Mercredi,  19 janvier 2022  4:00

Le projet de loi C-2 doit être amendé, puis adopté rapidement: des milliers d’emplois sont en jeu!

  • Autre
  •   01-12-2021  7:24
  •   Pax Global Media

Le projet de loi C-2 doit être amendé, puis adopté rapidement: des milliers d’emplois sont en jeu!
Wendy Paradis, présidente de l’ACTA.
Pax Global Media

Selon l’ACTA, alors que l’émergence d’Omicron menace l’industrie, des milliers d’emplois dans le secteur du voyage et du tourisme seront menacés si le projet de loi C-2 du gouvernement fédéral n’est pas adopté rapidement. Mais auparavant, ce projet doit absolument être modifié de façon à protéger les agents indépendants, soutien l’Association, en appelant ses membres à l’action.

LIRE PLUS – Sondage de l’ACTA : « la situation s'améliore, mais reste grave » 

L’ACTA rappelle que, la semaine dernière, la vice-première ministre Chrystia Freeland a déposé à la Chambre des communes le projet de loi C-2, Loi visant à fournir un soutien supplémentaire en réponse à la COVID-19. S’il est adopté, ce projet de loi fournira jusqu’à 75 % de subventions salariales et de subventions pour le loyer aux agences de voyages ayant subi une baisse de revenus de 40 % ou plus – ce qu’approuve évidemment l’Association.

Ce que l’ACTA désapprouve, c’est que, pour l’instant, rien n’indique que les agents de voyages indépendants bénéficieront de l’un ou l’autre des programmes. L’Association poursuit dont ses efforts de lobbying auprès de politiciens et des responsables gouvernementaux clés pour corriger cette lacune.

L’ACTA leur demande soit d’amender le projet de loi pour inclure les agents de voyages indépendants, soit d’introduire de nouvelles aides financières pour ces propriétaires uniques.

L’ACTA leur fait valoir que la situation est d’autant plus urgente que le variant Omicron incite actuellement les gouvernements à refermer leurs frontières, quelques semaines seulement avant la saison de voyage la plus chargée de l’année.

« L’ACTA analyse de près la situation et est profondément préoccupée par l’impact sur les agences de voyages et les agents de voyages indépendants, qui sont actuellement sans soutien financier », s’inquiète Wendy Paradis, présidente de l’Association.

Sans soutien financier, les entreprises et les emplois du secteur du voyage et du tourisme sont immédiatement menacés, insiste l’ACTA.

Appel à l’action

Alors que l’ACTA poursuit ses démarches auprès des politiciens et des décideurs gouvernementaux, elle exhorte les agences de voyages et les agents de voyages indépendants à s’impliquer eux aussi.

« Une fois encore, il est essentiel que les agences de voyages et les agents de voyages indépendants écrivent à leurs députés pour leur faire part de leur histoire et de leur besoin d’un soutien financier immédiat », lance l’Association.

En conclusion, l’Association lance aussi un message global à « tous les gouvernements » :

« En réponse au variant Omicron, l’ACTA appelle tous les gouvernements à suivre les recommandations de la science pour garantir les meilleurs résultats possibles en matière de santé et d’économie. Le cas échéant, les gouvernements devraient coordonner leur réponse au niveau mondial. »




Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur