Ottawa : nouveau programme d'allégement des loyers pour les entreprises, prolongation de la subvention salariale jusqu'en décembre


Ottawa : nouveau programme d'allégement des loyers pour les entreprises, prolongation de la subvention salariale jusqu'en décembre
Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau.
Michael Pihach

Michael Pihach est un acteur actif de l'industrie des médias au Canada depuis plus de 10 ans. Il a débuté sa carrière en tant que journaliste et éditeur pour diverses publications, telles que le Toronto Xtra! et les magazines IN, ainsi que le magazine 2B à Montréal.

Les entreprises durement touchées par la pandémie de COVID-19 pourront accéder à un nouveau programme fédéral, baptisé « Subvention d’urgence du Canada pour le loyer », a annoncé le premier ministre Justin Trudeau, ce vendredi 9 octobre.

« Même si de nombreuses entreprises ont rouvert, la plupart ne sont pas revenues à pleine capacité alors que de nombreuses autres font face à l'incertitude d'une deuxième vague », a déclaré Trudeau aux journalistes à Ottawa. « Notre objectif est de soutenir les employeurs canadiens et d'aider les entreprises à passer à des temps meilleurs.

La nouvelle subvention fournira un soutien directement aux entreprises, « pas par l'intermédiaire des propriétaires », a déclaré le premier ministre.

Pour les entreprises qui ont vu leurs revenus baisser, le nouveau programme d'aide au loyer peut prendre en charge jusqu'à 65 % des dépenses admissibles et jusqu'à 90% pour les entreprises temporairement fermées par une ordonnance de santé publique obligatoire de la deuxième vague.

La ministre des Finances, Chrystia Freeland, a déclaré que la subvention permettra aux entreprises d'avoir accès à une aide au loyer jusqu'en juin 2021.

« Cet avantage sera directement accessible aux organisations et aux entreprises au niveau local », a-t-elle déclaré. « Il sera directement accessible aux locataires. »

La subvention remplacera l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC), a-t-elle déclaré.

De plus, Justin Trudeau a déclaré que son gouvernement couvrirait jusqu'à 65% des salaires admissibles grâce à son programme de subventions jusqu'à la fin décembre et élargirait le Compte d'urgence des entreprises du Canada en accordant un prêt supplémentaire de 10 000 $ qui pourrait être pardonné.

Le premier ministre a également révélé qu'une somme supplémentaire de 41,4 millions de dollars ira aux transporteurs aériens pour assurer le maintien des services aériens essentiels dans les collectivités nordiques éloignées du Canada.

« Nous savons que la deuxième vague sera plus difficile pour ceux qui seront touchés », a déclaré Justin Trudeau. « C'est pourquoi notre réponse doit être ciblée et efficace. »

Le nombre de cas de COVID-19 continuent d'augmenter

La nouvelle survient après que plusieurs provinces ont signalé leur plus grand nombre de COVID-19 cette semaine.

« Nous sommes à un tournant dans cette pandémie », a déclaré Justin Trudeau aux journalistes vendredi.

La prestation canadienne de la relance économique (PCRE) débutera la semaine prochaine, en remplacement de la prestation canadienne d’urgence (PCU). Cela aidera les millions de Canadiens qui n'ont pas droit à l'assurance-emploi (AE).

Chrystia Freeland a déclaré que les mesures de secours du gouvernement sont « ciblées sur ceux qui en ont le plus besoin au moment où ils en ont besoin ».

« À mesure que la situation des entreprises s'améliorera, le soutien diminuera. Si les circonstances empirent, cela augmentera. C'est une fonction automatique intégrée à ces programmes », a-t-elle déclaré.

Indicateur