Omar Alghabra évoque des «ajustements» prochains aux restrictions de voyage


Omar Alghabra évoque des «ajustements» prochains aux restrictions de voyage
Le ministre des Transports, Omar Alghabra.
Michael Pihach

Michael Pihach est un acteur actif de l'industrie des médias au Canada depuis plus de 10 ans. Il a débuté sa carrière en tant que journaliste et éditeur pour diverses publications, telles que le Toronto Xtra! et les magazines IN, ainsi que le magazine 2B à Montréal.

Alors que les cas de COVID-19 diminuent et que les taux de vaccination augmentent, les Canadiens peuvent s'attendre à voir des « ajustements aux mesures frontalières et de quarantaine » au cours des prochaines semaines, a indiqué le ministre des Transports, Omar Alghabra.

LIRE PLUS – Un Comité gouvernemental recommande l’abandon de la quarantaine à l’hôtel, mais… 

Le ministre s’est exprimé le vendredi 28 mai dans le cadre d’une assemblée publique virtuelle organisée par le Mississauga Board of Trade. Il a alors indiqué que les restrictions de voyage pourraient être assouplies «progressivement», à mesure que la situation de la santé publique s'améliore.

« Bien que je ne puisse pas vous dire exactement ce qui va se passer, je suis à l’aise de vous dire que vous allez commencer à voir, dans les semaines à venir, au fur et à mesure que les conditions de santé publique s'améliorent, des ajustements à ces mesures », a-t-il déclaré.

Les remarques du ministre font suite au rapport du Comité consultatif d'experts sur les tests et le dépistage de la COVID-19, publié jeudi dernier. Commandé par le gouvernement du Canada, ce rapport fondé sur les données et sur la science présente des recommandations clés qui pourraient mener à un redémarrage sécuritaire des secteurs de l'aviation, des voyages et du tourisme au Canada.

Le groupe d'experts en épidémiologie et en virologie préconise notamment l'abandon du programme de quarantaine obligatoire dans les hôtels d'Ottawa, l'élimination des tests avant le départ et la mise en quarantaine des voyageurs entièrement vaccinés.

Bien que la ministre de la Santé, Patty Hajdu, et le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Bill Blair, aient rapidement rejeté l'avis de leur propre groupe consultatif, le rapport influencera les décisions futures en matière de voyage, a déclaré le ministre Alghabra.

« Ça donne vraiment un bon aperçu de nos prochaines considérations et des prochaines étapes », a déclaré Omar Alghabra, qui n'a pas souhaité fournir une date à laquelle les changements se produiront. 


Patty Hajdu et Bill Blair.


« La lumière est au bout du tunnel. J'ai hâte de commencer les ajustements », a-t-il déclaré.

Le même jour, l'administrateur en chef de la santé publique, la Dre Theresa Tam, soulignait pour sa part que le Canada faisait des progrès dans la réduction du nombre de cas de COVID-19.

« Au cours du dernier mois, les choses ont pris un grand tournant pour le mieux. Grâce à nos efforts, nous avons bel et bien dépassé le pic de la troisième vague à l'échelle nationale et nous nous dirigeons vers un été bien meilleur, si nous pouvons maintenir le cap », a-t-elle déclaré lors d’un point de presse.

Réouverture de la frontière canado-américaine

Lors de son intervention, le ministre des Transports a aussi répondu à une question à propos de la réouverture de la frontière terrestre entre le Canada et les États-Unis. Celle-ci est fermée au trafic non essentiel depuis mars 2020 et (au moins) jusqu’au 21 juin.

« Suis-je en mesure de prédire ce qui se passera le 22 juin ? Pas aujourd'hui », a déclaré le ministre Alghabra, en insistant sur le fait que chaque décision du gouvernement est prise « de manière extrêmement prudente ».

Le ministre a ainsi indiqué qu'il « aimerait voir les frontières s'ouvrir aussi rapidement que possible », tout en rappelant que la priorité doit être de protéger la santé et la sécurité des Canadiens.

Rappelons que lors d’un point de presse le 18 mai, le premier ministre Justin Trudeau avait déclaré que plus de 75 % des Canadiens devaient être vaccinés avant que les restrictions frontalières avec les États-Unis puissent être assouplies.




Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !


Indicateur