L’ouragan Matthew frappe Haïti et menace toujours Cuba


L’ouragan Matthew frappe Haïti et menace toujours Cuba

« Extrêmement dangereux », c’est le qualificatif que les météorologues américains du Centre américain de surveillance des ouragans (NHC) ont employé pour décrire l’ouragan Matthew, ce matin, alors qu’il s’est abattu sur le sud-ouest d’Haïti avec des vents violents soufflant à 230 km/h.

Selon les experts, Matthew est le plus puissant ouragan en près de dix ans dans les Caraïbes. Actuellement, Matthew est classé catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson, qui compte cinq échelons.

L’ouragan, qui se déplace vers le nord à une vitesse avoisinant les 15 km/h, pourrait varier en intensité au cours des 48 prochaines heures, mais demeurera puissant jusqu’à « la nuit de mercredi à jeudi » au minimum, selon le NHC.

La trajectoire empruntée par Matthew laisse croire que l’œil de l’ouragan passera, plus tard aujourd’hui, à l’est de Cuba, pour se diriger par la suite près ou au-dessus des Bahamas mercredi soir.

Des précipitations abondantes qui font craindre le pire

Selon le NHC, Matthew devrait provoquer de fortes précipitations pouvant aller jusqu’à 63 centimètres d'eau dans le sud d'Haïti aujourd’hui, avec des pointes ponctuelles d’un mètre. Les pluies s'abattront également sur le nord-ouest d'Haïti et l'est de Cuba, avec des précipitations pouvant aller jusqu'à 50 centimètres. Lundi soir, près de 316 000 habitants de l'est de Cuba avaient été évacués, selon la Défense civile, alors qu’en Jamaïque, où l’ouragan a frappé le week-end dernier, les autorités font actuellement état des premières inondations.

Le NHC n’exclut pas la possibilité que l’ouragan Matthew touche les États-Unis, et plus particulièrement, la Floride et la Caroline du Nord.

Indicateur