Lundi,  26 septembre 2022  21:25

L’OMT joint sa voix à celle de l’OMS: «Les restrictions générales sur les voyages sont inefficaces»

  • Autre
  •   26-01-2022  12:12
  •   Pax Global Media

L’OMT joint sa voix à celle de l’OMS: «Les restrictions générales sur les voyages sont inefficaces»
[OMT]
Pax Global Media

L’Organisation mondiale du tourisme se félicite de l’appel lancé par un autre organisme du système des Nations Unies, l’Organisation mondiale de la Santé, en faveur de la levée ou de l’assouplissement des restrictions sur les voyages.

LIRE PLUS – L’OMS recommande (toujours) la levée des interdictions générales de voyager 

Ne pas abuser non plus du statut vaccinal

Parallèlement, l’OMT recommande aussi de ne pas faire du statut vaccinal la seule condition qui permette le retour des touristes – « surtout quand on voit à quel point les taux de vaccination restent inégaux », souligne le secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili.

Cela dit, l’OMT ne pourrait être plus d’accord avec l’OMS quant à « l’inefficacité des restrictions générales sur les voyages ». L'appel de l'OMS appuie, en effet, les mises en garde récurrentes de la part de l’OMT concernant l’application de restrictions générales

Des restrictions contre-productives

L’OMS, rappelons-le, a récemment réitéré que les restrictions sur les voyages n’empêchent pas la propagation internationale.

Évoquant les mesures diverses engagées dans le monde face à l’apparition du variant Omicron de la COVID-19, le Comité d’urgence du Règlement sanitaire international de l’OMS s’est aussi déclaré préoccupé que de telles mesures n'aient des effets néfastes sur les plans économique et social.

Et l’OMS a ajouté qu’elles risquent aussi de décourager un signalement rapide et transparent des variants préoccupants faisant leur apparition.

Le Comité a noté également que les mesures visant les voyageurs internationaux, comme le dépistage, l’isolement et la quarantaine, et les vaccinations, devraient se fonder sur une évaluation des risques et éviter de faire peser la charge financière sur les voyageurs internationaux conformément à l’article 40 du Règlement sanitaire international.

« Pour enrayer la propagation de nouveaux variants du virus, les restrictions générales sur les voyages sont tout simplement contre-productives. En réalité, en bloquant le nerf vital du tourisme, ces restrictions font plus de mal que de bien, surtout dans les destinations qui dépendent du tourisme international comme moteur de l’emploi, du bien-être économique et d’un changement durable », résume le secrétaire général de l’OMT.

Un redressement fragile et inégal

Le redressement des impacts de la pandémie est fragile et inégal, aussi bien dans les pays développés qu’en développement, souligne par ailleurs le rapport de l’ONU intitulé Situation et perspectives de l’économie mondiale (World Economic Situation and Prospects Report), auquel a contribué l’OMT.

Le rapport souligne aussi l’important recul enregistré par rapport aux progrès qui avaient été accomplis pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD).

« Il est capital de faire redémarrer le tourisme pour amorcer la reprise et nous remettre sur la voie de la réalisation des ODD tout en répondant aux impératifs climatiques » conclut M. Pololikashvili.

 



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur