Vendredi,  27 janvier 2023  19:29

Le projet de TGF franchit une nouvelle étape


Le projet de TGF franchit une nouvelle étape

« Le train à grande fréquence est un projet transformateur qui promet de changer fondamentalement la façon dont les Canadiennes et les Canadiens voyagent dans le sud de l’Ontario et du Québec, en améliorant l’accessibilité et en offrant plus de souplesse pour les déplacements », a souligné le ministre des Transports, Omar Alghabra, en annonçant que son gouvernement a fait progresser le processus d’approvisionnement pour le TGF.

Selon le gouvernement, le TGF transformera le service ferroviaire voyageurs au Canada grâce à la création d’un service ferroviaire plus rapide, fréquent, accessible et durable dans les grands centres de Québec, Trois-Rivières, Montréal, Ottawa, Peterborough et Toronto.


LIRE PLUS – Un pas de plus vers le TGF entre Québec et Toronto 


Mise à jour sur la demande de déclarations d’intérêt

Le ministre a publié une mise à jour sur la demande de déclarations d’intérêt (DDI).

Lancée en mars 2022, la DDI a marqué la première étape du processus d’approvisionnement qui permettra de procurer des avantages à la population canadienne. La DDI a été entreprise pour faire connaître la vision du gouvernement pour le projet de TGF et obtenir la rétroaction du marché sur ce projet.

La mise à jour sur la DDI fournit des réponses à des questions clés et tient compte des commentaires reçus pendant le processus de la DDI. Elle donne à l’industrie et à la population canadienne de nouveaux renseignements sur le TGF et son approvisionnement.

Les commentaires recueillis dans le cadre de la DDI comprennent :

  • Des réponses d’un total de 54 parties intéressées, ce qui a confirmé un haut niveau d’intérêt national et international pour le projet;
  • Des réponses confirmant l’appui à l’égard de l’approche globale, demandant des précisions sur certains éléments du projet, dont les rôles et les responsabilités du gouvernement et du partenaire du secteur privé, et proposant des façons d’améliorer la conception du processus d’approvisionnement;
  • Des recommandations en faveur de modifications stratégiques aux échéanciers d’approvisionnement, notamment le raccourcissement de la période de demande de propositions.

« Nous sommes ravis que le marché s’intéresse à ce projet et que le gouvernement ait reçu plus de 50 réponses des parties intéressées. Les commentaires de ces parties ont été déterminants pour améliorer ce projet, et ils serviront à faire avancer la prochaine phase du projet, soit la demande de qualifications », a ajouté le ministre Aghabra.

LIRE PLUS – Vers un nouveau service ferroviaire dans le corridor Toronto-Québec 


Prochaines étapes

La prochaine étape du processus d’approvisionnement, soit la demande de qualifications, devrait commencer au début de 2023. La fin de la période de demande de qualifications est prévue au début du printemps 2023.

L’évaluation des candidatures soumises dans le cadre de la demande de qualifications et détermination des répondants qualifiés par le gouvernement du Canada sera entamée au début du printemps 2023.

Le lancement de la demande de propositions par le gouvernement du Canada est prévu à la fin du printemps 2023, tandis que la fin de la demande de propositions doit avoir lieu au début du printemps 2024.


Peuples autochtones et VIA Rail

Le gouvernement souligne être résolu à maintenir un dialogue continu et à établir des relations de nation à nation avec les peuples autochtones dans le cadre du projet de TGF.

Le gouvernement mentionne aussi que VIA Rail et son personnel sont au cœur du succès du TGF et continueront de jouer un rôle clé partout au Canada en tant que fournisseur national de services ferroviaires voyageurs.

Info sur le projet de TGF : hfr-tgf.ca/nouvelles


Faits en bref

On s’attend à ce que le TGF transforme le service ferroviaire voyageurs interurbain dans le corridor Toronto-Québec grâce à divers résultats du projet, notamment :

  • Des temps de trajet plus courts, avec des réductions de jusqu’à 90 minutes pour certains trajets;
  • Une augmentation de la fréquence des départs entre les grandes villes;
  • Une amélioration de la fiabilité en matière de ponctualité;
  • L’ajout de nouveaux services à Peterborough et à Trois-Rivières;
  • Un réseau ferroviaire plus vert et un mode de transport plus propre grâce à des technologies électrifiées

Le budget de 2022 a accordé à Transports Canada et à Infrastructure Canada 396,8 M$ sur deux ans, à compter de 2022-2023, pour continuer à faire progresser les activités clés et entreprendre la phase d’approvisionnement du projet.






Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur