Mercredi,  25 novembre 2020  22:43

Nouvelles exigences pour les voyageurs arrivant au Canada : jusqu’à 1000 $ d’amende pour les contrevenants


Nouvelles exigences pour les voyageurs arrivant au Canada : jusqu’à 1000 $ d’amende pour les contrevenants

À compter du 21 novembre, les voyageurs aériens qui ne fournissent pas les renseignements requis électroniquement – via l’outil ArriveCAN – avant de monter à bord de leur avion pourraient faire l’objet de mesures d’application de la loi, pouvant aller d’avertissements verbaux à une amende de 1 000 $.

Ces renseignements obligatoires comprennent, rappelons-le, ceux sur les déplacements et les personnes-ressources, le plan de quarantaine (à moins d’être exempté) et l’autoévaluation des symptômes de la COVID-19.

Quant aux voyageurs qui omettraient de confirmer qu’ils sont arrivés à leur lieu de quarantaine et/ou qui négligeraient de transmettre une autoévaluation quotidienne des symptômes de la COVID-19 pendant leur période de quarantaine –, ils risquent gros aussi.

« Les voyageurs qui ne soumettent pas les renseignements obligatoires après avoir traversé la frontière seront considérés comme une priorité élevée aux fins de suivi par les organismes d’application de la loi », prévient le gouvernement du Canada.

LIRE PLUS – Ottawa impose de nouvelles exigences aux voyageurs arrivant au Canada

Réactions

Sur les réseaux sociaux, les réactions aux nouvelles exigences visant les voyageurs à destination du Canada ont été assez contrastées.

Certains ont approuvé les mesures, jugeant qu’il est plutôt facile de s’y conformer, et estimant qu’elles permettront de rassurer la population quant aux risques de propagation de la COVID-19 à la suite de voyages.

D’autres jugent au contraire les nouvelles exigences superflues, voire abusives. Plusieurs redoutent aussi que leur mise en place à ce moment-ci soit un signe que l’exigence de quarantaine n’est pas sur le point d’être levée.

Rappel

Rappelons que le gouvernement du Canada a annoncé hier (2 novembre) de nouvelles exigences pour les voyageurs arrivant au Canada pour arrêter la propagation de la COVID-19.

Ces nouvelles exigences s’ajoutent à l’obligation de fournir des renseignements précis avant et après leur entrée au Canada – notamment un plan de quarantaine et des renseignements sur les personnes-ressources et les déplacements.

Plusieurs des nouvelles exigences sont reliées à l’outil ArriveCAN que le gouvernement du Canada a lancé en avril pour aider les voyageurs à se conformer aux mesures frontalières.

Auparavant recommandé, cet outil devient quasi obligatoire (sauf exception). L’application ArriveCAN peut être téléchargée sur Google Play pour Android ou dans l’App Store pour iOS. Les voyageurs peuvent également soumettre leurs renseignements en ouvrant une session en ligne.

Le gouvernement précise que l’application ArriveCAN n’utilise aucune autre technologie ou donnée, comme le GPS, pour surveiller ou suivre les déplacements des voyageurs. En principe, la vie privée des utilisateurs est donc protégée.

Exceptions

Rappelons que tous les voyageurs à destination du Canada sont soumis aux nouvelles es exigences, sauf ceux qui sont exemptés en vertu des conditions énoncées dans le Décret sur l’isolement obligatoire.

Les passagers en transit dont la destination n’est pas le Canada n’ont pas non plus à soumettre leurs renseignements par l’entremise d’ArriveCAN.

Par ailleurs, des exceptions seront accordées aux personnes qui ne peuvent pas soumettre des documents électroniquement « en raison d’incapacité physique ou d’infrastructure inadéquate ».

Les voyageurs qui pourraient avoir de la difficulté à soumettre leurs renseignements par l’entremise d’ArriveCAN peuvent accéder à des renseignements supplémentaires à Canada.ca/ArriveCAN ou en envoyant un courriel à phac.arrivecan.aspc@canada.ca.

Indicateur