Le tourisme au menu du sommet du G20 et de la COP26

  • Autre
  •   02-11-2021  19:12
  •   Pax Global Media

Le tourisme au menu du sommet du G20 et de la COP26
Pax Global Media

Les dirigeants du G20 ont discuté de tourisme lorsqu’ils se sont réunis à Rome pour coordonner les plans pour une reprise durable et inclusive. De même, le tourisme fait partie des discussions de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26).

LIRE PLUS – L’OMT et l’OACI, partenaires pour la reprise de l’aviation et du tourisme (et pour leur transformation) 

« Le G20 représente 70 % du tourisme mondial et est dans une position naturelle pour diriger la reprise du tourisme », souligne l'OMT (Organisation mondiale du tourisme), ravie d’avoir réussi à mettre l'importance du tourisme à l'honneur en Italie.

L’OMT mentionne que les dirigeants de certaines des plus grandes économies du monde ont approuvé les Lignes directrices du G20 de Rome pour l'avenir du tourisme. Ils se sont donc engagés à prendre des mesures pour atteindre ses objectifs, en particulier pour accélérer le retour de voyages sûrs et fluides et la transformation numérique du secteur.

Plus précisément, la déclaration des dirigeants du G20 à Rome stipule ceci :

« Nous continuerons à soutenir une reprise rapide, résiliente, inclusive et durable du secteur du tourisme », en mettant particulièrement l'accent sur « une mobilité sûre, des déplacements fluides, la durabilité et la numérisation ».

Les dirigeants du G20 ont aussi appelé leurs ministres du Tourisme à s'appuyer sur la collaboration existante avec l'OMT et d'autres organisations internationales.

« Investir dans l'avenir durable du tourisme »

« Investir dans l'avenir durable du tourisme. » C’était le thème du Sommet des ministres qui s’est tenu le 2 novembre à Londres et qui a rassemblé plus de 20 ministres du Tourisme de premier plan et des opérateurs du secteur privé.

L’OMT comptait parmi les organisateurs de cet événement, avec le WTTC (Conseil mondial du voyage et du tourisme) et le WTM (World Travel Market London).

L’OMT y a fait valoir que le tourisme ne pourra se redresser et respecter ses engagements en matière d'action climatique que s'il bénéficie du soutien politique et financier approprié.

LIRE PLUS – L’OMT et Netflix partenaires pour repenser le «tourisme audiovisuel» 

 La voix du tourisme à la COP26

Reconnu pour sa capacité à contribuer à tous les objectifs de développement durable, le tourisme fait désormais partie intégrante de l'agenda des Nations Unies.

L’OMT entend profiter de la COP26 à Glasgow pour garantir que le tourisme assume ses responsabilités en matière d'action climatique. À la tête du principal événement lié au tourisme à la COP26, l'OMT a donc rassemblé des centaines d'opérateurs du secteur privé du monde entier pour s'engager en faveur de la Déclaration de Glasgow.

Dirigée par l'OMT, cette Déclaration vise à aligner les divers secteurs du tourisme sur un objectif unique et global de réduire de moitié les émissions d'ici 2030 et d'atteindre le zéro net d'ici 2050 au plus tard.

La Déclaration doit être mise en œuvre en collaboration avec la Travel Foundation et dans le cadre du programme de tourisme durable One Planet. Elle compte déjà sur plus de 150 signataires de tous les secteurs et de toutes tailles.




Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !




Indicateur