Dimanche,  5 février 2023  16:27

L’équipage de Pivot retenu en République dominicaine pourra revenir au pays


L’équipage de Pivot retenu en République dominicaine pourra revenir au pays
L'équipage de Pivot Airlines retenu en République dominicaine. [SCFP]

L'équipage de Pivot Airlines qui a été détenu en République dominicaine au printemps dernier après la découverte de cocaïne à bord de l’aéronef pourra bientôt rentrer au Canada après sept longs mois.

« Ils attendent une audience prévue pour la fin novembre, et nous ferons tout en notre pouvoir pour éviter des délais additionnels qui prolongeraient les souffrances de nos membres », confirme le SCFP, dont deux membres font partie de l’équipage détenu.

LIRE PLUS – L’ALPA presse Ottawa de rapatrier l’équipage canadien détenu depuis 7 mois en Repdom  


Le syndicat rappelle que Christina Carello et Alexander Rozov, deux agents de bord chez Pivot Airlines membres de la section locale 4059 du SCFP, ainsi que deux pilotes et un mécanicien de vol, étaient retenus en République dominicaine depuis le 5 avril après avoir découvert et signalé la présence de contrebande présumée dans leur avion.

« Grâce à cette découverte, l’équipage a probablement évité un incendie à bord et une catastrophe aérienne résultant du poids supplémentaire et de l’emplacement dangereux de la cargaison de contrebande dans l’appareil », affirme le SCFP.

LIRE PLUS – Les syndicats en campagne pour le retour immédiat de l’équipage canadien retenu en Répdom 


Le syndicat condamne vigoureusement la détention « injuste » des membres de l’équipage de compagnie aérienne charter basée à Mississauga en Ontario.

« Malgré le fait qu’ils aient respecté toutes les lois et réglementations locales et internationales, l’équipage a été détenu par les autorités dominicaines sans accusation ni interrogatoire pendant sept mois. Ces gens ont été privés de la justice la plus élémentaire et de leurs droits les plus fondamentaux, tout en faisant face à la peur et à de nombreuses menaces contre leur vie. »

LIRE PLUS – Équipage canadien retenu en Repdom: «inacceptable!» proteste le SCFP 


Le SCFP rappelle que des milliers de ses membres et de Canadiens ordinaires ont défendu les deux agents de bord. Le syndicat a notamment organisé une campagne qui a résulté en l’envoi de plus de 2700 lettres à la ministre des Affaires mondiales Mélanie Joly et aux députés.

« Ensemble, ils ont aidé à maintenir la pression sur le gouvernement dominicain et le nôtre, a souligné le président national du SCFP, Mark Hancock. Nous n’avons jamais cessé de nous battre pour ramener Christina et Alex chez eux, et bien qu’il soit sept mois trop tard, nous sommes incroyablement soulagés qu’ils rentrent bientôt à la maison sains et saufs. »


[YouTube / Unifor]





Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.


Indicateur