Les conseillers en voyages des É.-U. applaudissent la fin de l’exigence des tests à l'arrivée

  • Autre
  •   10-06-2022  12:10
  •   Pax Global Media

Les conseillers en voyages des É.-U. applaudissent la fin de l’exigence des tests à l'arrivée
Zane Kerby, PDG de l’ASTA.
Pax Global Media

« Aujourd'hui est un grand jour », lancent les conseillers en voyages américains.

Ils réagissent ainsi aux informations selon lesquelles les CDC (Centres américains de contrôle et de prévention des maladies) lèveront, ce dimanche, l'obligation pour les voyageurs de se soumettre à un test de dépistage de la COVID avant d'entrer aux États-Unis.

LIRE PLUS – Les É.-U. mettraient fin aux exigences de dépistage de la COVID pour les voyageurs aériens 

« Nous sommes ravis de voir la fin de la règle de test à l'arrivée des CDC, qui a fait obstacle à la reprise de notre industrie depuis trop longtemps », déclare Zane Kerby, PDG de l’ASTA (American Society of Travel Advisors).

La principale priorité politique de l'ASTA

Le PDG mentionne que le règlement des CDC sur les tests à l'arrivée est depuis longtemps la principale priorité politique de l'ASTA.

Depuis le début de l'année, l'ASTA s'est ainsi engagée dans une vigoureuse campagne de plaidoyer à plusieurs niveaux pour obtenir leur suspension – y compris le lobbying direct auprès des représentants du Congrès et de l'Administration, l'action de terrain et la pression par le biais des médias nationaux et locaux.

« La campagne de plaidoyer de la société sur cette question a donné lieu à plus de 100 réunions au Congrès, à près de 4000 courriels adressés à l'administration, à plus de 7400 lettres adressées aux rédacteurs en chef par le biais de notre portail, et à de nombreuses lettres de l'ASTA et de la coalition aux responsables de l'administration », énumère Zane Kerby.

Le PDG de l’ASTA félicite donc l'administration Biden d'avoir pris cette mesure attendue depuis longtemps. Du même souffle, il remercie les membres de l'ASTA de tout le pays « pour leur travail acharné qui a permis de franchir la ligne d'arrivée ».

« Bien que de nombreux défis restent à relever pour reconstruire le secteur des agences de voyages, aujourd'hui est un grand jour », conclut Zane Kerby.


LIRE PLUS – L’obligation de porter le masque (ou non) n’est PAS le principal obstacle à la reprise du voyage, dit l’ASTA 





 Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !




Indicateur