Le New Hampshire fait valoir son offre quatre saisons


Le New Hampshire fait valoir son offre quatre saisons

Une délégation du New Hampshire a organisé vendredi dernier une rencontre à l’Auberge St-Gabriel avec les représentants des réseaux d’agences, les conseillers en voyages et les médias afin de faire valoir les attraits touristiques de la destination juste avant de prendre part au Salon Aventure et Plein Air de Montréal qui s’est tenu cette fin de semaine.

Pourquoi une telle présence sur le marché québécois? La raison est toute simple. Sur le million de Canadiens qui visitent chaque année le New Hampshire, près des deux tiers proviennent du Québec.

Destination de proximité par excellence pour les habitants de la Belle Province, le New Hampshire ne manque pas d’atouts pour attirer les voisins du nord tout au long de l’année.

« Avec 94 parcs d’État, 30 km de côte, une explosion de la scène culinaire à Portsmouth, le point culminant du Nord-Est des États-Unis avec le Mont Washington et ses 1 916 mètres d’altitude ou encore le magasinage hors-taxe, le New Hampshire regorge d’opportunités pour passer de bons moments, que ce soit en été, en hiver, à l’automne ou au printemps », a argumenté Victoria Cimino – directrice de la division tourisme pour le New Hampshire.

_DSC1705.jpg Victoria Cimino – directrice de la division tourisme pour le New Hampshire.

On pourra par exemple se prélasser durant les beaux jours sur Hampton Beach, la plage la plus populaire de l’État ou se rendre au Wolfeboro Resort sur le lac Winnipesaukee, le premier centre de villégiature des États-Unis recevant ses premiers clients à l’été 1767, observer les couleurs flamboyantes de l’automne au grès des 324 000 hectares protégés de la forêt de la région des White Mountains, que ce soit en randonnée, en quatre roues, en canoë, en kayak ou en camping, dévaler les pentes du Mont Washington qui reçoit en moyenne 7m de neige par saison hivernale ou se laisser tenter par de la raquette, du patin, du chien de traineau dans le coin, se délecter sur une terrasse de bières issues de la vingtaine de microbrasseries que compte la petite ville de Portsmouth…

Parmi les régions vantant leur diversité étaient présentes les White Mountains, NH Grand North, Portsmouth, la région des lacs ou encore la région Monadnock.

_DSC1728.jpg Kosta Tsimiklis, Directeur de comptes pour Visit New Hampshire au Canada

Facilement accessible pour les Québécois

Bien sûr, le moyen le plus facile pour se rendre au New Hampshire pour les Québécois reste la voiture. L’État se situe en effet à un peu moins de 5 heures de route de Montréal. À l'intérieur, on se rendra des montagnes à la mer en moins de trois heures!

Pour emmagasiner un peu moins de fatigue, Air Canada propose des vols vers Boston, ville située à seulement une heure de route du New Hamsphire.

Debbie Legoulx d’Air Canada mettait en avant que le transporteur proposait pas moins de 34 vols par jour entre ses bases de Montréal, Toronto, Halifax, Ottawa et Boston. À l’été, un vol quotidien depuis Vancouver ajouté au programme transfrontalier d’AC, un service qui sera assuré du 23 juin au 4 septembre 2017.

http://www.visitnh.gov/fr/.

Indicateur