Vendredi,  3 décembre 2021  11:09

Les Canadiens sont divisés sur la manière de gérer les tests COVID aux frontières

  • Autre
  •   23-11-2021  11:40
  •   Pax Global Media

Les Canadiens sont divisés sur la manière de gérer les tests COVID aux frontières
Pax Global Media

Selon une nouvelle étude de l'Institut Angus Reid, les Canadiens sont divisés sur la manière de gérer les tests de dépistage de la COVID aux frontières.

Si 27 % des Canadiens et 29 % des Québécois approuveraient le retrait de tout test pour voyageurs entièrement vaccinés, presque autant du Canadiens (25 %) et de Québécois (24 %) souhaitent au contraire le maintien du test moléculaire PCR pour tous avant l’entrée au Canada.

Parallèlement, le groupe le plus important de Canadiens (39 %)  et de Québécois (40 %) verrait d’un bon œil que le Canada passe plutôt aux tests antigéniques rapides (et beaucoup moins coûteux) actuellement utilisés par les États-Unis.

Enfin, seulement 9 % des Canadiens (et 7 % des Québécois) abandonneraient complètement les tests, quel que soit le statut vaccinal.

Un rôle important dans la planification des voyages

L’Institut Angus Reid démontre que les exigences en matière de tests moléculaires jouent un rôle important dans la planification des voyages des Canadiens.

Ainsi, parmi ceux qui envisagent un séjour aux États-Unis au cours des six prochains mois, 3 sur 5 affirment que l'exigence du test est un facteur important dans la planification de leur voyage (tandis que seulement 1 sur 10 dit que ce n'est pas du tout un facteur).

Selon qu’on voyage ou non

L’enquête relève aussi que les personnes qui voyageaient fréquemment avant la pandémie sont les plus désireuses de supprimer les restrictions.

Ainsi, parmi les Canadiens qui disent avoir voyagé aux États-Unis cinq fois ou plus par an avant l'entrée en vigueur des restrictions liées à la pandémie, la moitié (48 %) supprimerait les tests pour les voyageurs entièrement vaccinés et une tranche de 14 % abandonnerait complètement les tests.

En revanche, les voyageurs les moins fréquents sont les plus enclins à maintenir les tests moléculaires en place.

Chez ceux qui prévoient de se rendre aux États-Unis au cours des six prochains mois, une majorité (52 %) recommanderait l'abandon des exigences de test pour les voyageurs entièrement vaccinés. Quelque 70 % de ceux qui n’en ont pas l’intention préfèrent que les voyageurs vaccinés continuent à se soumettre à des tests.

Selon l’affiliation politique

L’Institut Angus Reid mentionne qu’une majorité de ceux qui ont voté pour le parti conservateur lors des dernières élections fédérales supprimerait toutes les exigences en matière de tests pour les personnes entièrement vaccinées; 14 % les supprimeraient également pour les personnes non vaccinées.

Parallèlement, une pluralité d'électeurs libéraux (40 %) et bloquistes (43 %) et 50 % des électeurs néo-démocrates opteraient pour le passage aux tests d'antigènes rapides à la frontière (plutôt que moléculaire PCR).

Méthodologie

L'Institut Angus Reid a mené son sondage en ligne les 16 et 17 novembre 2021 auprès d'un échantillon aléatoire représentatif de 1514 adultes canadiens membres du Forum Angus Reid.

À des fins de comparaison seulement, un échantillon probabiliste de cette taille comporterait une marge d'erreur de +/- 2,5 points de pourcentage, 19 fois sur 20. L'enquête a été commandée et payée par l’Institut Angus Reid.



LIRE PLUS – 

●  Changements aux mesures frontalières: «Un petit pas dans la bonne direction [qui] ne va pas assez loin» 

 ●  «Le test PCR de pré-départ doit cesser pour tous les vaccinés quelle que soit la durée de leur voyage»

●  La Table ronde profite du «Sommet des trois amigos» pour demander le retrait immédiat du test PCR 

●  D’autres voix s’élèvent pour réclamer la fin des tests PCR avant l’arrivée au Canada 

●  La Table ronde et Vancouver demandent le retrait de l'exigence du test PCR avant le départ pour le Canada 

●  Au nom des familles de classe moyenne, la Table ronde demande la suppression du test PCR avant le départ 

●  Test PCR avant l’arrivée au Canada : le Canada se penche sur sa politique 

 

 


Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur