Les Canadiens aux États-Unis se préparent à l'arrivée de Florence


Les Canadiens aux États-Unis se préparent à l'arrivée de Florence

L'ouragan Florence, dont la menace ne fait pas de doute au vu de sa taille depuis l'espace, souffle ses vents de catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson vers la Caroline du Nord sur laquelle elle se dirige. Désormais plus une question de si, mais bien de quand, elle touchera terre, la tempête devrait franchir la frontière ce vendredi ou samedi.

LIRE PLUS: Saison des ouragans : comment voyager en toute sécurité

Orages extrêmes prévus

À mesure que l'ouragan se rapproche du continent, le duo américain des Caroline devra se préparer à de fortes averses, des crues subites et des vents pouvant être mortels s'ils atteignent les 210 km/h. Il n'est pas exclu qu'il se ravive, même, de sorte à atteindre la redoutée catégorie 5 et ses vents dépassant les 250 km/h.

La Federal Emergency Management Agency indique déjà que les régions centrales et côtières de laCaroline du Nord, de la Caroline du Sud et de la Virginie seront inévitablement inondées. L'agence a forcé plus d'un million de résidents à fuir leur maison et à chercher refuge dans les terres.

Rappelons que la cellule de tempête mesure 240 kilomètres en diamètre, soit la distance séparant Montréal de Sainte-Foy.

Des risques pour les Canadiens

Par ailleurs, le gouvernement du Canada a publié une alerte implorant ses ressortissants d'éviter tout voyage dans la région affectée :

« Évitez tout voyage sur la côte est des États-Unis, entre Edisto Beach en Caroline du Sud et Duck en Caroline du Nord y compris Pamlico et Albemarle Sounds, en raison de l’ouragan Florence. »

Les transporteurs s'ajustent

Les Canadiens se trouvant ou ayant prévu de se rendre sur la côte est américaine pourront annuler leur voyage avec la collaboration des principales compagnies aériennes desservant la région.

WestJet

Suivre l'évolution des vols de WestJet.

Ainsi, à compter de vendredi le 14 septembre, WestJet annulera son vol vers et depuis Myrtle Beach.

« À ce moment-ci, nous ne transportons plus de passagers à destination de Myrtle Beach. Nous sommes en train de contacter les passagers ayant réservé sur le vol de vendredi au départ de Myrtle Beach pour les informer qu'ils voyageront sur un vol de nos partenaires aériens plus tôt cette semaine. Entre temps, nous prions nos clients de respecter les instructions d'état d'urgence imposées par les autorités locales », indiquait Morgan Bell, conseillère aux relations publiques chez WestJet.

Elle ajoute que Westjet continue de suivre le trajet de Florence et fera des changements opérationnels le cas échéant si la sécurité est compromise. Elle invite les clients WestJet à consulter le statut de leur vol en ligne avant de se rendre à l'aéroport.

Les changements de vol concernant la région de Myrtle Beach s'effectueront sans frais supplémentaires, bien qu'une différence tarifaire puisse s'appliquer.

Air Canada

Suivre l'évolution des vols d'Air Canada.

Même son de cloche du côté d'Air Canada.

« Nous avons instauré une politique de réservation flexible vu les circonstances et nous ajusterons notre horaire de vol en fonction de l'ouragan. Les passagers devraient vérifier l'état de leur vol avant de se rendre à l'aéroport », renchérissait Peter Fitzpatrick, directeur des communications corporatives chez Air Canada.

Il sera possible de modifier les réservations d'un billet d’Air Canada acheté au plus tard le 10 septembre 2018 pour un voyage entre le 12 et le 16 septembre 2018 au départ ou à destination de la Caroline du Nord, de la Caroline du Sud, de la Géorgie ou de la Virginie (à l’exception des aéroports Reagan National [DCA] et Washington Dulles [IAD].

Indicateur