSUC a aidé plus de 5,3 millions de Canadiens à conserver leur emploi, et un soutien de plus de 87 G$ a déjà été versé dans le cadre du programme pour aider les employeurs à réembaucher des employés et à éviter les mises à pied.

La SUCL et l’Indemnité de confinement ont aidé plus de 200 000 organismes à payer des loyers, des hypothèques et d’autres dépenses, grâce à un soutien de plus de 5,2 G$.

Initialement, la SSUC et la SUCL devaient prendre fin en juin 2021. Le budget de 2021 a prolongé ces mesures jusqu’au 25 septembre 2021, avec l’option pour le gouvernement de prolonger ces programmes pour un maximum de deux périodes additionnelles. L’annonce d’aujourd’hui représente l’une de ces deux prolongations.

 



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur