Ottawa assouplit d’autres mesures frontalières à compter du 25 avril

  • Autre
  •   22-04-2022  11:53
  •   Pax Global Media

Ottawa assouplit d’autres mesures frontalières à compter du 25 avril
Jean-Yves Duclos, Omar Alghabra et Marco Mendicino. [Captures d'écran]
Pax Global Media

Le gouvernement du Canada vient d’annoncer d'autres modifications aux mesures frontalières canadiennes pour « certains voyageurs actuellement autorisés à entrer au Canada ».

LIRE PLUS – Officiel : Ottawa met fin le 1er avril aux tests pré-arrivée pour tous les voyageurs vaccinés 

Ces assouplissements profiteront aux Canadiens « qui respectent les mesures sanitaires et qui se font vacciner » et le port du masque demeurera de rigueur, tout comme l’utilisation d’ArriveCAN, ont fait savoir les ministres de la Santé, des Transports, du Tourisme et de la Sécurité publique, Jean-Yves Duclos, Omar Alghabra, Randy Boissonnault et Marco E. L. Mendicino.

Les modifications

Les modifications de mesures frontalières qui entreront en vigueur à compter de minuit le 25 avril sont les suivantes :

●  Les enfants de 5 à 11 ans non vaccinés ou partiellement vaccinés qui sont accompagnés d'un parent, d'un beau-parent, d'un gardien ou d'un tuteur qui est entièrement vacciné ne seront plus tenus de subir un test de dépistage de la COVID-19 préalable à l'entrée au Canada.

Les tests de dépistage préalables à l'entrée au pays demeureront cependant exigés pour les voyageurs de 12 ans et plus non vaccinés ou partiellement vaccinés qui sont actuellement autorisés à voyager au Canada.

Les enfants de moins de 5 ans n'ont pas à présenter une preuve de résultat à un test de dépistage de la COVID-19.

●  De plus, tous les voyageurs entièrement vaccinés ne seront plus tenus de fournir un plan de quarantaine à l'arrivée.

Cette exigence sera aussi éliminée pour les enfants de 5 à 11 ans accompagnés d'un parent, d'un beau-parent, d'un gardien ou d'un tuteur qui est entièrement vacciné et pour les personnes chez qui la vaccination contre la COVID-19 est contre-indiquée pour des raisons médicales.

●  En outre, les voyageurs entièrement vaccinés qui arrivent au Canada le 25 avril 2022 ou par après ne seront plus tenus par le gouvernement fédéral de prendre les mesures décrites ci-dessous pendant les 14 jours suivant leur arrivée :

  • porter un masque dans les endroits publics;
  • surveiller l'apparition de signes ou de symptômes de la maladie et les signaler s'ils en développent;
  • se mettre en quarantaine si un autre voyageur du même groupe de voyageurs présente des signes ou des symptômes de la maladie ou reçoit un résultat positif à un test de dépistage;
  • tenir une liste des contacts étroits et des endroits fréquentés.

ArriveCAN demeure incontournable

Le gouvernement rappelle que tous les voyageurs demeurent tenus d'utiliser ArriveCAN (application mobile gratuite ou site Web) pour fournir des renseignements obligatoires concernant leur voyage dans les 72 heures précédant leur arrivée au Canada ou leur embarquement à bord d'un avion ou d'un navire de croisière à destination du Canada.

Parmi les renseignements demandés :

  • leurs coordonnées et les renseignements concernant le voyage;
  • des renseignements concernant la vaccination et une preuve de vaccination (le cas échéant).

Ceux qui ne le font pas…

Ottawa précise que les voyageurs entièrement vaccinés qui ne transmettent pas leurs renseignements au moyen d'ArriveCAN :

  • ne sont pas admissibles à l'exemption pour les voyageurs entièrement vaccinés (c.-à-d. qu'ils pourraient devoir présenter un résultat de test de dépistage préalable à l'entrée au pays, fournir un plan de quarantaine convenable, se mettre en quarantaine au Canada et subir des tests de dépistage au pays);
  • peuvent subir d'autres retards à la frontière pour répondre à des questions de santé publique;
  • peuvent s'exposer à des amendes et à d'autres mesures d'application de la loi.

Le masque demeure

Le gouvernement souligne aussi que peu importe leur statut vaccinal, tous les voyageurs doivent aussi continuer de porter un masque pendant toute la durée de leur trajet.

« Bien que certaines restrictions sont assouplies, nous rappelons aux voyageurs par voie aérienne et ferroviaire qu'ils doivent toujours porter un masque tout au long de leur trajet », a insisté le ministre des Transports, Omar Alghabra.

Les voyageurs doivent en outre respecter les exigences fédérales ainsi que les restrictions provinciales et territoriales.

D’autres assouplissements à venir ?

« Au fur et à mesure que la couverture vaccinale et que la capacité des systèmes de santé s’améliorent, nous continuerons d’évaluer l’assouplissement d’autres mesures à la frontière selon une approche fondée sur la science », a déclaré le ministre de la Santé, Jean-Yves Duclos.

« Nous sommes déterminés à assurer une réouverture sûre; une réouverture qui offre prévisibilité et souplesse et qui montre au monde entier que le Canada est l'un des endroits les plus sûrs où voyager », a quant à lui souligné le ministre du Tourisme, Randy Boissonnault.

Se félicitant lui aussi de ce que le Canada continue d'assouplir les mesures à la frontière, le ministre de la Sécurité publique, Marco E. L. Mendicino, a toutefois prévenu que « les voyageurs pourraient avoir à composer avec des retards à la frontière en raison des quelques mesures sanitaires toujours en place ».

« Les gens devraient avoir en main leur passeport, leur reçu ArriveCan et leur preuve de vaccination au moment de franchir la frontière », a-t-il conclu.







Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !


Indicateur