Vendredi,  22 janvier 2021  5:17

Le Sénégal en opération séduction au Québec


Le Sénégal en opération séduction au Québec
Zaccaria Coulibaly, chef bureau économique à l'ambassade du Sénégal au Canada, Patrice Malacort, président d'Aviajet et représentant de Brussels Airlines, Ramatoulaye Ba et Aly Sidy Mbar Sow de l'ASPT

Hier soir, une délégation du Sénégal marquait un arrêt à Montréal, au sein de la Maison de l’Afrique, afin de promouvoir la destination auprès des professionnels du voyage de la province. Si les conseillers sont plus habitués à recevoir des informations sur des destinations africaines telles que le Maroc, le Kenya, ou l’Afrique du Sud par exemple, le Sénégal se faisait beaucoup plus discret jusqu’à présent. Et pourtant, les opportunités de croissance sont réelles au Canada selon les représentants du pays qui avaient fait le déplacement.

« C’est en effet la première fois que l’Agence Sénégalaise de Promotion Touristique (ASPT) se rend au Canada . Il y a eu auparavant des actions menées par le Bureau du Tourisme du Sénégal à New York. La promotion économique est en cours depuis trois ans maintenant et le tourisme est inclus là-dedans. La spécificité de cette mission ce soir de l’ASPT est de venir faire de la prospection sur ce marché et de rencontrer de futurs partenaires alors que nous avons identifié le Québec comme un potentiel levier de croissance pour notre tourisme », expliquait Aly Sidy Mbar Sow, directeur des études et des prospectives pour l’ASPT.

Une offre étoffée

« Ce que nous offrons au Sénégal diffère grandement des produits que l’on va retrouver au Maghreb par exemple et auxquels les Québécois sont déjà habitués. Ceux qui recherchent du changement ne seront pas déçus en nous rendant visite. Nous avons une grande diversité historique et culturelle que nous ne voulons pas garder pour nous. Un grand sens du partage et la chaleur humaine caractérisent les Sénégalais. Il faut absolument venir découvrir cela », expliquait Zaccaria Coulibaly, chef bureau économique à l'ambassade du Sénégal au Canada.

Il insistait sur une relation étroite entre le Québec et le Sénégal avec notamment l’ouverture récente de la Maison du Québec à Dakar et sur des liens rendus plus faciles avec le partage d’une même langue, le français.

« Ce sont des signes qui ne trompent pas, les Québécois ont un intérêt pour notre destination. Il reste maintenant à mettre en place des mécanismes pour les informer sur notre destination, pour les recevoir et les accompagner. Notre présence ce soir fait partie de cette stratégie », ajoutait-il.

Les atouts de la destination

« La première chose à savoir sur notre pays est de ne pas oublier cette notion de stabilité. Nous avons un pays basé sur l’hospitalité, qui est multiculturel, comptant plus de 10 ethnies. Cela permet d’allier le loisir et la découverte lors d’un séjour au Sénégal. La musique, la cuisine, les us et coutumes… Vous retrouverez tellement de choses différentes dans les 6 pôles touristiques du Sénégal qu’il faudra forcément y revenir pour découvrir toutes nos facettes », argumentait Aly Sidy Mbar Sow.

Également, les représentants mettaient en avant l’opportunité pour les Québécois de fuir l’hiver rude lors d’un séjour au Sénégal où les températures avoisinent les 25 degrés en janvier.

Desserte aérienne

S’il n’y a pas à l’heure actuelle de route directe entre le Canada et le Sénégal, les représentants du pays affirmaient toutefois être en discussion avec Air Canada et le gouvernement du Québec pour une liaison avec Dakar.

Brussel Airlines (code partagé avec Air Canada), Air France ou encore Royal Air Maroc sont des alternatives intéressantes pour se rendre facilement au Sénégal depuis Montréal.

Pour de plus amples informations sur la destination : www.visitezlesenegal.com.

Indicateur