L’OMS et l’OACI appellent à la vaccination prioritaire des gens de mer et des équipages d'aéronefs

  • Autre
  •   29-03-2021  11:11
  •   Pax Global Media

L’OMS et l’OACI appellent à la vaccination prioritaire des gens de mer et des équipages d'aéronefs
Photo : Daniel Schludi / Unsplash
Pax Global Media

L’OMS (Organisation mondiale de la Santé), l’OACI (Organisation de l'aviation civile internationale) et trois autres grandes organisations internationales appellent à la vaccination prioritaire des gens de mer et des équipages d'aéronefs.

LIRE PLUS – Vaccination : l’IATA redemande que les travailleurs de l’aviation soient priorisés  

Les trois autres organisations qui approuvent cet ordre de priorité sont l’OIT (Organisation internationale du Travail), l’OMI (Organisation maritime internationale) et l’OIM (Organisation internationale pour les migrations).

Pour justifier leur appel, les cinq organisations font valoir l’importance du transport aérien et maritime – deux activités essentielles qui sont la clé d'une reprise socio-économique durable.

Des « travailleurs clés »

Or, le transport maritime et le transport aérien reposent sur les gens de mer et sur les équipages d’aéronef. Pour que ces secteurs puissent fonctionner en toute sécurité, il faut donc faciliter la circulation transfrontalière de ces « travailleurs clés ».

« Nous lançons de nouveau un appel aux pays pour qu'ils désignent les gens de mer et les équipages d’aéronef comme des travailleurs clés s'ils ne l'ont pas encore fait », indiquent les cinq organisations.

Ces travailleurs clés méritent d’être vaccinés prioritairement, enchaînent-elles.

« Nos organisations appellent également les gouvernements à accorder la priorité aux gens de mer et aux équipages d’aéronef dans leurs programmes nationaux de vaccination contre la COVID-19, ainsi qu'aux autres travailleurs essentiels. »

LIRE PLUS – Les agents de bord du Canada devraient-ils être vaccinés en priorité contre la COVID-19 ? 

« Il faut protéger les gens de mer et les équipages d’aéronef en les vaccinant dès que possible, afin de faciliter leurs déplacements transfrontaliers en toute sécurité », insistent les cinq organisations.

Contre l’exigence de vaccination comme condition d’entrée

L’OACI, l’OMS, l’OIT, ‘OMI et l’OIM rappellent que les travailleurs clés que sont les gens de mer et les équipages d’aéronef sont appelés à traverser les frontières à tout moment – « ce qui peut les amener à devoir présenter une preuve de vaccination contre la COVID-19 pour satisfaire aux conditions d'entrée exigées dans certains pays ».

Les cinq organisations soulignent que les pays qui exigent une telle preuve de vaccination contreviennent à la recommandation de l'OMS :

« À l'heure actuelle, les pays ne devraient pas exiger, comme condition d'entrée, de preuve de vaccination pour les voyages internationaux, en raison des incertitudes cruciales qui subsistent au sujet de l'efficacité de la vaccination pour réduire la transmission et en raison de la disponibilité limitée des vaccins. »

LIRE PLUS – Oui aux vaccins. Non à ce qu’ils soient obligatoires pour voyager ! 

En plus d’appeler à la vaccination prioritaire des gens de mer et des équipages d'aéronefs, les cinq organisations appellent les gouvernements à identifier les problèmes liés à la vaccination contre la COVID-19 des gens de mer et des équipages d’aéronef, et à se préparer à y remédier.

« Nos organisations appuient pleinement l’élaboration opportune d'un cadre international harmonisé pour la délivrance de certificats de vaccination, afin de faciliter les voyages internationaux des gens de mer et des équipages d’aéronef. »

LIRE PLUS – Le vaccin contre la COVID-19 pourrait devenir obligatoire pour voyager, selon le Dr Fauci 

 


Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !


Indicateur